Les comparateurs de crédit consommation : transparence, fiabilité et indépendance

Le marché des comparateurs en ligne est en plein essor grâce à internet. Trouver des sites qui rassemblent les prix de tous les revendeurs du web et les comparent, souvent en vous permettant d’ajouter une myriade d’options, fait aujourd’hui partie intégrante du premier pas vers la recherche du meilleur achat. En effet, pour la plupart des internautes, il s’agit de la première démarche avant tout investissement. Les comparateurs de prix ont accès à une quantité énorme d’information grâce à des logiciels qui recherchent et exploitent activement les pages internet et permettent un tri sélectif et pertinent avant de s’engager. Il est possible désormais de comparer les voyages, les réservations hôtelières, les prix de maisons de retraite, les biens de consommation du quotidien, les assurances et même divers crédits dont les crédits à la consommation. Comment s’y retrouver et comment faire confiance à un comparateur plutôt qu’à un autre ?

La législation est claire sur le sujet. Sont souvent jugés illicites les sites qui sont vendeurs ou revendeurs du produit qu’ils comparent et qui avancent souvent en tête de liste leur propre produit, proposant ainsi au public des comparatifs erronés et une publicité mensongère, biaisée à leur propre intérêt. Bien entendu, certains sites revendent les produits qu’ils comparent et de grandes marques font déjà appel à ce procédé. Cependant, la loi autorise ces cas de figure lorsque la société utilise une agence qui source les prix des produits et les compare à la place de la société. C’est ainsi que le comparatif reste neutre et ne prend le parti d’aucune marque. Ainsi, si la marque propose un comparatif, ce procédé fait qu’elle n’est plus juge et partie et la comparaison est accomplie de façon honnête et saine.  

Comparer un crédit consommation

Afin de pouvoir comparer de façon effective un crédit consommation, il faut pour cela comparer les bons éléments. Pour un crédit, le premier élément à comparer est le TAEG, c’est-à-dire le Taux Annuel Effectif Global qui est le taux d’intérêt qui va être utilisé pour la durée du prêt. Pour qu’un TAEG soit intéressant, il doit pour cela être fixe, voire dégressif, c’est-à-dire qu’il peut être réévalué à la baisse. S’il est fixe cela indique qu’il n’augmentera pas durant la durée du prêt.

Il est possible également de comparer l’assurance du crédit consommation proposée par l’organisme prêteur. L’assurance de ce type de prêt n’est cependant pas obligatoire et les organismes n’obligent pas les emprunteurs à y souscrire. De plus, depuis la loi Lagarde, rien n’empêche l’emprunteur de faire jouer la concurrence et de choisir une assurance qui est externe à l’organisme emprunteur. Ce nouveau dispositif permet désormais au consommateur de choisir l’assurance la plus intéressante sur le marché.

La comparaison peut également s’effectuer sur le retour des consommateurs qui peuvent comparer les produits ou banques et organismes financiers proposant des crédits en leur attribuant des notes en ligne. Ces évaluations permettent de mesurer la confiance octroyée par les utilisateurs à ces établissements. L’emprunteur peut ainsi, à première vue, comparer l’indice de confiance attribué par ses pairs.  

Enfin, dès lors que l’on souscrit à un prêt bancaire, dans la majorité des cas, la banque ou l’organisme bancaire peut imposer des frais de dossier à l’ouverture du prêt. Ces frais de dossier comprennent l’analyse des documents soumis par l’emprunteur et toutes les démarches administratives à effectuer. Ces frais peuvent être comparés par l’emprunteur. Pour le crédit consommation, il est à noter que beaucoup d’organismes bancaires incluent les frais de dossier dans le TAEG ou n’en proposent pas lors d’un crédit à la consommation. Bien sûr, tout dépend du montant et de la durée.

Comment comparer un crédit consommation

Plusieurs éléments permettent de comparer un crédit de consommation. Le crédit consommation peut être un prêt affecté, tel un prêt auto, qui concerne l’achat de biens souvent prédéfinis. Mais le crédit consommation peut également donner accès à  une somme d’argent, sans pour autant que la somme ne soit affectée à un bien spécifique. Il est ainsi possible d’acheter du matériel informatique, des biens électroménagers, de faire face à une situation exceptionnelle. Ce prêt est moins conséquent financièrement qu’un prêt classique et donc la durée est souvent beaucoup plus courte. Le fonctionnement du crédit consommation est cependant le même que pour ces crédits habituels et ses caractéristiques sont définies dans l’article L-311-1 4° du Code de la Consommation. L’élément important étant : un crédit doit toujours être remboursé. Trois éléments principaux peuvent être choisis pour une comparaison efficace : la durée, le montant et l’âge de l’emprunteur. Le comparateur de prix va aider à faire une première sélection en faisant une macro comparaison.

La durée donne une idée de l’engagement dans le temps et permet de créer l’échéancier de remboursement. En fonction du TAEG, l’emprunteur rembourse des mensualités fixes échelonnées régulièrement sur une durée. Ainsi, le comparateur de prix vous demande tout d’abord de sélectionner une durée. Cette durée représente le temps que vous mettrez à rembourser votre crédit. Le montant est également demandé, il est important de donner un montant exact et de définir ce montant à l’avance, en évaluant bien vos besoins. Si l’âge est demandé, c’est en raison de votre capacité de remboursement. Plus le prêt est élevé, plus un âge avancé pourra être un frein. De même qu’un très jeune âge dénotera que vous êtes encore étudiant par exemple et interpellera l’organisme qui pourra exiger un garant.

Les avantages du comparateur de crédit

Il vous permet d’identifier au sein d’un vaste ensemble d’offres les propositions pertinentes et de les sélectionner en amont grâce à des critères identiques. Il est difficile parfois, d’obtenir une comparaison si l’un des critères est sensiblement différent lorsque l’on s’adresse individuellement à chaque organisme. Le comparateur permet une comparaison saine basée sur des critères communs.

Le comparateur permet également d’obtenir une liste d’organismes qui, même si elle n’est pas toujours exhaustive, représente la majorité des acteurs du marché. Muni de cette liste, l’emprunteur peut facilement identifier une liste de sociétés dont il pourra étudier par la suite l’intérêt de façon individuelle.

Les comparateurs de crédit consommation doivent aussi pouvoir apporter une expertise dans leur domaine. Favoriser un site spécialisé dans un domaine spécifique pourra être le bon choix, un comparateur proposant également un journal, blog ou documents complémentaires à la thématique s’avèrera un plus. Le crédit consommation étant un véritable projet financier et personnel, il est important de pouvoir lire et se renseigner sur le sujet avant de véritablement sauter le cap.

Enfin, le comparateur de crédit permet de moduler très sensiblement les critères du prêt afin de trouver exactement le montant et la durée nécessaire au projet choisi. En plus d’aider à trouver un organisme financier, il aide en amont l’emprunteur à se projeter et visualiser concrètement comment se déroulera l’opération. L’emprunteur pourra facilement envisager plusieurs cas de figure et évaluer ce qui correspondra le mieux à sa propre situation.

Pour aller plus loin

La plupart des comparateurs de crédit consommation sont là pour aider le consommateur à se construire une idée du marché, à écarter les offres suspectes, car trop faciles d’accès ou trop bon marché et les offres trop onéreuses. Les comparateurs permettent aussi de constituer une image du projet et de constituer un schéma temporel du remboursement (durée du prêt, montant, visualisation d’un échéancier). Les comparateurs de crédit sont la première pierre d’un projet, avant de passer à l’étape de micro-sélection ou de sélection dans le détail. Heureusement, les comparateurs de crédit proposent directement sur leur site le lien vers les organismes financiers et banques offrant les crédits. L’emprunteur pourra directement faire ses premières demandes en ligne en cliquant sur le lien.

Une fois un certain nombre d’organismes adéquats sélectionnés, la prochaine étape reste de rencontrer directement les bons interlocuteurs au sein de ces organismes et de continuer soi-même la comparaison sur d’autres critères, plus secondaires mais tout aussi primordiaux. Par exemple, le remboursement sans frais, la possibilité de racheter le crédit, le report de crédit sont tout autant d’éléments qui constituent le contrat de crédit et qui vont être déterminant lors de la dernière phase, avant de choisir son organisme. S’assurer que le taux est fixe et non variable ou révisable peut également faire partie de cette phase où l’offre est analysée en détail. Dans le cas où le taux serait révisable, il s’agit de bien vérifier que ce taux est capé, c’est-à-dire qu’il ne peut pas excéder un certain montant.

Ce sont ces petits détails qui feront la différence dans la dernière ligne droite, entre deux organismes qui feront une proposition similaire avec le même TAEG. Ces dernier éléments pourront également faire partie de la négociation avec les organismes et feront que vous obtiendrez la meilleure offre du marché. Un crédit consommation peut en effet se négocier et se discuter. Et enfin, c’est aussi la relation que vous pourrez entretenir et développer avec l’interlocuteur dépendant de l’organisme financier, sa qualité d’écoute et également la confiance que vous pourrez lui accorder qui feront au final toute la différence.