Micro crédit professionnel : comment l’obtenir ?

Entrepreneurs, connaissez-vous le micro crédit professionnel ? Ce type de crédit, réservé aux personnes ayant de faibles revenus, aide à la création ou à la reprise d’une entreprise. Nous faisons le point sur ce type de micro crédit spécifique et vous donnons des astuces pour parvenir à souscrire à ce micro crédit professionnel.

Qu’est-ce qu’un micro crédit ?

Votre banque vous refuse un prêt ? Pas de panique, il y a d’autres solutions. Parmi ces dernières, le micro crédit. Voici un petit tour d’horizon des caractéristiques particulières du micro crédit.

Le micro crédit est accordé aux personnes exclues du système bancaire classique. Le concept du microcrédit existait déjà en Asie il y a plusieurs millénaires. Il a été popularisé dans les années 1970, grâce au professeur Muhammad Yunus et à sa célèbre Grammen Bank, aussi connue sous le nom de « banque des pauvres ». Originaire du Bangladesh, le professeur Yunus était convaincu que le micro crédit pouvait améliorer les conditions de vie dans les zones rurales les plus pauvres. Depuis son succès, les offres de micro crédit ne cessent de se répandre dans le monde entier.

Il existe deux types de micro crédit : le micro crédit personnel et le micro crédit professionnel. Le premier s’adresse plutôt aux particuliers, et est apparu en France en 2005. Il permet aux personnes en difficulté financière d’améliorer leur niveau de vie par l’acquisition d’un bien ou d’un service utile à leur projet personnel. Le second, arrivé en France en 1988 dans le but de stimuler la création d’entreprise, offre la possibilité aux entrepreneurs les plus ambitieux de créer ou de développer leur société malgré leurs faibles revenus financiers.

Quelles sont les caractéristiques du micro crédit ?

Le montant du micro crédit doit rester assez faible. En règle générale, il oscillera entre 300 et 3 000 euros. Malgré tout, dans certains cas bien précis, le micro crédit personnel peut atteindre la somme de 12 000 euros. La durée du remboursement sera elle aussi variable, et va de 6 mois à 5 ans maximum. Dans tous les cas, sachez qu’il est tout à fait possible d’effectuer un remboursement anticipé si les finances le permettent. Le taux, lui, varie en fonction de l’organisme qui vous accordera le micro crédit. Actuellement, les taux se situent entre 1,5% et 4%.

Qui peut bénéficier du micro crédit ?

Avant toute chose, il faut savoir que le micro crédit s’adresse aux personnes en situation d’exclusion bancaire et qui bénéficient d’un accompagnement social auprès d’un réseau d'accompagnement social qualifié. En général, les demandeurs d’emplois, les étudiants, les travailleurs précaires ou encore les personnes âgées en sont les principaux bénéficiaires. Evidemment, les personnes ne pouvant bénéficier d’aides sociales mais dont les revenus sont faibles peuvent également opter pour cette solution.

Pour maximiser ses chances d’obtenir un micro crédit, il est essentiel d’avoir un projet personnel cohérent, par exemple passer le permis de conduire, acheter une nouvelle voiture etc. En France, la plupart des microcrédits octroyés concerne la mobilité. Le podium est ensuite partagé entre les prêts concédés pour financer l’équipement de la maison, les formations professionnelles et les ordinateurs.

Qu’est-ce que le micro crédit professionnel ?

L’observatoire de la finance définit le micro crédit comme étant « avant tout un outil de développement économique et social, permettant aux personnes de faibles ressources porteurs d’un projet personnel, de bénéficier de prêts que leur refuse le système bancaire traditionnel ». Le micro crédit professionnel s’adresse aux personnes qui veulent créer ou reprendre une entreprise quel que soit le secteur d’activité.

Comment l’obtenir ?

Pour l’obtenir, il faut remplir un certain nombre de critères parmi lesquels : l’entreprise doit être en cours de création ou avoir moins de 5 années d’existence, le besoin de financement ne doit pas excéder 10 000 euros, une personne doit se porter garante à hauteur de 50% du micro crédit accordé. Concrètement, le financement issu du microcrédit professionnel est utilisé pour financer l’achat d’un stock, de matériel, d’un véhicule, de trésorerie, etc.

A qui s’adresser pour faire une demande de micro crédit professionnel ?

L’ADIE (une association solidaire) est le principal organisme de microcrédit professionnel œuvrant au niveau national. Depuis 1988, elle finance et accompagne des entreprises créées ou développées par des chômeurs et des allocataires de minima sociaux. Il est également possible de se tourner vers des établissements bancaires agréés par le fonds de cohésion sociale créé par l’Etat en 2005 et dont la gestion est gérée par la caisse des dépôts et consignations ou encore vers des réseaux accompagnants comme France active ou Initiative France. Nous vous conseillons de vous rendre directement dans une chambre de commerce ou une chambre des métiers : il s’agit du moyen le plus simple pour connaître l’ensemble des organismes habilités à octroyer le microcrédit professionnel près de votre domicile.