Crédit rapide en 24h

Crédit rapide en 24h (Juin 2020). Vous désirez obtenir un prêt personnel rapide sous 24h? Comparez GRATUITEMENT - MONEYBANKER.fr est le meilleur moteur de recherche de crédit!

794 543
utilisateurs aidés par MONEYBANKER.fr
Prêt personnel

Crédit rapide en 24h - 2020

Il existe des sites proposant d’obtenir un prêt personnel rapide sous 24h, cependant, ils ne sont pas français. La plupart du temps belges ou suisses, ils permettent de trouver une solution rapide pour un obtenir un crédit toutefois, ils ne sont généralement pas destinés aux personnes résidant en France. Il existe cependant des solutions pour obtenir un crédit plus rapidement.

Peut-on vraiment obtenir un prêt personnel rapide en 24h ?

On peut souvent voir ce type de phrase d’accroche sur des sites de crédits en ligne mais en réalité, on ne peut pas obtenir de crédit en 24h. La mise en place effective du crédit devra prendre au moins plusieurs jours et ce, seulement dans les meilleurs cas. La plupart du temps, ce que ces organismes promettent aux clients, c’est de leur apporter une réponse de principe assez rapidement, dans un délai de 24 à 48h (il arrive même qu’elle soit immédiate). Cependant, cette réponse de principe n’est pas un contrat de crédit et ne garantit en rien l’octroi d’un prêt. C’est le résultat d’une évaluation de la situation du client en fonction de divers paramètres (situation familiale, charges mensuelles, revenus, taux d’endettement, reste à vivre etc.) qui permet de déterminer le type de crédit qu’il lui sera possible d’obtenir. A la suite de cela, le client devra prouver l’exactitude de toutes ces informations à la banque ou l’établissement spécialisé dans le crédit à la consommation qui réalisera alors une étude approfondie de son dossier ainsi que de sa demande afin de lui apporter une réponse définitive. Ce n’est qu’à ce moment-là que les offres de prêt sont transmises et c’est un processus qui prend plus de 24h, même pour les établissements les plus rapides.

Le prêt personnel en ligne, un crédit rapide

De nos jours, la majorité des organismes de crédit permettent d’obtenir un prêt en effectuant une demande en ligne via leur site web. C’est une solution qui peut vous offrir un gain de temps considérable étant donné que vous pouvez effectuer toutes les démarches sans bouger de chez vous. Effectuer sa demande de crédit en ligne présente de nombreux avantages, de par sa praticité et sa simplicité. Quelques minutes suffisent pour compléter le dossier et faire parvenir sa demande au prêteur. Vous pouvez effectuer plusieurs simulations de prêt gratuitement et sans engagement, mais aussi comparer en ligne les différentes offres que l’on peut trouver sur le marché. Vous pouvez même envoyer plusieurs demandes de manière simultanée afin d’accroître vos chances d’obtenir un prêt plus rapidement. La réponse à la demande est aussi rapide. Sur la base des éléments déclarés, vous obtiendrez une réponse de principe, parfois immédiate, ce qui vous permettra de savoir si vous avez la possibilité d’accéder au prêt personnel que vous voulez. L’un des avantages du prêt personnel en ligne est aussi le fait qu’il est possible d’effectuer sa demande à toute heure de la journée, ce qui ôte les contraintes des horaires des banques et des agences de crédit. A côté de cela, il faut noter que les offres que l’on trouve sur internet sont souvent plus avantageuses que celles que l’on peut trouver dans les banques traditionnelles et il est possible de tomber sur diverses promotions.

Le prêt personnel en ligne, un crédit rapide
Cependant il faut noter quelques désavantages au prêt personnel en ligne. Parmi eux, on retrouve le fait que l’on ne puisse pas rencontrer physiquement le conseiller responsable de l’étude de la demande de crédit. Toutefois, il est toujours possible de téléphoner au service client si jamais vous avez des questions à poser. De même, il ne faut pas oublier que l’offre qu’il est possible de voir lors de la simulation de prêt ne sera jamais exactement la même que celle que le prêteur vous enverra étant donné que le taux qui vous sera proposé s’adaptera à votre situation.

Si vous voulez réduire le délai pour l’octroi de votre prêt personnel, faites-en sorte que votre demande soit aussi complète que possible. Elle doit comporter toutes les informations nécessaires à l’étude de votre dossier et être accompagnée de pièces justificatives. Un bon dossier ainsi qu’une situation financière stable sont les éléments clés dans l’obtention d’un prêt personnel rapide.

Les pièces justificatives nécessaires pour un prêt personnel rapide

Une fois le contrat de prêt personnel reçu, vous devrez le signer et le renvoyer au prêteur en y joignant les pièces justificatives nécessaires pour l’étude de votre dossier. En fonction du prêteur choisi, vous pourrez les renvoyer par courrier ou par mail. Voici une liste non exhaustive des documents qui pourraient vous être demandés dans le cadre d’une demande de prêt personnel :

Lorsqu’on effectue une recherche en ligne de prêt, il n’est pas rare de tomber sur des offres alléchantes nous proposant d’obtenir un crédit rapide en 24h. Mais le crédit rapide en 24h est-il un simple attrait commercial ou une véritable proposition ? Décryptage d’une pratique aujourd’hui courante dans le monde du crédit.

L'obtention d'un crédit rapide en 24h?

Si on se fie aux multiples sites proposant des offres de prêt sur le web, il serait possible d’obtenir un crédit rapidement, en un temps record. En effet, bon nombre d’organismes proposent des offres de crédit rapide en 24h.

L'obtention d'un crédit rapide en 24h?
Le crédit rapide en 24h existe bel et bien, oui. Mais à l’étranger. A y regarder de plus près, les sites internet proposant un crédit rapide en 24h ne sont pas français : les suffixes de leur adresse sont rarement en .fr. Les sites attractifs liés à un crédit rapide en 24h correspondent en réalité à des enseignes basées à l’étranger et pour lesquelles la réglementation est beaucoup moins rigoureuse qu’en France. Bien qu’ils soient écrits en français, ces sites de crédit rapide en 24h ne s’adressent qu’à des personnes qui ne résident pas en France.

En effet, la législation française, soucieuse de protéger le consommateur profane, interdit ce type de pratique en posant de nombreuses règles et procédures inconciliables avec l’obtention d’un crédit rapide en 24h. Malgré cette impossibilité, de nombreux sites proposent d’avoir un crédit rapide en 24h : à quoi peut alors correspondre le crédit rapide en 24h proposé ?

La reponse de principe d'un crédit rapide en 24h

Les sites attractifs, à l’origine d’une proposition de crédit rapide en 24h, ne garantissent pas en réalité l’obtention des fonds demandés par l’emprunteur en 24h mais la réponse de principe à une demande de prêt durant ce délai. C’est pourquoi, il serait plus juste de parler de « crédit rapide avec accord de principe sous 24h » plutôt que de « crédit rapide en 24h ». Cela permet simplement à l’organisme prêteur de donner un avis favorable, ou non, directement en ligne suite à une demande de crédit rapide en 24h, sans attendre plusieurs jours.

La reponse de principe d'un crédit rapide en 24h
Cette pratique s’est répandue car la rapidité annoncée correspond à un réel besoin du demandeur de crédit rapide en 24h. Il est courant aujourd’hui d’avoir vite besoin d’une somme d’argent : que ce soit pour faire face à un imprévu ou parce qu’on vient tout juste de décider de procéder à un achat. Une demande classique de crédit implique une attente d’au moins une semaine pour qu’une réponse soit adressée au consommateur. C’est la raison pour laquelle les offres de crédit rapide en 24h se sont développées pendant ces dix dernières années.

Bien que d’apparence mensongère, l’intérêt du crédit rapide en 24h n’est pas moindre car il permet un retour sur sa demande de prêt de façon rapide (en 24 ou 48h), voire parfois quasi-immédiatement, sans même être engagé. Ce qui permet non seulement de comparer au mieux les différentes offres du marché, d’ajuster sa demande selon les réponses apportées mais aussi d’estimer rapidement le budget pouvant être obtenu pour concrétiser un projet.

Afin de bien comprendre à quoi correspond la réponse de principe visée par le crédit rapide en 24h, il est nécessaire de revenir sur les différentes étapes du prêt. Le mode de fonctionnement des organismes de crédit est similaire:

Ainsi, comme il a été démontré, un crédit rapide en 24h ne saurait correspondre à l’obtention d’une somme d’argent sur le compte en banque dès le lendemain de la demande. Aux vues des étapes à respecter et de l’étude par laquelle la demande doit être réalisée, le processus prend au minima une semaine. Un crédit rapide en 24h ne correspond en réalité qu’à la garantie d’une pré-étude rapide de sa demande de prêt, sans pour autant que ne soit garanti l’octroi du crédit et le bénéfice de la somme demandée. D’autant plus que la quasi-instantanéité qui semble annoncée par la formule « crédit rapide en 24h » est inconciliable avec les délais qui ont été progressivement posés par les différentes lois françaises applicables en la matière.

Le crédit rapide en 24h

Si l’obtention rapide d’une somme d’argent est impossible malgré l’expression utilisée de « crédit rapide en 24h », c’est notamment parce que le législateur a prévu l’existence de délais permettant à chacune des parties au contrat de prêt de contracter en pleine connaissance de cause.

Le crédit rapide en 24h
Selon la loi française, pour qu’un contrat de crédit soit conclu, il faut que le consommateur manifeste la volonté de le souscrire. Ainsi, le demandeur au crédit rapide en 24h doit accepter de façon explicite le prêt proposé en remplissant et en signant l’offre préalable de crédit. Ensuite, il est nécessaire qu’il la retourne au prêteur. Ce dernier doit maintenir son offre dans un délai de quinze jours afin de permettre à l’emprunteur de disposer de suffisamment de temps pour accepter le contrat, même en cas de crédit rapide en 24h. Un simple renseignement des informations sur un questionnaire en ligne d’un organisme de crédit ne saurait constituer une telle volonté.

Aussi, l’article L312-24 du code de la consommation pose le contrat de crédit ne se forme qu’après signature de l’offre par le prêteur. Il dispose d’un délai de 7 jours à compter de la signature de l’offre de crédit rapide en 24h par l’emprunteur pour lui faire connaitre sa décision d’agrément. Durant ce délai, il peut accepter d’accorder le crédit rapide en 24h, le refuser ou ne pas répondre – l’absence de réponse équivalant à un refus d’agrément et donc une absence de contrat.

C’est pourquoi la réponse promise dans le cadre d’un crédit rapide en 24h ne saurait constituer l’établissement du contrat, et donc la délivrance de la somme demandée, car ce court laps de temps annoncé ne saurait prendre valablement prendre en compte le temps de signature et de constitution du dossier par l’emprunteur mais aussi le délai d’étude et d’agrément laissé au profit du prêteur. Toutefois, il n’est que de la volonté des parties d’agir au plus vite et que ces formalités prennent le moins de temps possible. La véritable limite au crédit rapide en 24h reste le délai de rétractation.

Dans le cas où la demande de crédit rapide en 24h concerne un prêt personnel, c’est-à-dire lorsque l’emprunteur est libre d’utiliser le montant de son crédit comme il l’entend, la loi lui réserve un délai de 14 jours calendaires afin d’exercer son droit de rétractation, à partir de la signature du contrat. Le contrat ayant suivi la demande de crédit rapide 24h est gelé pendant l’écoulement du délai d’exercice du droit de rétractation. Notons ici que dans le cadre d’un crédit affecté à l’achat d’un bien ou d’un service, ce délai peut être raccourci.

Si l’emprunteur n’exerce pas son droit de rétractation dans le délai prévu, le contrat de crédit rapide en 24h devient définitif et les clauses s’appliquent, notamment sur les modalités de remboursement. Autrement, en cas de renonciation au contrat, si le prêteur a mis une disposition une partie de la somme, l’emprunteur au crédit rapide en 24h doit la rembourser, assortie des intérêts cumulés sur ce capital depuis la date où le crédit a été versé. Face au risque d’absence de remboursement, un prêteur ne délivra la somme qu’une fois le délai de rétractation expiré, c’est-à-dire au moins 14 jours après la signature du contrat de crédit rapide en 24h.

En conclusion, l’obtention des fonds ne saurait être réalisée sous 24h notamment du fait de l’existence des délais d’agrément du prêteur et de rétractation de l’emprunteur. C’est pourquoi l’expression « crédit rapide en 24h » est teintée d’espérance mais ne saurait aboutir à une mise à disposition immédiate de la somme demandée.

Si en France il est impossible d’obtenir des fonds instantanément malgré l’existence d’offres de crédit rapide en 24h, les prêts en magasin et ceux conclus entre particuliers restent un palliatif pour concrétiser quasi-instantanément son projet.

Avant d’étudier l’opportunité du crédit en magasin du côté du consommateur, et de vérifier s’il peut correspondre à un crédit rapide en 24h, il faut réfléchir aux raisons pour lesquelles les enseignes le proposent : le crédit magasin correspond à un des moyens utilisés de réussir une vente en s’adaptant au budget du client. Le mode de fonctionnement de ce type de crédit, pouvant être rattaché à un crédit rapide en 24h ou moins, est celui d’un prêt affecté ou bien est rattaché à un crédit renouvelable. A la différence du prêt personnel, même souscrit avec une réponse de principe rapide dans le cadre d’un crédit rapide en 24h, le crédit en magasin est souscrit simultanément à la vente d’un bien. A titre d’exemples, certains commerçants proposent d’acheter à crédit un ordinateur portable, une télévision, un meuble, une cuisine… En cas de faible montant, il sera proposé des prêts renouvelables ; si le montant est important, un crédit affecté. Ce dernier cas ne sera pas approfondi car il ne permet pas plus l’obtention d’un crédit rapide en 24h que les crédits à la consommation classique : en effet, son octroi est en principe soumis aux mêmes procédures, s’opposant, notamment en raison de l’étude du dossier de l’emprunteur, à un véritable crédit rapide en 24h. Rappelons néanmoins que ce type de prêt est lié contractuellement à l’achat effectué et donc qu’en cas de refus du crédit, la vente est automatiquement annulée et le consommateur n’aura rien à payer.

Afin de développer leurs ventes, les grandes enseignes ont développé la souscription de cartes de crédit et de fidélité, rattachées à un crédit renouvelable, permettant de financer de petits achats. Ce type de crédit rapide en 24h ou moins constitue une aubaine pour les commerçants, particulièrement si l’achat est d’une valeur inférieure à 1000 euros : en-dessous de ce seuil, ils n’ont aucune obligation de proposer une alternative au crédit classique. L’utilisation des cartes liées à un crédit renouvelable, comme crédit rapide en 24h ou moins, a explosé ces dernières années et elles sont mises en avant sur les supports de nombreux magasins d’électroménager ou d’ameublement et de décoration. Ces types de crédit rapide en 24h ou moins correspondent à une réserve d’argent d’un montant fixé à l’avance, lors de la souscription, ouverte par un établissement financier (par exemple, la carte proposée par Ikea est liée à un crédit renouvelable Cetelem). Le consommateur est alors autorisé à piocher sur cette réserve en fonction de ses besoins et de ses achats. Il rembourse, à chaque mensualité, des intérêts et du capital afin de reconstituer la réserve de crédit rapide en 24h ou moins. Souvent présenté comme dangereux, le crédit renouvelable a fait l’objet de plusieurs interventions des pouvoirs publics afin de limiter le surendettement. Aussi, il faut veiller à prendre garde car les prêts proposés proposent souvent un taux annuel effectif global (TAEG) proche du taux d’usure (autour de 20%). Toutefois, l’avantage est qu’il est proposé directement sur le lieu de vente et permet donc d’utiliser une réserve de crédit directement : encore mieux qu’un crédit rapide en 24h, il correspond à un crédit instantané, ce qui n’est pas possible dans le cadre d’un prêt personnel. Notons toutefois que la possibilité de délivrer immédiatement, et à distance, un prêt personnel est actuellement à l’étude de plusieurs organismes. Cela permettrait d’obtenir un véritable crédit rapide en 24h ou moins, conjugué à des taux et à des règles classiques. En attendant, il faut veiller à ne pas tomber dans l’impulsivité d’un achat et anticiper un minimum le paiement de son nouveau smartphone ou de son canapé afin de faire jouer la concurrence et décrocher la meilleure offre tout en bénéficiant d’un crédit rapide en 24h.

Le prêt entre particuliers a toujours été, et reste encore aujourd’hui, largement utilisé par les ménages. En règle générale, il permet d’aider un proche en lui prêtant une somme d’argent. Ce type de crédit présente plusieurs avantages car les intérêts pratiqués par le prêteur sont généralement faibles voire nuls, qu’un prêteur en situation de surendettement peut y accéder mais également en ce qu’il permet d’obtenir l’argent rapidement. Il peut donc constituer un crédit rapide en 24h.

Attention toutefois, la liberté n’est pas pleine et entière. En effet, dans ce cadre de crédit rapide en 24h, la législation fiscale impose dans certains cas que le prêt soit déclaré : si un même créancier/débiteur a consenti/obtenu, au cours d’une même année civile, un prêt d’un montant supérieur à 760 euros, ou plusieurs prêts d’un montant unitaire égal ou inférieur à 760 euros mais dont le total excède cette limite, il(s) doit/doivent être déclaré(s) par ce dernier ; et ce, quelles que soient les modalités, y compris dans le cadre d’un crédit rapide en 24h ou moins, sans intérêts, consenti verbalement. Cette déclaration se réalise en même temps que la déclaration de revenus ou de résultats. Si l’emprunteur doit déclarer tout emprunt supérieur à 760 euros, le prêteur ne sera obligé que s’il a accordé plusieurs prêts à plusieurs personnes différentes à partir du moment où le montant cumulé dépasse 760 euros.

Malgré cette réglementation, la liberté reste le maitre mot, ce qui permet en définitive d’obtenir un véritable crédit rapide en 24h ou moins. Toutefois les litiges ne sont pas rares en la matière : confusion entre prêt et don, date de remboursement non clairement posée, absence de remboursement… Afin de prévenir tout conflit, il est vivement recommandé de rédiger un contrat de prêt ou une reconnaissance de dette dans le cadre de ce type de crédit rapide en 24h. En effet, le Code civil français prévoit le régime de la preuve du prêt entre particuliers et impose un écrit pour un emprunt d’un montant supérieur à 1500€, la preuve par tout moyen suffisant pour les emprunts d’un montant inférieur.

Pour conclure, le prêt entre particuliers permet beaucoup plus facilement, et de manière souvent plus avantageuse, d’obtenir un crédit rapide en 24h ou instantanément. Quelque soit son montant, il est fortement conseillé d’établir un écrit comportant le montant prêté et les modalités de remboursement (éventuels intérêts, date de remboursement). Aussi, il faut veiller à bien être au fait de l’identité du prêteur comme de l’emprunteur : même entre proches, il ne faut pas hésiter à demander des renseignements. Ainsi, pour ce type de crédit rapide en 24h, prenez garde aux prêts entre particuliers proposés sur Internet !

Comment obtenir un crédit rapide en 24h?

Comment obtenir un crédit rapide en 24h?

obtenir un crédit rapide en 24h">

Credit rapide Crédit rapide en 24h