Vous avez décidé de réaliser un projet de construction pour votre bien immobilier. Comment concrétiser ce projet, quelles sont les étapes pour le mener à bien ?

Le financement

Tout comme pour les autres biens immobiliers, vous devrez monter un projet de financement pour obtenir un emprunt immobilier. Cependant, deux choix se présentent, soit une demande de financement liant l’achat du terrain à la construction, ainsi, votre contrat de prêt comportera une clause suspensive. Soit, l’achat du terrain et la construction se financent séparément.

Le financement que vous obtiendrez de la banque pourra être lié à d’autres dispositifs, tels que le prêt à taux zéro, le plan d’épargne logement …

Le terrain isolé ou lotissement

Lorsque vous achetez un terrain, il sera isolé, ou dans un lotissement. Le terrain isolé sera acquis auprès d’un particulier. Ainsi, vous devrez consulter le plan local d’urbanisme afin de vérifier que le terrain que vous avez choisi est bien constructible. Cependant, avec ce terrain, vous disposerez d’une grande liberté de construction, pourvue qu’elle respecte les règles d’urbanisme locale.

Tandis qu’en acquérant un terrain dans un lotissement, votre terrain sera constructible, et livré prêt à bâtir. En plus contrairement au terrain isolé, il contiendra un certain nombre d’équipements, tels que le raccordement à l’électricité, l’eau, ou encore des équipements de lutte contre l’incendie. Néanmoins, pour l’exécution de la construction, vous devrez vous conformer au cahier des charges du lotissement.

N’oubliez pas de prendre en compte les caractéristiques techniques de votre terrain, en effet, elles auront un impact sur la construction, et son coût. Faites appel à un professionnel, il vous informera sur la constructibilité, la situation, ainsi que la nature du sol. Toutes les informations concernant votre terrain à bâtir sont importantes, notamment, la présence de servitudes… Sachez que si vous construisez votre résidence principale, vous n’êtes pas obligé de faire appel à un architecte pour la réalisation des plans, si la surface de plancher et l’emprise au sol sont inférieurs à 170 m². Cependant, il est tout de même vivement conseillé de prendre conseil au près d’un architecte. Vous pourrez obtenir des conseils gratuits auprès du Conseil d’architecture d’urbanisme et d’environnement (CAUE).

Une fois que vous avez choisi le terrain, l’achat se fera devant le notaire. Pour pouvoir réaliser la construction, vous devez demander un permis de construire auprès de la mairie.

La construction du bien

Pour réaliser la construction du bien immobilier,  vous avez deux possibilités, saisir un architecte, ou maître d’œuvre, ou réaliser la construction vous-même. En choisissant de déléguer la construction, vous ferez établir un contrat de construction. Quelque soit l’intervenant que vous choisirez, prenez le maximum d’informations sur lui. Ainsi, essayez de savoir qu’elle est sa réputation, consultez le registre du commerce. De nombreux sites pourront vous livrer les informations financières sur sa société.

Mais en réalisant vous-même la construction, vous y gagnerez assurément financièrement. Bien que cela impliquera de nombreuses contraintes, pour vérifier l’avancée des travaux, gérer de nombreux corps d’états…

Quelque soit la solution que vous choisirez, vous ferez établir de nombreux devis.

Assurance

Avec ou sans maître d’œuvre, vous souscrirez à une assurance construction dommage-ouvrage. Cette assurance vous couvrira contre les vices, et malfaçons qui pourraient affecter la solidité de la construction. Elle prend aussi en compte, les équipements indissociables de l’ouvrage.

Cette assurance doit être souscrite avant le commencement du chantier.

Finalement, mener à bien votre projet de construction sera plus difficile que d’acheter un bien déjà construit. Cependant, vous pourrez, obtenir le projet qui vous ressemble.