Simulation crédit auto

L’achat d’une nouvelle voiture est investissement et un pas important pour améliorer sa vie de tous les jours. Un crédit à la consommation peut être la solution idéale afin de financer une telle acquisition.

Les caractéristiques d’un crédit auto

Plusieurs options existent pour le financement de l’achat d’un véhicule. Quel que soit celle que l’emprunteur décide de choisir, ce sera une forme de crédit à la consommation. Cela englobe des prêts dont le montant est souvent compris 200 et 75 000 euros (montant maximal pour bénéficier de la protection du code de la consommation). Il est possible d’y souscrire auprès des banques, des établissements spécialisés dans le crédit ou encore, directement chez les concessionnaires dans le cadre d’un crédit affecté ou d’une LOA (location avec option d’achat). Le remboursement de la somme empruntée ainsi que des intérêts s’effectuent par mensualités sur une durée qui varie d’un établissement à l’autre mais qui est généralement supérieure à 3 mois et ne dépasse pas 7 ans.

La solvabilité de l’emprunteur est systématiquement examinée par le prêteur, son endettement ne pouvant pas dépasser 33% de ses revenus. L’organisme de crédit se doit aussi de vérifier si l’emprunteur n’est pas interdit bancaire auquel cas il ne lui sera pas possible d’obtenir le prêt.

Le contrat doit obligatoirement inclure le type de crédit, le montant du prêt, les mensualités, la durée de remboursement et le taux du crédit exprimé sous forme de TAEG (taux annuel effectif global). A la suite de la signature du contrat, l’emprunteur dispose de la possibilité de revenir sur son engagement durant 14 jours calendaires. L’emprunteur peut aussi à tout moment, rembourser une partie ou la totalité de son prêt par anticipation. Cependant, une indemnité de remboursement anticipé peut être exigée par le prêteur.

Il est possible de faire un report d’échéances une ou deux fois par an, en fonction du prêteur. Souvent, l’emprunteur dispose aussi du droit de modifier le montant de ses remboursements à la hausse ou à la baisse, une fois au cours de son prêt.

Les taux d’intérêt peuvent varier d’un organisme de crédit à un autre, toutefois, ils ne peuvent pas dépasser les taux d’usure établis par la Banque de France à chaque trimestre. Ceux-ci dépendent du montant des prêts (inférieur à 3000 euros, de 3000 à 6000 euros ou supérieur à 6000 euros) et sont les mêmes pour tous les crédits à la consommation.

L’assurance emprunteur garantit le remboursement du crédit en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité de travail. Elle est facultative et l’emprunteur peut y souscrire auprès de l’établissement de son choix, qui peut, s’il le souhaite, être différent de celui auprès duquel il décide de faire sa demande de crédit. 

Crédit affecté, prêt personnel ou location avec option achat ?

Tout d’abord, parmi les prêts pouvant financer l’acquisition d’une voiture, on retrouve le crédit affecté. C’est un crédit auquel vous pouvez souscrire auprès des banques, des établissements spécialisés dans le crédit mais aussi des concessionnaires. C’est un prêt destiné directement à l’achat d’un véhicule, ainsi la somme empruntée ne peut être utilisée pour financer d’autres projets et sera versée directement au vendeur. Le montant du prêt correspond au prix du véhicule acheté et généralement, il ne peut pas dépasser les 75 000 euros. Si l’emprunteur décide de choisir ce type de prêt, il lui sera demandé, en plus des pièces justificatives classiques, un document permettant d’attester la réalité de l’achat. Le crédit affecté est en général, la meilleure option dans le cadre de l’acquisition d’un véhicule car il met en place diverses protections pour les parties contractantes. Pour l’emprunteur, cela constitue un réel avantage si jamais un problème se présente avec la vente de la voiture ou si celle-ci est annulée, auquel cas il n’aura pas à rembourser le crédit. S’il se produit un litige entre l’acheteur/emprunteur et le vendeur, ce dernier devra restituer la somme perçue au prêteur qui à son tour, remboursera les échéances ayant déjà été payées par l’emprunteur. Le taux d’intérêt du crédit affecté est souvent plus bas que celui du prêt personnel étant donné que l’achat d’un objet précis constitue une garantie réelle pour le prêteur, ce qui réduit pour lui le risque encouru.

Dans le cadre d’un prêt personnel, la somme débloquée par l’établissement bancaire ou l’organisme de crédit n’a pas obligatoirement pour but de financer l’achat seul d’une voiture et peut être destinée à financer des projets de tout genre. Ainsi, l’emprunteur peut disposer de l’argent comme il le souhaite, sans avoir à fournir de pièce justificative de son utilisation. Toutefois, si un problème survient avec la vente du véhicule, l’emprunteur devra tout de même rembourser la totalité du montant de son emprunt. De plus, le taux d’intérêt est généralement plus élevé que celui d’un crédit affecté car la banque ne possède pas de garantie réelle liée à l’achat d’un objet précis et les règles d’acceptation sont plus strictes étant donné que l’emprunteur n’a pas à justifier l’utilisation des fonds.

Enfin, une dernière option est possible : la location avec option d’achat (LOA), également appelée leasing. C’est une forme de crédit à la consommation qui permet à l’emprunteur de payer chaque mois un loyer dans le but d’acquérir un bien (ici, une voiture) temporairement ou de manière permanente. C’est une option intéressante dans le cas où l’emprunteur n’est pas certain de vouloir acquérir le véhicule de manière définitive, cela lui permet d’en être locataire durant 12 à 72 mois. Une fois ce délai passé, l’emprunteur a le choix entre rendre la voiture au vendeur ou l’acheter au prix restant à payer. Le premier loyer est payé à la signature du contrat et peut être assorti d’un dépôt de garantie, pouvant correspondre à un montant fixe ou à un pourcentage de la valeur du véhicule, si celui-ci est exigé par le vendeur.

Comment effectuer une simulation d’un crédit auto ?

Pour pouvoir mieux cerner vos besoins et adapter votre demande de prêt en fonction de vos capacités de remboursement, il vous est possible d’effectuer une simulation en ligne. Celle-ci est gratuite et sans engagement. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre directement sur le site de la banque ou de l’établissement spécialisé dans le crédit de votre choix ou alors, avoir d’abord recours à un comparateur en ligne. Celui-ci vous permettra de comparer les différentes offres du marché afin de trouver celle qui vous correspondra le mieux.

Pour effectuer une simulation, il suffit de remplir les champs demandés sur la page concernée du site de votre choix. Il vous est possible d’y faire varier le montant de la somme que vous souhaitez emprunter, les mensualités ainsi que la durée de remboursement. Vous pouvez même effectuer plusieurs simulations afin de trouver la meilleure offre en fonction de votre situation. Selon les caractéristiques du prêt que vous aurez demandées, vous aurez alors une proposition qui inclura le TAEG (taux annuel effectif global) fixe, les mensualités et le montant total à rembourser, incluant les frais de dossier.

Ensuite, une fois l’offre de crédit choisie, vous pouvez faire votre demande de financement en ligne en complétant un formulaire qui vous sera proposé. Celui-ci inclura vos informations personnelles et professionnelles, nécessaires à l’étude de votre dossier. En général, à la suite de cette opération, il est possible d’obtenir une réponse de principe immédiate. Vous recevrez alors une offre de contrat de crédit par courrier qu’il vous suffira de signer et de renvoyer au prêteur, en l’accompagnant des pièces justificatives demandées. L’argent sera débloqué suite à l’acceptation définitive de votre demande de financement.

Quelles sont les pièces justificatives demandées pour un crédit auto ?

Certains documents sont nécessaires afin de pouvoir finaliser l’étude du dossier de l’emprunteur et elles sont à renvoyer au prêteur accompagnées du contrat signé. Parmi les pièces justificatives indispensables dans le cadre d’un crédit auto, on retrouve:

-Une pièce d’identité en cours de validité (carte nationale d’identité, passeport, carte de séjour ou de résident...)

-Un justificatif de domicile (facture d’électricité, taxe foncière, quittance de loyer...)

-Des justificatifs de revenus (dernier avis d’imposition, derniers bulletins de salaire, attestation aux prestations familiales...)

-Un relevé d’identité bancaire (RIB)

-Un justificatif d’achat du véhicule (si vous effectuez une demande de crédit affecté)

Cependant, cette liste n’est pas exhaustive et il se peut que l’établissement auprès duquel vous aurez effectué votre demande de financement exige des documents supplémentaires.

Exemple de financement de crédit auto

Les taux d’intérêt varient en fonction des établissements. Pour un crédit affecté auto, le taux est souvent compris entre 4,5 et 9%.

Prenons l’exemple d’un crédit auto (prêt affecté) de 10 000 euros, sur durée de 3 ans. Selon l’organisme de crédit, les mensualités devraient être comprises entre 282 et 315 euros et le montant total du crédit devrait être entre 10 152 et 11 340 euros, ces montants n’incluant pas les taux promotionnels et les assurances facultatives.

Pour le même crédit mais dont le contrat s’étend cette fois sur 5 ans, les mensualités seront moins élevées, comprises entre 170 et 200 euros mais le coût total du crédit sera plus haut, compris entre 10 200 et 12 000 euros.