Le prêt étudiant sans caution

Aujourd’hui encore, les études restent un privilège en raison de leur coût. C’est pourquoi la plupart des étudiants recourent au prêt étudiant. Pourtant, ils ne disposent pas tous des garanties suffisantes pour décrocher un tel crédit. Le prêt étudiant sans caution peut apparaitre alors comme une solution.

Intérêt du prêt étudiant sans caution

Un prêt étudiant est un crédit à la consommation accordé à un étudiant pour financer ses études et/ou sa vie quotidienne (frais de logement, de voyages, d’équipements, …). Il permet de bénéficier d’une somme d’argent, pouvant aller jusqu’à 75 000€, qu’il faudra souvent rembourser à la fin des études. Non affecté, il n’est en général pas nécessaire de justifier ses dépenses.

Bien que spécifique, il est traité par les établissements prêteurs comme un crédit. C’est pourquoi une banque n’est jamais obligée de l’octroyer. De plus, elle analyse le dossier de l’emprunteur pour vérifier que le prêt sera bel et bien remboursé. Elle examine alors la capacité de remboursement, en fonction des études suivies par l’étudiant notamment, son passé bancaire, sa situation personnelle mais aussi ses garanties. Elles permettent de minimiser les risques d’endettement faute de pouvoir justifier de revenus réguliers ou suffisants. L’étudiant doit alors trouver une personne se portant caution afin qu’elle prenne temporairement sa place en cas d’impayés. Toute personne majeure peut en principe se porter caution solidaire pour un étudiant, que ce soit un membre de la famille ou un ami.

Un problème peut alors se poser. Soit l’étudiant ne trouve personne dans son entourage qui accepte de supporter cette charge. Soit ceux acceptant de se porter caution n’offrent pas des garanties jugées suffisantes par l’établissement prêteur. C’est classiquement le cas lorsque l’étudiant vient d’une famille aux revenus modestes qui, non seulement est dans l’incapacité de payer des études, mais qui en plus ne peut se porter en garantie. Afin de donner les changes à chacun d’accéder à l’enseignement supérieur, il y a possibilité de souscrire un prêt étudiant sans caution, c'est-à-dire sans qu’un proche vienne garantir le crédit souscrit.

On trouve trois grands moyens d’obtenir un prêt étudiant sans caution :

  • La garantie par l’Etat ;
  • Le fonds de garantie des solidarités étudiantes ;
  • Le cautionnement par un organisme spécialisé.

Le prêt étudiant sans caution garanti par l’Etat

Sous conditions, l’Etat peut apporter sa garantie à un prêt étudiant sans caution. L’étudiant n’a alors pas besoin de trouver un proche ou un parent acceptant d’être garant pour lui, ni même de répondre à des conditions de ressources.

Pour autant, il doit justifier d’être inscrit dans un établissement en France préparant un diplôme de l’enseignement supérieur, à savoir une université, un lycée préparant à un BTS, une école de commerce ou d’ingénieur, etc… Il existe également une condition liée à l’âge puisque le bénéfice d’un tel prêt étudiant sans caution n’est réservé qu’aux étudiants de moins de 28 ans. L’emprunteur doit également être français ou européen  résidant en France depuis au moins 5 ans (plus précisément avoir la nationalité d’un pays de l’espace économique européen).

Une condition fondamentale est la souscription du prêt étudiant sans caution auprès d’une des cinq banques partenaires : Société Générale, Banques populaires, Crédit Mutuel, CIC, Caisses d’épargne. S’il n’est pas nécessaire d’être client dans la banque pour obtenir le crédit, l’établissement reste libre de refuser le prêt, notamment aux vues de la situation personnelle de l’emprunteur, quand bien même l’Etat apporte sa garantie au prêt étudiant sans caution. La démarche consiste en un dépôt de dossier de demande auprès de la banque, même en ligne.

Lorsque la demande de prêt étudiant sans caution est acceptée par l’une des banques citées, le montant est octroyé à l’étudiant pour un maximum de 15 000€. Ce dernier ne remboursera généralement qu’à la fin de ses études, c’est pourquoi une durée minimale de 2 ans existe. Pour autant, il est possible de rembourser les intérêts durant le cursus. En cas d’impayés, c’est la Banque publique d’investissement (Bpifrance) qui prendra en charge les mensualités mais uniquement à hauteur de 70%.

Attention, une enveloppe annuelle est donnée à Bpifrance dans le cadre de la garantie apportée pour le prêt étudiant sans caution. L’enveloppe de 2016 ayant été intégralement consommée, il faut attendre 2017 pour que le dispositif recommence. Le lancement officiel sera annoncé par l’Etat et les banques partenaires.

Le prêt étudiant sans caution garanti par le fonds de garantie des solidarités étudiantes

Afin de permettre aux étudiants de financer leur vie dans le cadre, et en-dehors, de leurs études, la LMDE (centre de sécurité sociale et mutuelle de santé) et le Groupe Banque Populaire ont créé l’association Autonomie & Solidarité pour les étudiants en 2007. Cette association a mis en place le Fonds de garantie des solidarités étudiantes (FGSE) qui permet d’avancer, sans caution d’un parent ou d’un tiers, pour un crédit.

Il permet donc d’obtenir un prêt étudiant sans caution mais est soumis à une double-condition. Tout d’abord, l’étudiant doit être adhérent à la LMDE. De plus, il doit souscrire le prêt auprès de la Banque populaire.

En cas de défaillance, le FGSE prend en charge les impayés. Néanmoins, cela ne dispense toujours pas de l’examen classique du dossier de financement par la banque c’est pourquoi, en cas de capacité insuffisante de remboursement à long terme du prêt étudiant sans caution, le crédit risque de ne pas être accordé.

Le prêt étudiant sans caution garanti par un organisme tiers de cautionnement

Un prêt étudiant sans caution parentale ou d’un proche peut également être obtenu lorsqu’un organisme de cautionnement se met en garantie. La plupart des établissements de crédit offre cette possibilité via des partenariats. Il est alors souvent utile de ne pas faire les démarches seul et d’aller voir un courtier spécialisé qui dispose des contacts nécessaires. Il permet généralement d’obtenir un prêt  étudiant sans caution à un taux identique à ceux dont bénéficient les étudiants avec une caution.

De plus, des partenariats existent souvent entre les banques et de grandes écoles. Ils permettent alors d’obtenir un prêt étudiant sans caution d’un tiers. Quand bien même il n’ait pas d’affiliation claire et officielle avec l’école de l’étudiant, certaines banques, compte-tenu de la situation personnelle de l’emprunteur, notamment son cursus, peuvent octroyer un prêt étudiant sans caution. L’idée est que le risque est limité compte-tenu des futurs revenus de l’emprunteur. Cela concerne principalement les grandes écoles de commerce & d’ingénieur à renommée nationale. C’est en quelque sorte le cursus choisi qui, ici, va constituer la garantie pour le prêteur.

En bref, quelques conseils en matière de prêt étudiant sans caution

Il existe donc des solutions adaptées pour les étudiants ne bénéficiant pas du soutien de proches pour souscrire un prêt étudiant sans caution. On considère  d’ailleurs que cela concerne la moitié des étudiants emprunteurs. En premier lieu, l’Etat propose un dispositif de garantie aux conditions d’accès relativement simples. Néanmoins, l’enveloppe annuelle allouée n’est pas suffisante pour contenter tous les demandeurs de prêt étudiant sous caution. C’est pourquoi plusieurs mécanismes se sont progressivement développés : le FGSE, des coutiers spécialisés, des partenariats avec les écoles. Leur vocation est d’encourager l’autonomie des jeunes en participant à la création de leur avenir via le prêt étudiant sans caution.

Attention, tous ces dispositifs, et en particulier le prêt étudiant sans caution avec garantie de l’Etat, ne crée pas un droit au crédit pour les étudiants. Les banques conservent la liberté de ne pas accorder un crédit et apprécient la situation personnelle de chaque emprunteur au vu du dossier constitué à l’appui de leur demande. Il faut garder à l’esprit que même si l’étudiant contracte un prêt étudiant sans caution, il reste responsable du crédit et de son remboursement.

Les établissements étudient la capacité de remboursement de l’étudiant afin d’éviter le surendettement et le risque d’impayés. Le cursus et la motivation sont notamment pris en compte comme gage de sécurité future. D’autant plus qu’un crédit étudiant présente souvent un différé de remboursement de une à plusieurs années après la souscription du prêt, permettant au jeune de ne rembourser qu’à partir du moment où il entre dans la vie active. C’est pourquoi plus l’étudiant est dans un secteur porteur à forts débouchés, et où les salaires sont relativement importants, plus sa demande de prêt étudiant sans caution pourra être favorablement accueillie par les banques.

Néanmoins, en cas d’absence de garantie d’un proche, l’important reste de contacter les établissements de crédit et de recenser les différentes opportunités de prêt étudiant sans caution. Il faut en premier lieu clairement identifier son besoin, analyser sa capacité à s’engager puis comparer les différentes offres en tenant compte des taux pratiqués et des modalités de remboursement. Aussi, gardez à l’esprit que la plupart des contrats de prêt étudiant sans caution sont conclus après négociation. Il faut donc maitriser les quelques règles de base du crédit et ne pas hésiter à contacter directement un membre de l’organisme emprunteur ou faire appel à un courtier. N’oubliez jamais de faire jouer la concurrence et d’utiliser les simulateurs & comparateurs de crédit en ligne.