Comment obtenir un prêt personnel sans justificatif de salaire ?

Vous avez un projet en tête et souhaitez souscrire à un crédit à la consommation mais vous ne disposez pas de justificatif de revenus ? Quelques techniques et astuces peuvent vous permettre de bénéficier malgré tout d’un prêt personnel si votre projet n’est pas encore défini ou si vous souhaitez utiliser l’argent comme vous le souhaitez, sans avoir à vous justifier.

Prêt personnel, crédit à la consommation : quelles différences entre les deux ?

Le prêt personnel est un type de crédit à la consommation. Le crédit à la consommation est un crédit accordé à un particulier par un organisme financier pour que celui-ci finance des projets de tout genre. La somme d’argent empruntée sera remboursée de façon échelonnée dans le temps et ne doit pas excéder 75 000 euros.

Il existe deux types de crédits à la consommation différents : les crédits affectés qui vont permettre de financer un bien défini à l’avance (une voiture, l’achat d’une cuisine etc.), ainsi que les crédits non affectés dont le montant est utilisé librement par l’emprunteur : financer une voiture, la réparation d’une voiture, un voyage, l’achat de meubles, des études etc. Les prêts personnels entrent dans la catégorie des crédits non affectés.

La Location avec option d’achat (LOA), surtout utilisée pour l’achat de voitures, bateaux ou ordinateurs et dénommée aussi « crédit bail » ou « leasing » s’apparente quant à elle à un crédit à la consommation mais n’est pas à proprement parler un crédit puisqu’il s’agit d’une location dont le montant est versé au propriétaire (l’établissement financier prêteur) jusqu’à la fin du contrat et dont le coût de l’opération ne s’exprime pas en taux d’intérêt.

Obtenir un prêt personnel sans justificatif de salaire : c’est possible

Bien souvent lorsque l’on évoque le terme de crédit à la consommation sans justificatif, c’est qu’il est question d’un crédit sans justification de l’utilisation des fonds. Le prêt personnel est le seul crédit consommation qui ne nécessite pas de justifier de l’utilisation de l’argent, mais il possède l’inconvénient d’être souvent plus cher que le crédit auto ou le prêt travaux.

Pour obtenir un prêt personnel, l’organisme prêteur exigera de l’emprunteur les pièces suivantes : justificatif d’identité, justificatif de revenus, justificatif de domicile et enfin justificatif bancaire.

En règle générale lors d’une demande de prêt il est demandé à l’emprunteur des justificatifs de revenus, bien souvent en fournissant ses justificatifs de salaire. Il est nécessaire à l’organisme financier de vérifier que l’emprunteur va être capable de rembourser le crédit qu’il a contracté.

Cependant, lors d’un emprunt égal à 3 000 euros ou moins, il est envisageable de ne pas fournir de justificatif de revenus. Attention toutefois, rares sont les organismes à ne pas les exiger malgré tout. A vous donc de vous renseigner au mieux, de faire le tour des banques et de trouver celles qui ne demandent pas de justificatif de revenus.

Prêt personnel sans justificatif de salaire : l’exception des magasins

Avec ce que nous avons vu dans le paragraphe précédent, il en ressort que pour une demande de prêt de moins de 3 000 euros, il n’est pas impossible légalement d’obtenir un crédit sans justificatif de revenus.

Dans la pratique, les banques ont tendance à ne pas proposer cette solution. En revanche, nombreux sont les magasins à proposer le prêt personnel sans justificatif de salaire. En effet, lorsque l’on fait des achats de type bricolage, équipement de la maison ou encore électronique dans de grandes enseignes, il est assez rare d’être en possession d’un justificatif de revenus. Il est donc possible d’obtenir un prêt sans justificatif de revenus dans ce cas mais c’est généralement limité à un montant de 3 000 euros maximum.

Justificatif de salaire, justificatif de revenus, quelle différence ?

Attention à ne pas confondre justificatif de salaire et justificatif de revenus. En effet, de nombreuses personnes ne touchent pas de salaire, ou pas directement. Les justificatifs de revenus acceptés par les organismes de crédit sont nombreux et sont les suivants : bulletin de salaire (généralement le dernier et souvent les deux derniers), avis d’imposition (très souvent demandé en plus du justificatif de revenus), bilan (pour les professionnels, généralement les deux derniers), liasse Cerfa (profession libérale…) ou encore relevé d’aides (aide au logement, retraite, RSA, AAH…) pour ne citer que les plus connus.

Dans tous les cas et quel que soit le prêt personnel sans justificatif de salaire que vous choisirez, il est essentiel de bien vérifier les conditions de ce dernier et surtout de vérifier que vous êtes en mesure de rembourser vos mensualités de manière pérenne. Enfin, n’hésitez pas à utiliser les comparateurs en ligne afin de trouver les établissements proposant les conditions les plus intéressantes en matière de prêt personnel sans justificatif de salaire.