Demande de crédit en ligne

Le crédit de consommation permet aux particuliers de disposer d’une somme d’argent prêtée par un établissement spécialisé afin de financer un achat de bien ou de service de consommation tel que l’achat d’un véhicule neuf. Afin d’obtenir ces fonds, les consommateurs peuvent se tourner vers différents acteurs.

Historiquement, afin d’obtenir un prêt, l’emprunteur devait se rapprocher de sa banque habituelle (ou de démarcher une banque). Lors d’un entretien physique avec un conseiller bancaire, celui-ci avait la possibilité de demander à obtenir une somme d’argent afin de financer un projet. Le conseiller spécialisé avait pour mission d’accompagner son client dans sa démarche et de l’orienter vers une solution adaptée à ses besoins. Il devait ensuite se positionner sur la demande de l’emprunteur et lui faire une offre reprenant le montant emprunté, la durée et les mensualités de remboursement. L’emprunteur n’était pas libre de décider quel montant il pouvait emprunter ni les mensualités qu’il souhaitait. Le conseiller déterminait en fonction des revenus du client et de ses charges (taux d’endettement) et lui faisait ensuite une proposition. Ce processus était parfois long et difficile. Si l’emprunteur souhaitait avoir plusieurs offres afin de comparer et de choisir la meilleure, il devait se rendre dans les différentes banques afin de faire différentes demandes. Le processus pouvait donc prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines. De plus, la réponse de la banque n’était que très rarement instantanée. Un délai de plusieurs jours entre la demande et l’offre était fréquent.

Depuis quelques années, avec le développement d’Internet, de multiples établissements bancaires se sont installés et développés sur a toile. Aujourd’hui, des dizaines de sites Internet proposent des solutions de crédits de consommation aux particuliers. Ce développement a été rendu possible par la facilité d’utilisation des différentes interfaces. Il est maintenant possible pour un consommateur de faire des demandes de crédits de chez lui (ou d’ailleurs) à n’importe quelle heure et n’importe quel jour. De plus, avant toute demande, il peut effectuer différentes simulations avant de prendre une quelconque décision. De nombreux sites Internet proposent des simulateurs très faciles d’utilisation permettant à l’emprunteur de simuler n’importe quelle demande. Dans un premier temps, il devra renseigner l’objet de son financement (achat voiture, prêt travaux, mariage, projet personnel, etc.), puis le montant et enfin les mensualités (ou la durée) souhaités. Une fois ces différents éléments renseignés, il obtiendra un résultat indiquant le coût de son prêt avec le TAEG appliqué (taux annuel effectif global correspondant au taux directeur appliqué ainsi que les différents frais décidés par l’organisme préteur). Ces différentes informations seront disponibles sur l’ensemble des résultats des différents sites proposant des solutions de paiements. L’emprunteur est libre de faire différentes simulations auprès du nombre d’établissements qu’il souhaite. Ces simulations ne l’engagent en rien, il peut donc simuler autant de fois qu’il le souhaite pour des projets actuels ou même futurs. Il est libre de moduler le montant emprunté ou même le montant des mensualités. Ces simulateurs vont lui permettre de se renseigner sur les différents taux appliqués selon les différentes situations et montants empruntés. Ainsi, il constatera que plus la durée de remboursement est longue, plus le taux appliqué sera important. De même, plus le projet est incertain (prêt travaux), plus le taux sera élevé. L’emprunteur est autonome. Il pourra ensuite comparer les différents résultats et ainsi faire sa ou ses demandes auprès de l’organisme lui proposant la meilleure offre.

S’il le souhaite, l’emprunteur peut demander conseil à des professionnels en ligne. L’ensemble des organismes de crédit ont mis en places des lignes téléphoniques afin d’être disponibles pour leurs clients et de les accompagner dans leur démarche et répondre à l’ensemble de leurs questions. Une foire aux questions est également disponible sur les différents sites. Cet espace reprend l’ensemble des questions les plus fréquentes telles que « quel est le délai pour obtenir les fonds ? » ou encore « Est-il possible d’anticiper le remboursement de mes mensualités ? ». Ces sites sont très pédagogiques et répondent globalement à toutes les questions que pourraient se poser l’emprunteur.

En faisant ses différentes demandes sur Internet, l’emprunteur gagne du temps dans la mesure où il n’a pas à se déplacer dans les différents points de ventes afin de faire plusieurs dossiers. Il n’est pas contraint aux différents horaires d’ouvertures des établissements. Sur Internet il peut même se rendre sur de sites « comparateurs » spécialisés afin de gagner encore plus de temps et saisir qu’une seule fois les données essentielles à sa demande (montant, durée et mensualités). Le site « comparateur » lui indiquera le meilleur taux disponible pour son financement et l’orientera vers le site marchand de l’établissement afin qu’il puisse faire sa demande.

L’emprunteur gagne également du temps lorsqu’il fait sa demande en ligne car la réponse est généralement beaucoup plus rapide que les réponses apportées par les banques. Une réponse de principe est apportée sur Internet à la fin de la saisie de toutes les informations personnelles de l’emprunteur (situation familiale, professionnelle, financière, etc.). A la suite de l’envoi complet du dossier, une réponse définitive est apportée en moyenne en 48h. La rapidité du traitement de la demande représente bien souvent un avantage non négligeable pour de nombreux ménages qui ont besoin de se procurer un crédit rapidement.

Les ménages n’hésitent plus à faire leur demande sur Internet pour les crédits de consommation peu élevé. Il sera également beaucoup plus facile d’obtenir une réponse positive sur une demande faite en ligne que sur une demande faite dans un établissement bancaire physique.

Les banques sont tout de même toujours sollicitées, notamment pour les grosses sommes d’argent empruntées. En  effet, il est important d’être accompagné par un professionnel lorsqu’il s’agit d’emprunter une somme conséquente. Le professionnel pourra conseiller et orienter le particulier en fonction de ses besoins et personnaliser ses différentes mensualités de remboursement afin que ce dernier ne se retrouve pas dans une situation délicate. Les banques sont moins flexibles mais plus rigoureuses. A partir d’un certain montant, il est important d’avoir un contrôle plus strict afin d’éviter le surendettement des ménages. Il est à noter que depuis 1990, le nombre de dossier de surendettement déposés par les ménages français a augmenté de 140 %.  Sur ces ménages surendettés, la dette atteint en moyenne 41 254 € (prêt immobilier compris). Actuellement, lorsqu’un crédit de consommation est souscrit, aucun moyen n’est mis en place afin de vérifier que l’emprunteur n’a pas d’autres dettes de crédit. Ce dernier est considéré de bonne foi par les établissements bancaires. Il n’existe pas de fichiers communs regroupant l’ensemble des crédits souscrit par les ménages. De faire face à une personne physique pourrait avoir pour conséquences de réduire les fausses déclarations. Sur Internet, il est beaucoup plus facile de contourner la vérité ou de mentir par omission (délibérée ou non). Bien que l’envoi des pièces justificatives soit obligatoire, les contrôles par ces organismes sont moins minutieux. Il est très facile d’obtenir un crédit de consommation pour un faible montant ou même de bénéficier de facilités de paiement de type « paiement en 3x ».

Ces dernières sont souvent proposées par les sites marchands de biens de consommation. Souvent la facilité de paiement n’entraine aucun coût mais il n’est pas rare pour ces sites de proposer des paiements différés ou en plusieurs fois mais avec taux rémunérateur. Pour ces financements, il n’y a presque aucun contrôle. L’emprunteur est donc libre de les multiplier et de s’endetter au fur et à mesure de ses achats sans s’en rendre compte.

Lorsque l’emprunteur fait une demande de crédit sur Internet, il est très important qu’il se renseigne un minimum sur ses engagements et les risques financiers auxquels il s’expose. Les différents sites Internet ont l’obligation de rappeler que tout crédit engage l’emprunteur à le rembourser, peu importe la somme et la durée du crédit. Même pour les sommes minimes, l’emprunteur s’engage auprès de l’établissement à les rembourser peu importe sa situation financière future (perte d’emploi, invalidité, décès, etc.). Différents sites proposent également des fiches conseils informant les consommateurs des différents produits mais également de leur droit en matière d’emprunt. Des sites gouvernementaux mettent également en garde sur les pratiques appliquées par ces organismes. Par exemple, il n’est pas rare qu’ils proposent le crédit renouvelable en premier lieu comme solution financière. Or, ils ont normalement l’obligation de proposer le prêt personnel en premier. Cette pratique est courante dans la mesure où le crédit renouvelable est beaucoup plus rémunérateur pour le préteur (taux d’intérêts appliqués importants). De ce fait, le crédit renouvelable est mis en avant sur les sites marchands à l’aide de moyens attirants le regard du consommateur (gros caractères d’impression, couleurs flashy, encadrés, etc.).

L’emprunteur doit connaitre la législation afin de ne pas être victime de ces pratiques. Il doit pouvoir bénéficier de la meilleure solution, personnalisée et adaptée à sa situation. Des avantages et inconvénients sont présents quel que soit le professionnel choisi (banques ou Internet), l’emprunteur doit choisir la situation qui lui convient le mieux et la plus sécurisée en fonction de sa situation.