Aujourd’hui, tout en vivant en France,  vous pouvez tout à fait décider de solliciter une banque étrangère afin d’obtenir un prêt. Ainsi, une banque étrangère peut financer l’achat d’un bien immobilier en France, ou encore d’un crédit à la consommation. Si vous choisissez une banque européenne, sachez que depuis 2008, les banques de l’union européenne ont adapté une uniformisation dans la présentation des offres bancaires. Le TAEG étant le même, il vous sera bien plus facile de comparer les différentes offres. Cependant, vous pouvez très bien déposer une demande de prêt dans un pays n’appartenant pas à l’union européenne.

Vous pouvez solliciter un prêt auprès d’une banque étrangère, cependant, elle risque de vous imposer certaines clauses. Tout d’abord, pour obtenir ce prêt, vous devrez ouvrir un compte dans cette banque. Puis, afin de vous accorder le crédit que vous demandez, la banque vous demandera de produire des justificatifs de revenu, des biens immobiliers… En effet, les banques veulent connaître votre patrimoine, vos revenus, afin de s’assurer que vous pourrez rembourser.

Si vous acquérez votre bien immobilier par un emprunt immobilier auprès d’une banque étrangère, la législation française vous oblige à avoir une hypothèque sur le bien. Cette hypothèque devra avoir été émise par un notaire français.

Quels sont les risques ?

Cependant, avant de le faire, vous devez prendre en compte un certain nombre de critères. Tout d’abord, si vous empruntez dans une devise étrangère, avec la fluctuation des taux de change, vous pourriez vous retrouver dans une situation difficile. Si les taux de change montent, vos échéances pourraient aussi s’accroître considérablement. Pour remédier à cela, nous vous conseillons de d’exiger une clause de réévaluation.

Ensuite, vérifiez les commissions de change. En effet, si votre compte courant est en France, et que vous devez faire des virements tous les mois pour payer vos échéances de crédit. Vérifiez que pour chaque virement, vous n’auriez ni frais, ni commission de change.

La législation est différente d’un pays à un autre. Renseignez-vous notamment sur les clauses de remboursement anticipé. Si vous empruntez, en Allemagne, sachez que vous ne pourrez pas faire de remboursement anticipé pendant les dix premières années de votre prêt.

Pour quelles raisons emprunter à l’étranger ?

Lorsque vous êtes fiché banque de France, que ce soit au fichier des chèques, ou à celui des incidents de crédit, faire un emprunt à l’étranger est possible. En effet, ces fichiers ne sont accessibles qu’en France, les banques étrangères n’y auront pas accès.

Les travailleurs frontaliers qui travaillent dans un pays étranger, tout en vivant en France, pourraient avoir intérêt à emprunter à l’étranger, afin de se prémunir contre le risque de change. Du fait qu’il travaille dans ce pays, le travailleur frontalier obtiendra plus facilement son prêt d’une banque étrangère.

Si vous souhaitez emprunter à l’étranger, nous vous conseillons de consulter le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance. Cela vous permettra de vérifier que le professionnel auquel vous vous adressez, qu’il soit en France, ou dans l’union européenne dispose d’une habilitation.