Un crédit qu’il soit à la consommation ou immobilier vous engage sur une durée pouvant aller de quelques mois à quelques années. Ainsi, pour ne pas dégrader votre situation financière, vous avez tout intérêt à monter un projet sûr.

Mesure de la capacité d’emprunt

Avant de vous lancer dans un projet qui vous engagera sur la durée, il est essentiel dans un premier temps de déterminer vos capacités d’emprunt. Avez-vous déjà des crédits en cours ? Quel est votre taux d’endettement ? Les crédits arrivent-ils bientôt à échéance ?

Pour mesurer votre capacité d’emprunt mensuelle, vous devez comptabiliser vos revenus mensuels, ainsi que vos échéances mensuelles de crédit. Après, vous ferez le ratio de vos crédits mensuels en cours sur vos revenus mensuels, ce qui vous permettra d’obtenir votre taux d’endettement. Il est communément accepté que le taux d’endettement ne doive pas dépasser 33%. Finalement, pour connaître le montant de la mensualité maximum que le prêteur pourra vous accorder, vous devrez faire (33%-(votre taux d’endettement))*(vos revenus).

Mais dépendamment du niveau de vos revenus, l’institution prêteuse pourra décider de revoir ce taux à la hausse ou à la baisse.

Choisir le crédit

En connaissant votre capacité d’emprunt, vous pourrez déterminer plus facilement le crédit qui vous conviendra le mieux, crédit affecté, prêt personnel, crédit revolving, LOA avec option d’achat s’il s’agit d’un véhicule. Par exemple, si vous disposez d’une grande capacité d’emprunt, et que le projet que vous souhaitez financer est déjà  bien défini. Vous pourrez avoir intérêt à demander un crédit affecté. En optant pour ce crédit, vous bénéficierez du crédit à la consommation qui présente le coût le moins élevé. Certes, les échéances seront plus lourdes que le crédit revolving, mais, à chaque échéance, la part de capital remboursé sera plus élevée.

Mais si vos capacités d’emprunt sont faibles, et que vous désirez souscrire à un crédit renouvelable, nous vous conseillons d’essayer de bénéficier d’une offre promotionnelle. De plus, nous vous conseillons aussi de prêter une attention particulière à l’offre en cours, à toutes les conditions (frais, les taux …) ainsi qu’aux relevés qui vous seront fournis. En choisissant ce crédit à la consommation, vous avez tout intérêt à faire des remboursements anticipés dès que possible, en effet, les faibles mensualités sont surtout constituées d’intérêts, la part de capital remboursé est faible. Et, finalement, le coût du crédit est très élevé.

Comparer les offres et choisir l’institution

Une fois que vous avez choisi le type de crédit que vous allez demander à la banque, vous pouvez faire des simulations en ligne afin de savoir quelles sont les offres les plus intéressantes sur le marché. Avant de souscrire à une de ces offres, vous pouvez contacter votre banquier, entamer une négociation avec lui afin d’obtenir les meilleures conditions possibles. Si ses marges de manœuvre étaient limitées, vous pourriez entrer en relation avec un de ses organismes financiers.

Lorsque vous comparez différentes offres de crédit, en plus du TAEG, nous vous conseillons de prêter attention au coût total du crédit. En plus de comparer les offres, nous vous conseillons aussi de souscrire le crédit auprès d’une institution qui dispose d’un bon service client. En effet, pour une raison ou une autre, vous pourriez être amené à le contacter.