Crédit en ligne

check
610 000 représente le nombre d’utilisateurs que nous avons déjà aidés
check
Gratuit et sans engagement
check
Simple et rapide

500 - 35 000 €
Montant du prêt
6 - 84 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
1,7 - 21,05%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
500 - 35 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
6 - 84 mois
TAEG (à partir de):
1,7 - 21,05%
check
Une réponse de principe immédiate
check
Un accompagnement professionnel
check
Un suivi personnalisé de votre demande
starstarstarstarstar
Excellent 9.6/10
Cofidis

2 Pour un prêt personnel de 12 000 € sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 3,19 % et au taux débiteur fixe de 3,73%, vous remboursez 48 mensualités de 266,41, coût total du crédit: 12 787,32€ (dont 932,72€ d’intérêts et 0€ de frais de dossier), montant total dû : 12 787,32.  

1 000 - 40 000 €
Montant du prêt
24 - 72 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
3,13 - 9,94%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
1 000 - 40 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
24 - 72 mois
TAEG (à partir de):
3,13 - 9,94%
check
1ère plateforme de crédit aux particuliers
check
Un crédit plus rapide 100% en ligne
check
Une réponse par SMS en moins de 24h
starstarstarstarstar_half
Bon 8.6/10
Younited Credit

2 Pour un prêt personnel de 5 000€ sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 5,01% et au taux débiteur fixe de 3,93%, vous remboursez 48 mensualités de 112,74€, coût total du crédit 506,52€: (dont 506,52€ d’intérêts et 95€ de frais de dossier), montant total dû : 5 411,52€.  

500 - 75 000 €
Montant du prêt
6 - 96 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
2 - 10,5%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
500 - 75 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
6 - 96 mois
TAEG (à partir de):
2 - 10,5%
check
Aucun frais de dossier
starstarstarstarstar_border
Bon 8.2/10
Cetelem

2 Pour un prêt personnel de 12 000 € sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 3 % et au taux débiteur fixe de 2,96%, vous remboursez 48 mensualités de 265,4 €, coût total du crédit: 739,20 € (dont 739,20 € d’intérêts et 0 € de frais de dossier), montant total dû : 12 739,20 €.

50 - 1 000 €
Montant du prêt
0,5 - 1 mois
Durée
21 ans
Âgé minimum
17,5 - 18%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
50 - 1 000 €
Âgé minimum:
21 ans
Durée:
0,5 - 1 mois
TAEG (à partir de):
17,5 - 18%
check
confiance
check
qualité
check
disponibilité
starstarstarstarstar_half
Excellent 9.4/10
Cashper

2 Pour un micro crédit de 200€, sur une durée de remboursement de 1 mois et un TAEG de 17,9%, le coût du crédit sera de 2,73€. Le montant total du crédit sera de 202,73€   

500 - 50 000 €
Montant du prêt
12 - 84 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
1 - 12,9%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
500 - 50 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
12 - 84 mois
TAEG (à partir de):
1 - 12,9%
check
Financement jusqu’à 50 000 €
check
Pas de frais de dossier
check
Réponse de principe immédiate
starstarstarstar_halfstar_border
Moyen 6.9/10
Banque Casino

2 Pour un prêt personnel de 12 000 € sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 5,40 % et au taux débiteur fixe de 5,27%, vous remboursez 48 mensualités de 277,83 €, coût total du crédit:  1 335,84€, montant total dû : 13 335,84€.

500 - 75 000 €
Montant du prêt
12 - 96 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
1 - 20,59%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
500 - 75 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
12 - 96 mois
TAEG (à partir de):
1 - 20,59%
check
TAEG fixe garanti sur toute la durée de vos remboursements
check
Des mensualités fixes et adaptées à votre budget
check
Aucun frais de dossier
starstarstarstarstar_border
Bon 8.1/10
Cofinoga

2 Pour un prêt personnel de 5 000 € sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 4,2 % et au taux débiteur fixe de 4,12%, vous remboursez 48 mensualités de 113,16 €, coût total du crédit: 431,68 €, montant total dû : 5 431,68 €.

150 - 75 000 €
Montant du prêt
10 - 120 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
1,9 - 15,5%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
150 - 75 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
10 - 120 mois
TAEG (à partir de):
1,9 - 15,5%
check
Transparence
check
Accompagnement
check
Ecoute
starstarstarstar_halfstar_border
Bon 7.1/10
Sofinco

2 Pour un prêt personnel de 12 000 € sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 3,90 % et au taux débiteur fixe de 3,83%, vous remboursez 48 mensualités de 271,77€, coût total du crédit: 13 044,96€ (dont 1 044,96 € d’intérêts et 0€ de frais de dossier), montant total dû : 13 044,96€.  

100 - 35 000 €
Montant du prêt
12 - 84 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
1,5 - 19,2%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
100 - 35 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
12 - 84 mois
TAEG (à partir de):
1,5 - 19,2%
check
Flexibilité
check
Souplesse
check
Frais de dossier offerts
starstarstarstar_halfstar_border
Bon 7.3/10
Oney

2 Pour un prêt personnel de 12 000 € sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 2,80 % et au taux débiteur fixe de 2,76%, vous remboursez 48 mensualités de 264,36€, coût total du crédit: 12 689,28€ (dont 689,28 € d’intérêts et 0€ de frais de dossier), montant total dû : 12 689,28€.  

300 - 60 000 €
Montant du prêt
12 - 120 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
1,81 - 18,17%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
300 - 60 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
12 - 120 mois
TAEG (à partir de):
1,81 - 18,17%
check
Engagement
check
Ouverture
check
Audace
starstarstarstar_borderstar_border
Moyen 6.2/10
Financo

2 Pour un prêt personnel de 12 000 € sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 2,92 % et au taux débiteur fixe de 2,88%, vous remboursez 48 mensualités de 264,97€, coût total du crédit: 12 718,56€ (dont 718,56 € d’intérêts et 0€ de frais de dossier), montant total dû : 12 718,56€.  

1 000 - 75 000 €
Montant du prêt
4 - 120 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
0,9 - 9%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
1 000 - 75 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
4 - 120 mois
TAEG (à partir de):
0,9 - 9%
check
Solution de financement souple
check
Pas de frais de dossier
check
Echéances modulables
starstarstarstarstar_border
Bon 8.2/10
Caisse d’Epargne

2 Pour un prêt personnel de 5 000 € sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 5,33 % et au taux débiteur fixe de 5,2%, vous remboursez 48 mensualités de 115,60€, coût total du crédit: 5 548,80€ (dont 548,80 € d’intérêts et 110€ de frais de dossier), montant total dû : 5 548,80€.  

1 000 - 75 000 €
Montant du prêt
12 - 108 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
2%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
1 000 - 75 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
12 - 108 mois
TAEG (à partir de):
2%
check
Contrat de reconnaissance
check
Service après-vente
check
Engagement satisfaction
starstarstarstar_halfstar_border
Moyen 6.9/10
LCL

2 Pour un prêt personnel de 10 000 € sur 60 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 7,14 % et au taux débiteur fixe de 6,50%, vous remboursez 60 mensualités de 197,61€, coût total du crédit: 11 856,60€ (dont 1 756,60 € d’intérêts et 100€ de frais de dossier), montant total dû : 11 856,60€.  

500 - 50 000 €
Montant du prêt
3 - 60 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
1,9%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
500 - 50 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
3 - 60 mois
TAEG (à partir de):
1,9%
check
Une banque différente
check
Une banque au service de ses clients
check
Une banque solide
starstarstarstarstar_border
Bon 7.8/10
Crédit Mutuel

2 Pour un prêt personnel de 12 000 € sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 6,45 %, vous remboursez 48 mensualités de 280,45€, coût total du crédit: 13 461,45€ (dont 1 341,45€ d’intérêts et 120€ de frais de dossier), montant total dû : 13 461,45€.  

500 - 75 000 €
Montant du prêt
6 - 96 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
2 - 10,5%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
500 - 75 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
6 - 96 mois
TAEG (à partir de):
2 - 10,5%
check
Aucun frais de dossier
starstarstarstarstar_border
Bon 8.2/10
Cetelem

2 Pour un prêt personnel de 12 000 € sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 3 % et au taux débiteur fixe de 2,96%, vous remboursez 48 mensualités de 265,4 €, coût total du crédit: 739,20 € (dont 739,20 € d’intérêts et 0 € de frais de dossier), montant total dû : 12 739,20 €.

1 000 - 40 000 €
Montant du prêt
24 - 72 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
3,13 - 9,94%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
1 000 - 40 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
24 - 72 mois
TAEG (à partir de):
3,13 - 9,94%
check
1ère plateforme de crédit aux particuliers
check
Un crédit plus rapide 100% en ligne
check
Une réponse par SMS en moins de 24h
starstarstarstarstar_half
Bon 8.6/10
Younited Credit

2 Pour un prêt personnel de 5 000€ sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 5,01% et au taux débiteur fixe de 3,93%, vous remboursez 48 mensualités de 112,74€, coût total du crédit 506,52€: (dont 506,52€ d’intérêts et 95€ de frais de dossier), montant total dû : 5 411,52€.  

500 - 35 000 €
Montant du prêt
6 - 84 mois
Durée
18 ans
Âgé minimum
1,7 - 21,05%
TAEG (à partir de)
Montant du prêt:
500 - 35 000 €
Âgé minimum:
18 ans
Durée:
6 - 84 mois
TAEG (à partir de):
1,7 - 21,05%
check
Une réponse de principe immédiate
check
Un accompagnement professionnel
check
Un suivi personnalisé de votre demande
starstarstarstarstar
Excellent 9.6/10
Cofidis

2 Pour un prêt personnel de 12 000 € sur 48 mois au Taux Annuel Effectif Global fixe de 3,19 % et au taux débiteur fixe de 3,73%, vous remboursez 48 mensualités de 266,41, coût total du crédit: 12 787,32€ (dont 932,72€ d’intérêts et 0€ de frais de dossier), montant total dû : 12 787,32.  

Crédit en ligne

Sur MONEYBANKER vous trouverez facilement et rapidement le meilleur crédit consommation pour vous. Indiquez simplement le montant que vous souhaitez emprunter, votre âge et le moteur de recherche de MONEYBANKER s’occupe du reste.

Le crédit en ligne

Dans un monde où la rapidité est devenue essentielle, le crédit en ligne s’est naturellement imposé face au crédit classique. Moyen efficace en cas de besoin temporaire d’apports financiers, son fonctionnement reste nébuleux pour la majorité des personnes. Retour sur neuf points-clés pour maitriser le crédit en ligne :

  • Définition du crédit en ligne : historique et évolution ;
  • Les démarches à faire pour obtenir un crédit en ligne : la procédure étapes par étapes ;
  • L’analyse des avantages et inconvénients du crédit en ligne ;
  • Les différentes possibilités en matière de crédit en ligne : quel est le type de prêt le plus adapté à ses besoins ? ;
  • Les documents à préparer et à communiquer pour l’obtention d’un crédit en ligne ;
  • Qu’entend-on par le rachat de crédit en ligne ;
  • La réglementation française en matière de crédit en ligne à la consommation ;
  • Les conseils pratiques à ne pas oublier pour contracter un contrat de crédit en ligne en toute tranquillité ;

Qu’est ce qu’un crédit en ligne ?

Un bref historique du crédit en ligne

Il faut avant tout garder à l’esprit qu’un crédit est un acte par lequel une personne effectue une avance de fonds à une autre et dont le montant doit être remboursé dans un délai généralement accordé. Le crédit a une origine très ancienne, précédant même la naissance de la monnaie ; la forme moderne du prêt est apparue progressivement  à partir du XVe siècle et a connu un essor considérable avec l’expansion des établissements bancaires lors de la Révolution industrielle au XIXe siècle. Aujourd’hui, il existe différents types et familles de crédit suivant la destination qui est faite des fonds.

Cependant le crédit en ligne n’est pas à proprement parler « un type » de crédit mais plutôt « un moyen » de demande de crédit ; grossièrement, c’est un prêt qui est obtenu par internet. Son apparition s’est faite progressivement dans le champ d’une évolution de la souscription d’un crédit par correspondance.

Dans le passé, les demandes de crédit étaient des démarches souvent longues, demandant des déplacements au lieu d’agence du prêteur avec bon nombre de paperasses et autres documents. Le fonctionnement ralentissait alors toutes sortes de procédures pour lesquelles l’obtention du crédit était nécessaire, ce qui pouvait être dramatique lorsque cette somme était destinée à payer une dépense imprévue.

Des organismes de crédit ont donc repensé le système et commencé à faire du crédit par téléphone dès le début des années 80. Les moyens de demande de crédit ont par la suite évolué parallèlement à l’apparition et la démocratisation de nouvelles technologies de télécommunication. C’est ainsi que le minitel est devenu un outil de demande de crédit ; puis, à partir des années 2000, internet. Cette évolution a permis aux établissements prêteurs d’agrandir leur public et de réaliser des économies.

Ce système moderne de crédit en ligne reste aujourd’hui en perpétuelle mouvance. En effet, si l’existence de demande de crédit par internet est désormais largement existante, la négociation directement en ligne reste une innovation récente ; à ce point que plusieurs organismes de crédit ne la maitrisent pas encore .

Le crédit en ligne est en réalité un produit identique au crédit classique. Les offres et les expertises sont similaires, ce pourquoi ces deux contrats obéissent au même régime juridique.

Néanmoins l’avènement du crédit en ligne a permis de concilier deux facteurs clés du service moderne : rapidité et simplicité. Avec une simple connexion internet, le potentiel emprunteur peut remplir les dossiers pour sa demande et avoir une idée précise des montants et conditions du prêt en faisant des simulations. La vie connectée nous a habitués à répondre à nos besoins le plus rapidement possible ; et il faut avouer que nos envies se révèlent bien souvent pendant notre temps libre, c'est-à-dire le soir ou le week-end. Bref à un moment où les établissements bancaires traditionnels sont fermés.

Le crédit en ligne permet également de mieux faire jouer la concurrence entre les différentes offres notamment grâce aux différents sites comparatifs. Le crédit en ligne apparait donc comme un facteur d’efficacité, permettant d’obtenir l’offre la meilleure et la plus adaptée.

Une évolution toujours mouvante du crédit en ligne : l’exemple du crédit 2.0

Le crédit en ligne est au centre de l’évolution des télécommunications et subit des mutations à travers elles. Dernier exemple en date : il s’est installé sur les réseaux sociaux grâce à des fintech, de nouvelles sociétés financières, notamment Cedilikeme, une entreprise mexicaine. Avec des slogans accrocheurs , elles permettent à un particulier d’obtenir le soutien de ses amis sur Facebook pour décrocher un crédit.

Ce type de société cible un public jeune, à la situation a priori peu favorable à l’acceptation des prêts, et offre des crédits en ligne pour des faibles montants à un taux ultra-avantageux. Les analyses des capacités de remboursement de l’emprunteur ne se fondent plus sur « l’historique de crédit » mais sur d’innovantes méthodes de détermination de la capacité d’emprunt et de remboursement. La méthode précise pour déterminer le bon profil du candidat reste tenue secrète mais elle combine plusieurs formules de données présentes sur les réseaux sociaux . Les grilles d’évaluation s’adaptent également à l’identité culturelle propre à la région dans laquelle vit le potentiel emprunteur. Cependant, en France, l’émergence de ce type de profilage pour l’obtention d’un crédit en ligne reste timide du fait de la législation protectrice de la vie privée des utilisateurs des réseaux sociaux. Pour autant, force est de constater que les établissements de crédit en ligne surveillent cette nouvelle méthode qui se développe fortement sur le continent américain. L’avenir présage donc une modification des critères traditionnels retenus pour évaluer la confiance pouvant être attribuée aux demandeurs de prêt.

Comment obtenir un crédit en ligne ?

La plupart des grands organismes de crédit présentent une procédure similaire pour obtenir un crédit en ligne, souvent en quelques jours et sans se déplacer. On trouve trois grandes étapes majeurs : la demande, la signature & l’envoi, la réception.

Etape 1 : La demande de crédit en ligne

Avant même de demander son prêt, il faut réfléchir à la somme qu’il est possible d’emprunter en fonction de ses revenus et de ses besoins, c'est-à-dire à sa capacité d’emprunt. La plupart des organismes, offrant des moyens de souscrire à un crédit en ligne, mettent en place des simulateurs de crédit. Grossièrement, ce sont des calculateurs qui indiquent la somme pouvant être empruntée en fonction des revenus de la personne à l’origine de la demande , mais aussi de son taux d’endettement qui représente le montant des remboursements de tous les prêts qu’elle déjà souscrits. C’est un gage de la bonne santé financière du particulier

Une fois le montant souhaité défini, il est fortement conseillé de simuler plusieurs scénarios de crédit en ligne en modulant la durée des remboursements. Le principe est simple : plus cette durée augmente, plus le coût des mensualités, et donc du crédit, augmente également. La durée doit donc être choisie en fonction de la capacité d’emprunt préalablement définie en gardant à l’esprit qu’une durée trop courte, comme une durée trop longue, peut paralyser, à court ou long terme, toute la capacité financière de l’emprunteur. C’est pourquoi elle doit être réfléchie avec soin grâce aux différents simulateurs.

La simulation reste importante pour déterminer sa capacité d’emprunt mais elle n’est efficace que si on l’opère sur plusieurs sites de crédit en ligne. Voilà pourquoi, une fois la commande déterminée, il faut faire plusieurs demandes en ligne afin de comparer l’offre la plus avantageuse au niveau du prix et des conditions accessoires, et faire ainsi jouer la concurrence.

Les offres de crédit en ligne reçues doivent se comparer en fonction du TEG, ou taux effectif global. Il représente ce que va coûter l’emprunt en prenant en compte le taux nominal du crédit mais aussi tous les autres frais. Une offre A sera plus avantageuse qu’une offre B si elle a un TEG inférieur ; dès lors, le taux nominal A peut être plus élevé que le taux nominal B si les frais annexes sont moins importants. A ce titre, il faut veiller à vérifier ce que comprennent ces frais accessoires, et notamment s’ils comprennent une assurance. L’assurance décès, incapacité et invalidité n’est pas une obligation légale mais elle est souvent imposée à l’emprunteur par le prêteur car elle permet le remboursement des échéances par l’assureur si un de ces risques survient. Elle est donc un gage de sécurité pour le prêteur comme l’emprunteur et doit être analysée avec précaution lors de la souscription d’un crédit en ligne pour éviter toute mauvaise surprise.

Une fois l’analyse de tous ces éléments effectuée, il reste à déterminer l’offre de crédit en ligne la meilleure et passer à l’étape de l’acceptation.

Etape 2 : L’acceptation de l’offre préalable – signature et envoi des documents

Au stade de l’acceptation de la proposition de crédit en ligne, deux cas doivent être distingués en fonction du montant emprunté. En effet, pour les faibles montants, aucune garantie n’est nécessaire, c’est pourquoi il suffit d’indiquer son acceptation à l’organisme prêteur qui enverra en retour un contrat de prêt à signer et à renvoyer par voie postale, voire par voie électronique dans certains cas.

Plusieurs documents sont classiquement demandés à l’emprunteur à cette étape : un RIB, les trois derniers bulletins de salaire ou la dernière feuille d’imposition, la photocopie de la carte d’identité, une facture en cas de crédit affecté, …

Cependant, pour des montants plus élevés, il est bien souvent nécessaire de se déplacer au lieu de l’organisme emprunteur ; notamment pour un prêt immobilier où une caution, voire une hypothèque, est nécessaire. Le crédit en ligne, dans ce type de cas, se limite alors simplement à la demande d’offre préalable. Il reste cependant un moyen utile pour détecter l’organisme offrant l’offre la plus intéressante et reste, à ce titre, un outil de rapidité.

Etape 3 : La réception des fonds

L’acceptation immédiate d’une offre de crédit en ligne à la consommation est possible mais en matière de prêts immobiliers, elle doit être adressée par courrier ou sur un autre support durable, conformément à l’article L313-24 du code de la consommation.

Depuis 2015, et l’entrée en vigueur de la loi Macron, le délai de repentir permet de revenir sur son engagement de crédit en ligne sous 14 jours en cas de crédit à la consommation. Ce délai commence le lendemain de la signature de l’offre et est prolongé jusqu’au jour ouvrable suivant si le quatorzième jour est un samedi, un dimanche ou un jour férié. La formalité est simple : il suffit d’utiliser le formulaire de rétractation joint au contrat.

Attention, ce délai de 14 jours n’est valable qu’en cas de crédit à la consommation, c’est à dire un crédit qui concerne des opérations autres que celles liées à l’immobilier et permettant d’acheter des biens de consommation, pour un montant compris entre 200 et 75 000€ avec une durée de remboursement supérieure à 3 mois.

Un crédit immobilier dispose, quant à lui, d’un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception de l’offre de crédit. L’acceptation ne peut se faire que par courrier ou « tout autre moyen convenu entre les parties de nature à rendre certaine la date de l’acceptation par l’emprunteur » .

Que le crédit en ligne ait été contracté en matière de consommation ou immobilière, il ne peut y avoir de versement au profit de l’emprunteur avant que l’offre ait été acceptée. Cependant lorsque l’offre de crédit en ligne est validée, la somme empruntée peut être reçue sous 24 à 48h après la fin du délai légal de rétractation en matière de prêt à la consommation.

Le crédit en ligne : bonne ou mauvaise innovation ?

L’apparition et l’expansion du crédit en ligne suit un mouvement global de commande et gestion en ligne des biens et services, le tout permis grâce à un perfectionnement et un plus large accès aux innovations de télécommunication. L’adaptation du contrat de prêt à l’ère numérique est source d’avantages importants :

  • Rapidité, flexibilité et confort :
    • La demande et/ou la souscription en ligne dispense d’un passage en agence et donc de la prise d’un rendez-vous. Bien qu’un prêt immobilier nécessite la rencontre d’un conseiller pour la conclusion du contrat, les étapes préliminaires – bien souvent longues et fastidieuses – peuvent être effectuées sur Internet.
    • Une demande de crédit en ligne peut généralement être faite à n’importe quel moment de la journée et de la semaine.
    • De même, la communication des pièces justificatives se fait directement par voie électronique.
    • La réponse des prêteurs est donnée dans un délai plus court qu’en cas de procédure classique .
       
  • Simplicité et facilité :
    • Souscrire à un crédit en ligne est un processus simple puisque l’emprunteur potentiel est guidé de la première à la dernière étape via des plateformes intuitives, en quelques clics.
    • La communication se fait par téléphone, email, chat internet, visioconférence, …, ce qui permet d’avoir facilement des réponses à ses questions.
    • La gestion d’un crédit en ligne peut se faire directement sur Internet via son espace personnel. Cela permet d’accéder facilement à son échéancier et suivre en tout temps son crédit. Des modifications peuvent même se faire en ligne.
       
  • Economie financière :
    • Les frais sont la plupart du temps plus faibles et bon nombre d’établissements ne facturent pas de frais de dossier pour certains types de crédit en ligne. De plus, des promotions tarifaires sont proposées de façon régulière par les banques en ligne.
    • Grâce à la rapidité et l’accessibilité des procédures de demande, il est facile de trouver l’offre la plus avantageuse en comparant les offres. Des sites comparatifs spécialisés dans le crédit en ligne existent pour faciliter la tâche des particuliers. C’est un avantage majeur du crédit en ligne puisque bien souvent la banque personnelle du demandeur ne propose pas la meilleure offre du marché.
       
  • Ajustement : En ligne, il est facile d’adapter ses besoins et d’effectuer plusieurs demandes gratuitement et sans engagement selon ses projets et ses ressources. Les demandes de crédit en ligne font l’objet d’une étude personnalisée permettant ainsi de bénéficier des meilleures conditions propres à chacun. Cela permet de réagir rapidement s’il faut revoir ses projets à la baisse ou, au contraire, emprunter un peu plus que prévu.
     
  • Prévision : Les taux et les frais annexes sont connus au départ, dès la demande de crédit en ligne, et permettent de souscrire sans mauvaises surprises.

Cependant, un contrat de prêt reste un engagement important ; la facilité de la souscription peut parfois s’avérer être un danger. C’est pourquoi il faut rester vigilant sur plusieurs points :

  • Isolement : Le crédit en ligne se fait généralement sans contact avec un conseiller et peut laisser l’emprunteur perdu, notamment s’il est une personne âgée. Cependant, un service client est prévu à cet effet pour guider la personne dans ses démarches.
     
  • Absence de sécurité :
    • La communication de données personnelles sur Internet doit toujours être appréhendée avec vigilance. Cependant, les demandes de crédit en ligne se font de manière sécurisée – à ce titre, il est important de vérifier qu’un tel dispositif est prévu sur le site de votre choix.
    • Attention à ne pas se tourner vers n’importe quel prêteur en ligne. Par une recherche attentive, il faut se renseigner au préalable et il est même fortement recommandé d’opter pour un établissement fiable et reconnu sur le marché.
       
  • Précipitation : La souscription à un crédit ligne se faisant en quelques clics, il est facile de conclure à la hâte un contrat non adapté, ou même non souhaité. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’un délai de rétractation est prévu à cet effet et que la gestion en ligne permet de modifier ses informations.

En bref, une attitude vigilante permet de se prémunir contre les mauvaises surprises du crédit en ligne. Les sites spécialisés offrent une assistance adaptée en cas de besoin, ce qui offre la possibilité de profiter, sans trop de soucis, des nombreux atouts du prêt sur internet qui sont la rapidité, la simplicité et l’économie.

Quels sont les différents types de crédit en ligne ?

Globalement, le crédit en ligne et le crédit classique sont deux produits identiques. Néanmoins, afin de faciliter le choix du potentiel emprunteur, il semble nécessaire de détailler les différentes possibilités.

Suivant l’affectation que le demandeur souhaite faire de l’argent mis à sa disposition par le prêteur, il faut choisir le type de crédit en ligne le mieux adapté. Un petit recensement des principales offres proposées sur Internet  :

  1. Le crédit à la consommation : Il concerne « les opérations autres que celles liées à l’immobilier » et permet « d’acheter des biens de consommation  ». Son montant est compris dans une fourchette de 200 à 75 000€ pour une durée de remboursement supérieure à 3 mois. Il se divise en réalité en plusieurs sous-types de crédit : le crédit affecté , le prêt personnel , le crédit renouvelable ou revolving , la location avec option d’achat, le crédit gratuit, la carte privative, le prêt viager hypothécaire, le microcrédit personnel ou encore le prêt étudiant garanti par l’Etat.
  2. Le crédit revolving : Type de crédit à la consommation, il constitue une mise à la disposition par un établissement financier à un emprunteur, pour une durée généralement limitée à un an, mais renouvelable, d’une somme d’argent pouvant être utilisée en totalité, ou en partie, et permettant de réaliser des retraits moyennant le versement d’un intérêt. Le capital disponible se reconstitue donc au fur et à mesure des remboursements. La plupart des établissements financiers proposent des offres de crédit en ligne renouvelable sans justificatif d’utilisation pour un montant allant généralement jusqu’à 4500 ou 6000€.
  3. Le crédit affecté : Il est possible de souscrire à un crédit en ligne pour l’utilisation d’un achat déterminé. Ce peut être un bien mobilier ou une prestation . Il est alors nécessaire de justifier de l’utilisation de la somme souscrite à l’achat prévu, généralement en produisant une facture ou un devis ; mais ce type de crédit offre souvent des meilleurs taux qu’en cas de prêt non affecté. Si la vente ne se réalise pas, le contrat de crédit s’annule automatiquement ; de plus, le délai de rétractation après signature reste de 14 jours calendaires.
  4. Le prêt personnel : L’emprunteur est libre d’utiliser le montant du crédit en ligne comme il l’entend, que ce soit pour acheter un bien de consommation ou une autre prestation. Le taux, la durée, le montant des sommes accordées, le mode de remboursement varient d’un prêteur à l’autre. Le délai de rétractation est encore une fois de 14 jours calendaires à partir de la signature du contrat.
  5. Le crédit immobilier : Il concerne les opérations d’achat d’un immeuble à usage d’habitation, ou professionnel et d’habitation, ou encore d’un terrain destiné à sa construction. Il peut également concerner d’autres prestations annexes si le montant est supérieur à 75 000€. Une demande de crédit en ligne de type immobilier est possible ; néanmoins sa souscription nécessite en principe la rencontre avec un conseiller aux vues des montants importants et procédures spécifiques liées à ce type de crédit. De plus, il est soumis à un régime juridique renforcé.

Par conséquent, il existe autant de types de crédit en ligne que d’affectations et de besoins possibles de la somme prêtée. Il est important de connaitre les différentes possibilités pour choisir celle la mieux adaptée à ses besoins avant de souscrire à un prêt sur Internet.

Quels sont les justificatifs à fournir pour l’obtention d’un crédit en ligne ?

Afin de s’assurer de la bonne situation financière de l’emprunteur, la plupart des organismes de crédit en ligne demandent une liste de pièces justificatives similaires. Sont principalement demandés :

  • Une photocopie recto/verso de la carte d’identité de l’emprunteur ;
  • Un relevé d’identité bancaire  ;
  • Une photocopie des justificatifs de revenus, soit un ou plusieurs bulletins de salaire pour les salariés, ou soit la photocopie du dernier avis d’imposition pour les autres ;
  • la photocopie d’abonnements téléphoniques ;
  • la photocopie de la taxe foncière ;
  • Un devis, une facture ou un bon de commande du bien acheté, notamment pour les crédits affectés ;

Tous ces documents permettent de justifier de la capacité du demandeur à rembourser son crédit. Analysés par les organismes de prêt, ils permettent d’éviter toute situation de non-paiement et de surendettement.

En cas de souscription à un prêt personnel, l’utilisation de la somme d’argent étant libre, il n’y a pas à justifier de son affectation. Néanmoins, le prêteur demande un dossier de demande de prêt classique afin de s’assurer de la situation financière de l’emprunteur. Attention, l’absence de justification d’utilisation n’est pas synonyme d’absence de fournir des attestations sur ses finances personnelles. Mais il existe des types de crédit en ligne sans justificatif de revenu ; ces derniers se sont multipliés depuis le début des années 2010 pour les crédits à la consommation. Ils permettent d’emprunter une somme assez conséquente via un prêt personnel, sans justificatif de salaire, et sont très utiles en cas de besoin d’argent dans l’urgence. Pour autant, ces crédits affichent généralement des taux d’intérêt élevés afin de compenser le risque pris par l’établissement financier. Depuis la loi Lagarde de 2010, qui fixe des nouvelles sécurités à l’entrée du crédit, le prêteur a l’obligation de vérifier la solvabilité de l’emprunteur. C’est pourquoi la demande de crédit en ligne sans justificatifs nécessite certaines preuves. Elles restent facultatives pour les emprunts inférieurs à 3 000€ ; mais obligatoires pour les montants plus importants. C’est pourquoi une fiche de paie ou un avis d’imposition est dans ce cas bien souvent demandé. Il reste cependant possible d’offrir des garanties au prêteur par d’autres moyens, notamment de désigner une ou plusieurs personnes garantes ou un gage. Le crédit en ligne peut alors être perçu comme un complément de revenu, ce face à quoi essaient de lutter les organismes publics par le vote de lois récentes renforçant la protection du consommateur. Ce type de prêt est en réalité une réaction des établissements financiers à la montée du chômage, destinée à compenser l’augmentation des impayés des prêts déjà contractés en multipliant le nombre de contrats souscrits. 

Qu’entend-on par le rachat de crédit en ligne ?

Le rachat de crédit en ligne permet à un établissement financier de racheter le crédit accordé par un autre emprunteur initial. Il permet généralement d’obtenir de meilleures conditions que celles obtenues à l’origine, que ce soit un taux plus favorable et/ou une durée de remboursement plus courte. Il donne lieu à un nouveau contrat et permet de faire comme s’il s’agissait d’un premier emprunt.

Néanmoins, un rachat de crédit en ligne n’est pas gratuit. Il faut généralement prévoir des indemnités de remboursement anticipé auprès de l’emprunteur d’origine et des frais de dossier liés à la souscription du nouveau crédit. C’est pourquoi une renégociation du prêt initial est souvent plus avantageuse et facilitée, notamment dans le cadre du crédit en ligne par une gestion sur Internet de son dossier via son espace personnel.

Il peut également constituer un regroupement de crédits, ou restructuration de dettes, lorsqu’il permet de regrouper plusieurs prêts en un seul ; l’emprunteur ne paie alors qu’une seule mensualité. C’est une solution pour améliorer ses finances ou s’adapter à une situation personnelle bouleversée .

Concrètement, il faut présenter une demande auprès d’un organisme – procédure pouvant être faite sur Internet via un rachat de crédit en ligne. Après l’étude du dossier, ce dernier peut décider d’accepter la demande ou non. Un dossier avec des justificatifs suffisants doit généralement être constitué. La contrepartie est l’unicité du prêt, du taux, de l’échéancier et du remboursement. Deux avantages principaux sont à noter :

  • Confort : Un seul engagement auprès d’un unique établissement financier ;
  • Economie : Le rachat de crédit en ligne permet une baisse des mensualités pouvant aller jusqu’à 60% !

Attention ! Bien que le rachat de crédit en ligne soit attractif et proposé par de nombreux organismes, il nécessite toujours une garantie par la caution d’un tiers ou d’un organisme de cautionnement, voire une hypothèque. Ceci est largement justifié par le risque pris par le nouveau preneur qui récupère tous les anciens crédits, d’autant plus qu’une telle opération est souvent la conséquence des bouleversements de la situation personnelle du preneur. A ce titre, les organismes de prêt admettent un taux d’endettement maximum de 42%, voire parfois de 40% .

L’emprunteur doit toutefois veiller à réfléchir correctement au préalable. En effet, bien qu’une économie soit réalisée à court terme par la diminution des mensualités, la durée de remboursement s’avère corrélativement plus longue et donc le coût total du prêt plus important ; d’autant plus qu’il existe généralement des frais importants. Aussi, la garantie constitue par l’hypothèque est très dangereuse : le bien immobilier peut toujours être perdu.

Un bref aperçu des offres de crédit en ligne les plus avantageuses

Afin d’étudier les offres de crédit en ligne les plus avantageuses, il nous faut distinguer suivant le type de prêt désiré. Les résultats suivants sont issus d’une étude du comparatif EspaceCrédit.com  et ont été affinés grâce à plusieurs autres sites tels que Moneybanker …

Rappelons que la comparaison entre les différentes offres doit toujours se faire en fonction du TEG , et plus particulièrement ici le TAEG , qui représente le coût réel du crédit contracté et non uniquement le taux d’intérêt.

Notons également que la très grande majorité des établissements proposant des crédits en ligne ne facturent pas de frais de dossier.

Prêt personnel

Au 29 août 2016, l’offre la plus avantageuse en matière de prêt personnel en ligne est proposée par Cofinoga , marque apparue en 1968 et qui s’est vite imposée comme un des leaders du crédit à la consommation. Pour un crédit en ligne personnel de 5000€,  elle propose un TAEG fixe à partir de 1.79%. Ainsi, le coût réel du prêt revient à moins de 90€. En comparaison, la plupart des autres prêteurs qualifiés d’avantageux proposent un TAEG moyen de 2,73% soit un coût de 136.50€.

Si le prêteur Cofidis propose un produit intéressant pour une durée de remboursement courte , ce n’est pas le cas si vous souhaitez étalonner vos mensualités sur plusieurs années puisque le coût réel du crédit en ligne s’envole corrélativement.

La société Cetelem, représentée par son célèbre petit bonhomme vert, reste un acteur important en la matière. Elle a l’avantage principal de proposer un TAEG quasi-identique pour une durée de remboursement comprise entre 12 et 36 mois. Ce détail n’est pas négligeable en cas de souhait de renégociation de la durée de votre contrat de crédit en ligne initial.

Crédit auto

A la même période, les offres de crédit en ligne auto présentent un TAEG moyen de 2,73%. La simulation concerne un prêt affecté de 15 000€ sur une durée minimale de 12 mois. La plupart des grandes sociétés – Cetelem et Cofinoga, entre autres – propose un TAEG à partir de 1,79%, taux le plus bas sur le marché. Attention aux mauvaises surprises, certains établissements proposant un taux d’intérêt relativement bas mais un TAEG maximal de 4,40%.

Crédit travaux

Au 12 septembre 2016, les demandes de crédit en ligne affecté à des travaux ont obtenu un TAEG moyen de 2,75%. Les meilleures offres restent, encore une fois, les grandes sociétés leaders sur le marché : Cetelem et Cofinoga proposent en effet en TAEG de 1,79% pour une somme empruntée de 15 000€ remboursée sur 12 mois.  Encore une fois, le TAEG maximal recensé auprès des établissements les plus populaires s’élève à 4,40%.

CONCLUSION

Les sociétés Cetelem et Cofinoga restent, aux vues de cette étude, les établissements prêteurs les plus avantageux du marché du crédit en ligne. Outre leur réputation, gage de sécurité pour les emprunteurs, elles offrent des taux relativement bas par rapport au reste du marché ; cette tendance s’accentue en cas de prêt d’une somme d’un faible montant. Néanmoins, la comparaison doit toujours se faire au cas par cas. Ce recensement ne correspond qu’à un sondage a priori. Une préférence peut néanmoins être accordée à la société Cetelem dont les taux ont tendance à varier de manière plus douce avec l’allongement de la durée de remboursement.

Quels sont les protections que m’accorde le droit français en matière de crédit en ligne ?

Face aux évolutions du monde bancaire, et notamment de l’apparition du crédit en ligne, le législateur français a apporté des solutions dans un souci de protection du consommateur et de l’utilisateur d’internet.

Concernant le droit de la consommation, principalement codifié dans le code de la consommation, les principales règles en vigueur datent des lois Scrivener de 1978 et 1979. Plus récemment, la loi n°2010-737, portant réforme du crédit à la consommation a transposé une directive européenne permettant notamment à l’emprunteur de choisir librement l’assurance de son prêt et créant le TAEG. La loi n°2014-344 relative à la consommation a permis de « rééquilibrer les pouvoirs entre consommateurs et professionnels ».

Cette réglementation du droit de la consommation définit clairement le crédit à la consommation. Elle pose des délais précis, notamment un délai de réflexion de 15 jours minimum pendant lequel le prêteur doit maintenir les conditions de l’offre de contrat de crédit afin de permettre au consommateur de l’examiner ; aussi rappelons le bénéfice d’un délai de rétraction de 14 jours calendaires pour le consommateur suite à la signature de l’offre du contrat de crédit – il peut donc librement annuler son engagement durant ce délai. Les pouvoirs publics ont également défini un taux d’usure, c'est-à-dire un taux plafond qu’ils définissent et qui ne peut pas être dépassé sous peine de sanctions. Ces taux sont publiés chaque trimestre au Journal Officiel. Elle prévoit enfin l’attitude à avoir en cas de défaillance de l’emprunteur puisque le prêteur peut demander le remboursement de la somme restant et des intérêts non payés, voire rééchelonner les sommes.

Plus spécifiquement, en matière de crédit en ligne, s’applique la loi Informatique & Libertés du 6 janvier 1978, modifiée en 2004. Elle fixe les conditions de la collecte d’informations nominatives, dont celles demandées pour l’étude de la demande de crédit à la consommation. Elle offre notamment un droit d’accès au particulier qui peut demander une copie des informations à caractère personnel. L’établissement proposant le crédit en ligne est obligé légalement de restituer les informations détenues dans les fichiers concernant l’emprunteur, et ce de manière claire et précise. Bien que ce droit puisse avoir un coût financier, il s’avère utile pour contrôler l’exactitude des informations le concernant. L’effectivité de cette mesure est d’ailleurs assurée par un droit à la rectification, voire à la suppression. En cas de difficultés, le particulier peut saisir la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés qui peut lui donner les renseignements nécessaires pour régler le problème, même en l’absence de litige.

Il faut noter que l’Union européen, dans son objectif d’unification économique entre les états membres, offre une réglementation de plus en plus tolérante en matière de prêt européen. Ceci est facilité par le crédit en ligne puisqu’il est désormais aisé d’ouvrir un compte dans n’importe quel pays membre et de bénéficier de taux de crédit plus avantageux. Cependant, il faut faire attention car les établissements de crédit définissent des notes spécifiques à chaque pays en fonction de leur situation financière. Dès lors, un crédit en ligne plus avantageux à première vue peut en réalité avoir un coût réel plus élevé.

En résumé, les conseils à ne pas oublier avant de souscrire à un crédit en ligne

Les offres de crédit en ligne ne manquent pas. Il est aujourd’hui facile d’emprunter de l’argent et de recevoir la somme sans avoir à bouger de chez soi. Néanmoins, afin d’éviter les pièges, un bref récapitulatif des principes essentiels à ne pas oublier.

  • Identifier ses besoins et l’affectation de la somme empruntée

La première étape, avant d’effectuer sa demande en ligne, est de définir clairement le projet envisagé et la somme nécessaire pour y parvenir.

Prenons un exemple pour démontrer ce principe : Un particulier cherche à souscrire à un crédit en ligne pour l’achat d’un véhicule. Gardant à l’esprit que son taux d’endettement doit rester inférieur à 33% pour pouvoir être à même de rembourser son prêt, il considère qu’une somme de 12 000€ lui sera suffisante et il envisage une durée de remboursement de 36 mois. S’il se dirige vers un crédit en ligne de type « prêt personnel », non affecté dont il pourra disposer librement, le TAEG moyen sera de 3,27%. Par contre, s’il définit clairement son besoin et étudie son projet pour n’emprunter que pour le paiement de son véhicule, un crédit auto pourra lui permettre d’avoir un TAEG moyen de 2,64%, soit des économies sur le coût réel du crédit en ligne pour une somme empruntée et un délai de remboursement identiques.

  • Effectuer plusieurs offres et les comparer grâce aux simulateurs en ligne

Toutes les sociétés de crédit en ligne proposent des simulateurs susceptibles d’être affinés par de nombreux critères pour coller au plus près de votre situation personnelle. Faciles d’utilisation, ils permettent de trouver facilement l’offre la plus avantageuse et de faire jouer la concurrence.

Attention : Lors de vos simulations de votre crédit en ligne, veillez à demander la même somme à emprunter ainsi qu’une durée de remboursement similaire. N’oubliez que seule la comparaison des TEG est utile car ils correspondent au coût réel du prêt.

  • Apprendre à lire entre les lignes pour connaitre les conditions précises d’engagement

Ces dernières doivent expressément figurer sur le contrat depuis les lois de 2010 et 2014 : somme exacte empruntée, durée d’emprunt, modalités de remboursement avec échéances de paiement, coût total du crédit – ces mentions sont détaillées à l’article R312-10 du code de la consommation. A ce titre, restez vigilant sur l’existence, ou non, d’une assurance décès, incapacité, invalidité dans l’offre de crédit en ligne proposée. Bien que facultative en matière de prêts à la consommation, elle reste très utile et fortement recommandée mais n’est pas incluse directement. Son contenu doit être étudié avec soin, d’autant plus qu’en matière de crédit en ligne de nature immobilière, l’assurance décès est devenue obligatoire en pratique. Cependant, l’emprunteur n’a aucune obligation de souscrire à l’assurance proposée par le prêteur. Bien qu’elle puisse être exigée, il reste libre d’avoir une assurance équivalente auprès de l’assureur de son choix depuis la loi Lagarde de 2010.

  • Ne pas hésiter à contacter un professionnel spécialisé en cas d’incompréhension et rechercher la solidité du prêteur

Outre l’existence des services clients sur les espaces en ligne des établissements financiers prêteurs, de nombreux professionnels sont à votre service pour vous aider à toutes les étapes de votre demande, même dès la détermination de vos besoins.

La réputation d’un établissement financier offrant des crédits en ligne n’est pas à négliger. N’hésitez pas à contacter des associations de consommateurs à ce sujet.

Attention à deux types de fraudes courantes en matière de prêts sur le net : le crédit entre particuliers et le rachat frauduleux de crédit par des sociétés de crédit en ligne déguisées en fausses associations de consommateurs. Les coordonnées de chacun de vos interlocuteurs doivent donc être vérifiées avec soin ; d’autant plus lorsque vous communiquez vos coordonnées bancaires.

En bref, recherchez vos droits avant toute démarche et n’hésitez pas à les faire respecter. Le gouvernement français et les associations de consommateurs mettent en ligne de nombreuses fiches informatives et pédagogiques permettant de déjouer arnaques et mauvais plans.

Crédit en ligne - Besoin d’informations supplémentaires?

  Vous avez un projet en tête, êtes conscient qu’il vous faut souscrire à un crédit pour pouvoir le réaliser et souhaitez obtenir une réponse à votre demande dans les meilleurs...
Lorsque l’on a un projet en tête mais pas l’argent pour le réaliser, il est fréquent de vouloir opter pour un crédit. Désormais, de nombreuses maisons...
Un crédit en ligne sans justificatif se réfère le plus souvent à un prêt personnel obtenu par le biais du site web d’un organisme financier. Le prêt personnel, un crédit sans...



MONEYBANKER - Nous trouvons le meilleur prêt pour vous

Crédit consommation