Le prêt personnel sans justificatif

Le prêt personnel sans justificatif est un crédit à taux fixe qui vous permettra de disposer d’une somme pouvant aller jusqu’à 75 000€ et devant être remboursée dans les 5 ans. Le versement de la somme se fait en une seule fois. Le prêt personnel sans justificatif existe pour permettre à tous les projets de se concrétiser.

Que peut-il financer ?

En réalité, le prêt personnel sans justificatif peut tout financer. Vous pouvez disposer des fonds versés librement, sans justifier le moindre achat, d’où son nom de prêt personnel sans justificatif.

Ce prêt est en opposition au crédit affecté. Le crédit affecté est directement lié à l’achat d’un bien : La somme versée dépend du montant de l’achat prévu et est uniquement réservée pour cet achat. Le Bénéficiaire est d’ailleurs tenu de fournir des justificatifs (devis en amont et facture après coup) à l‘organisme de crédit. Dans le cadre d’un prêt personnel sans justificatifs, l’utilisateur est beaucoup plus libre.

Il existe par exemple des prêts personnels travaux, des prêts personnels auto, des prêts personnels loisirs, et des prêt personnels trésorerie. Ici, le prêt personnel sans justificatif vous permet de dépenser l’argent versée comme bon vous semble. On peut tout à fait imaginer vouloir dédier cet argent à plusieurs utilisations ou encore envisager de s’en servir pour faire face à un imprévu, ce qui est souvent le cas.

Quelles conditions faut-il remplir ?

Tout organisme de prêt, lors d’une demande de crédit, fait une évaluation de la solvabilité des demandeurs. Afin de prouver votre capacité de remboursement, vous devrez communiquer sur vos informations personnelles auprès de l’organisme :

  • Montrez que vous avez un emploi stable (l’organisme s’intéressera à votre fonction mais aussi à votre ancienneté)
  • Donnez des preuves de vos revenus (avec vos 3 derniers bulletins de paye, mais aussi des preuves d’autres revenus éventuels)
  • Donnez de la visibilité sur votre comportement d’achat (grâce au relevé bancaire de vos 3 derniers mois, l’organisme pour se faire une idée de vos dépenses et vos agissements)
  • Permettez à l’organisme d’étudier votre capacité d’épargne en lui donnant de la visibilité sur vos charges fixes
  • En complément, l’organisme de crédit vérifiera que vous n’êtes pas fiché à la Banque de France (il est extrêmement difficile d’obtenir un crédit intéressant si l’on est interdit bancaire).

Pour s’assurer d’obtenir un prêt selon les meilleures conditions possibles, il est recommandé de s’adresser à plusieurs organismes de prêt bancaire et même d’aller faire une ou plusieurs simulation(s) en ligne. Il faut savoir que les taux peuvent varier de beaucoup en fonction des organismes.

Bon à savoir : Il faut faire attention à ce que le montant de la somme à rembourser ne dépasse pas un tiers du revenu global.

Pour obtenir une offre idéalement adaptée à vos besoins, il sera important de fournir des pièces justificatives liées à votre capacité de remboursement et non à l’utilisation des fonds bien entendu (bulletin de paie, justificatif de domicile, feuille d’imposition, etc.).

Après l’acceptation du dossier, l’argent sera versé sur le compte du bénéficiaire en 48 heures. Bien que ce délai soit très intéressant, il reste important de bien prendre son temps avant de souscrire à un prêt personnel sans justificatif pour s’assurer de sa capacité à rembourser le tout sans incident de paiement. Pour vous aider, de nombreux comparateurs de prêt personnels sont disponibles sur la toile.

Que se passe-t-il en cas de refus ?

Si votre demande est rejetée, il vous est toujours possible de faire appel au CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) qui va pouvoir faire le point sur votre situation. Le CNIL commence par interroger l’organisme de crédit qui a refusé votre demande en lui demandant votre score. Lors de l’évaluation de la solvabilité d’un demandeur, l’organisme sollicité se doit de noter le dossier qu’il a entre les mains selon une grille d’évaluation commune (solvabilité, risque, rentabilité, etc.).

Après avoir récupéré ses informations, le CNIL ira également consulter le FICP (Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers). En fonction de toutes ses informations, c’est le CNIL qui décidera vous pouvez oui ou non disposer d’un prêt.

En conclusion :

Un prêt personnel sans justificatif comprend de nombreux avantages : Une utilisation des fonds très libre sans justificatif, un financement total sans obligation d’apport, des conditions facilement négociables (date de prélèvement, gestion des mensualités, suspension de paiement de 3 mois, remboursement anticipé – partiel ou total), une mise en place rapide et un taux fixe et garanti.

Le principal et seul véritable inconvénient réside dans le fait que, si vous avez l’intention de dédier principalement ce prêt à un achat précis, sachez que dans l’éventualité où l’achat ne se fait pas le prêt aura tout de même lieu. Vous ne pourrez pas faire marche arrière. Il en est de même si le bien acheté s’avère défectueux. Si cet inconvénient vous est rédhibitoire, il vous sera conseillé de vous renseigner sur le crédit affecté.

En complément :

Toute demande de crédit engendre des frais de dossiers qui correspondent à l’étude de votre demande. Ainsi, sachez qu’un dossier bien préparé à l’avance peut engendrer une baisse des frais de dossier. Pour ce faire, nous vous conseillerons dans un premier temps de vous renseigner sur le montant des frais avant de demander quelle sera la réduction possible si vous préparez le dossier en amont. En fonction de la réponse de votre interlocuteur, vous saurez quoi faire.