MONEYBANKER.fr linje MONEYBANKER.fr linje
502 006
utilisateurs aidés par MONEYBANKER.fr
Loading...
Loading...
Loading...
Loading...
Loading...

❓ Meilleur taux

De nos jours, il existe de très nombreuses solutions pour faire une demande de crédit, quel que soit son type. Entre les différentes banques et les établissements spécialisés dans le crédit, sans parler des diverses méthodes de comparaison des prêts, il n’est pas forcément évident de trouver le meilleur taux. Il existe cependant certaines astuces qui peuvent permettre d’y arriver.

⭐ Les plus populaires

⭐ Qu’est-ce que le meilleur taux d’intérêt?

Le taux d’intérêt d’un crédit, exprimé en pourcentage du capital prêté, met en place une rémunération qui sera versée au prêteur par l’emprunteur. Il dépend principalement d’éléments tels que la durée du contrat, les divers risques pouvant être encourus par l’organisme prêteur ainsi que les garanties. La conclusion du contrat de crédit permet de fixer ce taux d’intérêt mais aussi les modalités de versement auxquelles l’emprunteur devra se tenir. Le taux d’intérêt peut varier en fonction des différentes banques ou établissements spécialisés dans le crédit, certains pouvant proposer un meilleur taux que d’autres. De même, il est variable selon le type de crédit (crédit immobilier ou crédit à la consommation par exemple) mais aussi en fonction de nombreux autres critères allant de la situation personnelle et professionnelle de l’emprunteur, aux particularités liées au crédit choisi (durée du contrat, montant des mensualités etc.). Ainsi, trouver le meilleur taux n’est pas forcément chose aisée et nécessite une étude approfondie des différentes offres, de sa propre situation ainsi que du prêt que l’on souhaite obtenir.

⭐ Les plus populaires

💰 Meilleur taux nominal et réel

Pour trouver le meilleur taux, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de taux d’intérêt. Tout d’abord, nous allons nous intéresser au taux d’intérêt nominal et au taux d’intérêt réel. Le taux d’intérêt nominal est défini au moment de la création d’un crédit et c’est celui qui sera inscrit dans le contrat de prêt. L’emprunteur devra alors le payer au prêteur. Le taux d’intérêt nominal est conventionnellement annuel. Toutefois, pour avoir une réelle vision du coût de l’emprunt, c’est le taux d’intérêt réel qu’il faudra avant tout prendre en compte. Le taux d’intérêt réel étant le taux nominal auquel l’on aura retranché les effets de l’inflation ainsi que la prime de risque. Ainsi, lorsque l’inflation n’est pas très élevée et que le risque n’est pas à prendre en compte, le taux d’intérêt nominal est quasiment le même que le taux d’intérêt réel.

Afin d’avoir une idée du taux réel, il est important de prendre en compte l’inflation anticipée sur la durée de l’emprunt et d’effectuer ce calcul avant de signer le contrat. Généralement, l’inflation est bénéfique pour l’emprunteur et désavantageuse pour le prêteur qui peut demander un taux d’intérêt nominal plus élevé dans le but de parer la hausse des prix. De même, il peut faire en sorte que le montant total à rembourser par l’emprunteur soit réévalué selon l’évolution des prix. A la fin de l’année 2016,l’inflation était très faible et c’est pour cette raison que les taux d’intérêts étaient historiquement bas.

⭐ Les plus populaires

💵 Meilleur taux fixe et variable

Lorsque l’on est à la recherche du meilleur taux, il faut prendre en compte le fait que les banques ainsi que les établissements spécialisés dans le crédit peuvent proposer des prêts à taux fixe mais aussi à taux variable. Le taux pour un prêt à taux fixe sera calculé en fonction de la durée de remboursement ainsi que du montant de la somme empruntée. En revanche, en ce qui concerne le prêt à taux variable (ou révisable), le taux va différer en fonction de la période à laquelle l’emprunteur va utiliser son prêt ainsi que de la période de remboursement (dans le cadre d’un crédit renouvelable par exemple). Il peut ainsi devenir difficile d’obtenir le meilleur taux.

En ce qui concerne le taux fixe, nous pouvons prendre l’exemple du prêt personnel. Ce type de crédit est non affecté à l’achat d’un bien ou d’un service précis. Il consiste à mettre à disposition de l’emprunteur, une somme d’argent qu’il sera alors libre de dépenser comme il le souhaite, sans avoir à fournir de justificatif de son utilisation (il faut toutefois savoir qu’il est souvent plus facile d’obtenir un meilleur taux avec un prêt affecté).

Le prêteur se doit de communiquer certaines informations à l’emprunteur avant la signature du contrat de crédit. Parmi ces informations on retrouve le taux du crédit, fixe, c’est-à-dire qu’il ne changera pas pendant la durée du contrat, mais aussi le montant des mensualités (que l’emprunteur peut demander à modifier), la durée de remboursement (qui ne pourra pas être inférieure à 3 mois) ainsi que le coût total du crédit. On peut noter qu’en réduisant la durée de remboursement, il est souvent plus facile d’obtenir un meilleur taux.

C’est un prêt pour lequel l’emprunteur dispose du droit d’effectuer un remboursement par anticipation. Ce dernier peut être par ailleurs refusé par le prêteur si jamais le remboursement n’a pas encore atteint 3 mensualités. Chez certains prêteurs, cela peut aussi engendrer certaines indemnités qui devront aussi être mentionnées dans le contrat de crédit. Cependant, ces indemnités ne peuvent pas être supérieures aux intérêts que l’emprunteur aurait dû payer s’il n’avait pas décidé de rembourser son crédit par anticipation. Il faut aussi savoir que si le remboursement anticipé est partiel, les mensualités resteront inchangées et l’emprunteur devra poursuivre ses remboursements habituels.

Pour ce qui est du taux variable, l’on peut prendre l’exemple du crédit renouvelable. Ce dernier est un prêt qui consiste à mettre à disposition d’un emprunteur, une somme d’argent qui va se reconstituer au fil de ses remboursements. Il pourra alors réutiliser ce capital et en disposer comme il l’entend, sans justifier son utilisation, tout comme dans le cadre d’un prêt personnel. Au moment de la signature du contrat de crédit, l’emprunteur doit connaître la somme maximale autorisée de crédit (c’est le montant maximum qu’il pourra utiliser et qu’il n’aura pas le droit de dépasser), le montant minimum d’une mensualité de remboursement ainsi que le taux applicable au moment de la souscription au contrat de crédit. Ce taux peut alors évoluer dans le temps, que ce soit à la hausse ou à la baisse. Il est possible que cela devienne un meilleur taux au fil du temps. Tous les mois, l’emprunteur peut soit rembourser la totalité de la somme empruntée, soit effectuer un versement complémentaire du montant de son choix, tout en respectant le montant minimum d’une échéance, comme convenu dans le contrat.

Si jamais il y a une révision des taux (qu’il s’agisse d’un meilleur taux ou au contraire, d’un taux plus élevé), l’organisme prêteur doit obligatoirement en informer l’emprunteur qui dispose alors du droit de refuser cette révision sur une durée de trente jours à compter de la réception de l’information. Si l’emprunteur décide effectivement de refuser cette modification, cela mettra fin au contrat de crédit mais il devra tout de même rembourser le capital déjà utilisé. Il faut noter que le prêteur doit impérativement informer l’emprunteur d’une révision avant la mise en place effective de la modification du taux. Généralement, c’est une information qui va apparaître sur le relevé de compte mensuel de l’emprunteur. C’est un relevé qui inclut le montant des remboursements effectués précédemment, la portion du capital disponible, la totalité des sommes exigibles, le taux applicable à la période, le montant de la mensualité avec la part correspondant aux intérêts, la date du relevé, la date du paiement de la mensualité, ainsi que le nombre d’échéances restantes afin d’arriver au remboursement total de la somme empruntée en tenant compte du montant minimum d’une mensualité.

En fin de compte, le coût total du crédit ne peut pas être connu de l’emprunteur étant donné qu’il dépend du taux appliqué qui peut varier en fonction des périodes ainsi que de la durée réelle de remboursement. Même s’il l’on dispose du meilleur taux, il est plus avantageux de rembourser son crédit renouvelable aussi rapidement que possible afin d’en réduire le coût. Il faut savoir qu’un prêt à taux fixe peut être plus avantageux pour les personnes qui auront plus de mal à rembourser un crédit rapidement tandis que le prêt à taux variable risque de leur être plus coûteux, même s’il a un meilleur taux.

Le choix d’un taux fixe ou d’un taux variable se pose souvent sur les crédits à long terme pour les emprunteurs (comme par exemple, le crédit immobilier). Un crédit à taux fixe permet à l’emprunteur l’assurance d’être protégé en cas de hausse du taux d’intérêt mais en même temps, il est plus élevé qu’un prêt à taux variable lors de la signature du contrat. De plus, il demeure un risque, celui de l’évolution des revenus de l’emprunteur pendant la durée de remboursement.

Cependant, si une baisse des taux d’intérêt peut être anticipée, il sera plus judicieux pour l’emprunteur de choisir un prêt à taux variable même si cela demeure une prise de risque considérable dans le cas où les taux d’intérêt augmenteraient.

Il faut aussi ajouter que les échéances d’un crédit à taux révisable restent la plupart du temps inchangées la première année du contrat, parfois même la seconde. Les deux premières années chaque échéance est composée de 60 % d’intérêts, ainsi, il peut être avantageux de choisir un taux révisable plutôt qu’un taux fixe car cela peut représenter des économies considérables et permettre d’obtenir un meilleur taux, au moins pendant un certain temps. Cependant, il faut garder en tête que les taux remontent souvent après les deux premières années.

⭐ Les plus populaires

👍 Un prêt à taux capé pour obtenir le meilleur taux

Si vous souhaitez souscrire à un crédit à taux révisable, afin de maintenir le meilleur taux possible, il est fortement conseillé de souscrire à un prêt à un taux plafonné (taux capé). Cela signifie que même si le taux peut être modifié, il ne pourra pas dépasser un certain pourcentage, défini par le «cap». Par exemple, sur un crédit à un taux de 2 %, un cap de 1 permet de faire en sorte que ce taux ne puisse jamais dépasser 3 %. Cela réduit le risque encouru par les ménages lors de la souscription à un prêt à taux révisable et permet ainsi de connaître le montant maximum possible des mensualités. Cela permet ainsi aux emprunteurs de pouvoir bien évaluer leur capacité de remboursement afin qu’ils soient sûrs de pouvoir payer la mensualité maximale si jamais la situation l’exige.

⭐ Les plus populaires

🎗 Le TAEG et le meilleur taux

Si vous souhaitez trouver le meilleur taux pour votre crédit, il est important de s’intéresser au taux annuel effectif global (TAEG) qui permet d’exprimer le coût total d’un crédit et qui est le meilleur outil de comparaison des différentes offres de crédits. La loi Scrivener, qui fait partie du code de la consommation, stipule que les banques et les établissements spécialisés dans le crédit doivent obligatoirement faire mention du TAEG dans tous les documents écrits concernant les crédits ainsi que sur les supports publicitaires.

L’appellation «taux effectif» correspond au fait que le TAEG inclut non seulement le taux d’intérêt nominal d’un prêt mais aussi les divers frais (frais de dossier, commissions, primes d’assurance, frais de garantie…) liés à ce crédit. C’est pour cela qu’il permet une meilleure comparaison des différentes offres du marché, comparer les taux d’intérêt nominaux n’étant pas suffisant pour avoir une réelle estimation du coût d’un emprunt.

Le TAEG est aussi un taux actuariel qui est calculé selon la méthode de l’équivalence et correspond au taux d’intérêt réellement perçu par le prêteur. Pour calculer le taux actuariel, il faut prendre en compte toutes les modalités de l’émission (coût total du crédit, montant des intérêts, durée du crédit…). Il permet de déterminer le coût total d’un crédit en tenant aussi compte des modalités de paiement des intérêts (en début ou en fin du contrat). C’est le taux annuel qui, à une certaine date, permet d’égaliser les valeurs actuelles des montants à verser et des montants à recevoir.

Ainsi, le taux annuel effectif global correspond au taux actuariel pour les crédits et permet de bien comparer les différentes offres du marché. Par exemple, si l’on compare seulement le taux d’intérêt, une offre pourrait paraître plus avantageuse en proposant un meilleur taux qu’une autre tandis que si les frais de dossier de cette même offre sont plus élevés que ceux de l’autre, la différence de taux pourrait être compensée. Le taux annuel effectif global incorpore tout ce que l’emprunteur pourrait avoir à payer, en plus des intérêts, ainsi c’est un très bon indicateur du prix total d’un crédit et peut permettre de trouver le meilleur taux en comparant les offres concurrentes. Le TAEG est calculé de la même manière par tous les organismes prêteurs afin que les consommateurs soient en mesure de trouver le meilleur taux en effectuant des comparaisons entre les différentes offres de prêt.

Le taux annuel effectif global est utilisé comme taux effectif pour les crédits à la consommation depuis 2002 mais ce n’est que depuis octobre 2016 qu’il est aussi devenu l’indicateur légal du taux effectif du crédit immobilier aux emprunteurs particuliers, remplaçant ainsi le TEG (taux effectif global).

⭐ Les plus populaires

📉 Le taux de l’usure

Si vous êtes à la recherche du meilleur taux, il peut être bénéfique d’avoir connaissance du taux de l’usure du crédit auquel vous souhaitez souscrire. Le taux de l’usure correspond au maximum légal que le taux annuel effectif global d’un crédit peut atteindre. Si jamais le taux d’un crédit dépasse ce plafond, on considère qu’il y a usure, ce qui correspond à un prêt à taux abusif et constitue un délit pénal. Les taux d’usure peuvent varier en fonction du type de crédit. Vous pouvez les consulter sur le site de la Banque de France. A la fin de chaque trimestre, ils sont publiés au Journal Officiel et ils sont fixés à 133 % des taux moyens pratiqués par les établissements proposant des crédits, durant le trimestre précédent. Le taux de l’usure permet de protéger les particuliers contre des taux abusifs sur certaines offres de crédits.

Avoir connaissance des taux d’usure sur les différents crédits peut être avantageux lorsque l’on essaie de trouver le meilleur taux. Sur le site de la Banque de France, le taux de l’usure s’appliquant au 1er trimestre de 2017 pour les crédits de trésorerie (crédits à la consommation) est de 19,96 % pour les prêts d’un montant inférieur ou égal à 3000 euros, de 13,25 % pour ceux d’un montant compris entre 3000 et 6000 euros et de 6,65 % pour les prêts d’un montant supérieur à 6000 euros.

En ce qui concerne les prêts immobiliers, le taux de l’usure s’élève à 3,40 % pour les prêts à taux fixe sur une durée inférieure à 10 ans, à 3,35 % pour ceux allant sur une durée comprise entre 10 ans et moins de 30 ans, à 3,37% pour une durée de 20 ans et plus, à 2,83 % pour les prêts à taux variable et à 3,43 % pour les prêts relais.

Ainsi, sachez que si jamais vous tombez sur une offre qui dépasse le taux de l’usure correspondant au type de crédit en question, cela signifie que l’établissement proposant cette offre ne le fait pas dans un cadre légal.

Le site de la Banque de France propose aussi de prendre connaissance des taux moyens pratiqués par les différents établissements de crédit, ce qui peut aussi être utile lorsque l’on est à la recherche du meilleur taux. Ainsi, au 4ème trimestre de 2016, les crédits à la consommation d’un montant inférieur ou égal à 3000 euros avaient un taux moyen de 14,97 %, ceux compris entre 3000 et 6000 euros avaient un taux moyen de 9,94 % et ceux d’un montant supérieur à 6000 euros présentaient un taux moyen de 4,99 %.

Pour ce qui est des prêts immobiliers, le taux moyen pour les prêts à taux fixe d’une durée inférieure à 10 ans était de 2,55 %, il était s’élevait à 2,51 % pour les prêts sur une durée comprise entre 10 et moins de 20 ans, à 2,53 % pour ceux d’une durée de 20 ans et plus, à 2,12 % pour les prêts à taux variable et enfin, à 2,57 % pour les prêts relais.

Ainsi, il peut être intéressant de prendre connaissance de ces informations si vous souhaitez trouver le meilleur taux pour votre crédit. Toutefois, il ne faut pas confondre le taux de l’usure avec le taux d’intérêt légal en France qui correspond au taux d’intérêt qui peut être appliqué dans certaines décisions légales.

⭐ Les plus populaires

Les intérêts légaux correspondent à une somme d’argent due au prêteur par l’emprunteur si jamais ce dernier présente un retard dans l’exécution de ses remboursements. Le taux d’intérêt légal désigne ainsi, en quelque sorte, des dommages et intérêts et il peut s’appliquer sur un crédit pour lequel il n’y a pas eu de mise en place d’un taux conventionnel entre les parties.

Lorsqu’une condamnation est prononcée par un tribunal, l’emprunteur va devoir payer ce taux d’intérêt légal dans les deux mois suivant l’exécution de la décision de justice.

Il existe deux taux d’intérêt légaux. Le premier est applicable aux sommes dues aux personnes physiques qui n’agissent pas pour des besoins professionnels et est calculé selon les taux effectifs moyens des crédits aux particuliers. Il est fixé à 4,16 % pour le 1er trimestre de 2017.

Le second taux est applicable sur les cas restants et s’élève à 0,90 % au 1er trimestre de 2017.

Ces taux sont désormais actualisés chaque semestre.

⭐ Les plus populaires

⏰ Comment obtenir le meilleur taux pour un crédit immobilier?

La souscription à un crédit immobilier représente un engagement très important qui s’effectue sur une longue durée. Ainsi, obtenir le meilleur taux présente son importance. Il faut alors avant tout, disposer d’un bon dossier, ce qui est la clé pour l’obtention du meilleur taux étant donné que le prêteur évalue tout d’abord la situation personnelle et professionnelle de l’emprunteur afin de pouvoir estimer sa capacité de remboursement. Plus celle-ci lui est favorable, plus le prêteur sera enclin à lui offrir un meilleur taux. Le taux proposé évolue ainsi souvent en fonction du risque de non remboursement encouru par le prêteur. De ce fait, il faut tout d’abord vous assurer d’avoir une situation familiale et professionnelle équilibrée. Si vous avez un emploi stable (en CDI par exemple) et ce depuis plusieurs années et que votre salaire est suffisamment élevé pour couvrir toutes vos dépenses mensuelles fixes tout en vous laissant un reste à vivre considérable, cela jouera nettement en votre faveur et vous offrira plus de chances d’obtenir le meilleur taux pour votre prêt immobilier.

Il faut aussi vous assurer que votre taux d’endettement ne dépasse pas 33 % car si c’était le cas, obtenir un prêt immobilier vous sera presque impossible. Très peu de banques ou autres établissements de crédit pourraient accepter une demande de crédit si le taux d’endettement est supérieur à ce pourcentage. De plus, assurez-vous de ne pas être inscrit au FICP (fichier des incidents de paiement des crédits aux particuliers) et de ne pas avoir d’antécédents bancaires qui joueraient en votre défaveur car une fois de plus, cela rendrait votre demande de crédit très peu attrayante pour les organismes prêteurs.

Si vous souhaitez obtenir le meilleur taux, pensez tout d’abord à vérifier si vous êtes éligible au prêt à taux zéro ce qui vous permettrait d’emprunter une partie de la somme qu’il vous faut pour acheter votre bien immobilier, sans payer d’intérêts. Le prêt à taux zéro est un crédit aidé par l’Etat et destiné à l’achat d’un logement aux particuliers qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale durant les deux dernières années, en fonction de leurs ressources. Le montant du prêt à taux zéro pouvant être accordé dépend de l’endroit où le particulier souhaite acheter son logement. C’est un crédit qui ne finance pas entièrement l’achat mais seulement une partie. L’emprunteur doit ainsi le compléter d’un apport personnel, ou par un ou plusieurs crédits.

Par ailleurs, même si vous ne pouvez pas bénéficier du PTZ (prêt à taux zéro) un apport personnel peut être très utile si vous souhaitez obtenir le meilleur taux. En finançant vous-même une partie de l’achat de votre logement, vous diminuerez le risque pris par le prêteur vous accordant le crédit immobilier, ce qui le rendra plus enclin à vous proposer un meilleur taux.

Il est aussi important de ne pas avoir trop de crédits en cours si vous souhaitez obtenir le meilleur taux car une accumulation d’emprunts augmente votre taux d’endettement et ainsi, le risque de non remboursement encouru par le prêteur. Ainsi, vous aurez plus de chances d’obtenir le meilleur taux si vous n’êtes pas déjà dans une situation d’endettement. De même, avoir un reste à vivre important (après avoir déduit vos charges mensuelles fixes de vos revenus) augmentera considérablement la possibilité d’obtenir un meilleur taux.

Une situation financière stable est l’un des atouts les plus importants lorsque l’on souhaite obtenir un crédit immobilier au meilleur taux. Ainsi, prenez garde de ne pas avoir été à découvert les quelques mois précédant votre demande de prêt. Un prêteur vous accordera plus facilement un meilleur taux s’il juge que vous êtes capable de gérer vos finances sans tomber dans le rouge.

Pensez aussi à vous y prendre assez tôt pour faire votre demande de crédit immobilier. En effet, il vaut mieux que le remboursement de votre crédit s’effectue avant votre passage à la retraite. Ainsi, si vous êtes jeune et capable de travailler encore longtemps, il vous sera plus facile d’obtenir un meilleur taux.

Faites jouer la concurrence! Il existe de nombreuses offres de crédit immobilier, que ce soit auprès des banques ou autres établissements. Ainsi, comparer les différentes propositions du marché peut vous permettre d’obtenir le meilleur taux pour votre prêt.

Essayez de faire appel à un courtier. Cela va engendrer certains frais supplémentaires, certes, mais cela peut être une bonne solution pour trouver le meilleur taux.

Enfin, gardez en tête l’idée que si vous réduisez la durée de votre contrat de crédit, cela réduira le coût total du prêt et vous permettra ainsi d’obtenir un meilleur taux. De ce fait, si vous êtes capable de payer des mensualités plus élevées, n’hésitez pas à réduire cette période de remboursement.

Il faut noter que ces conseils peuvent tout aussi bien s’appliquer à d’autres types de crédits, notamment aux crédits à la consommation pour lesquels vous pouvez utiliser ces mêmes astuces dans le but d’obtenir le meilleur taux.

⭐ Les plus populaires

💳 Comment et sur quels critères négocier pour avoir un meilleur taux sur un créditimmobilier ?

Si vous souhaitez obtenir le meilleur taux sur un crédit immobilier et que vous souhaitez passer par une banque, il peut être intéressant de créer une relation commerciale à long terme avec cet établissement. En effet, un banquier sera plus enclin à offrir un meilleur taux à un client fidèle qui effectuera la plupart de ses futures actions financières avec sa banque. Il faut noter que si vous souhaitez négocier avec votre banquier, il faudra lui faire comprendre que le fait de vous offrir un meilleur taux et ainsi réduire le coût du crédit, sera rattrapé par votre future activité en partenariat avec cette banque. Ce sera le cas par exemple si vous vous engagez à souscrire à une assurance habitation auprès d’elle. C’est le genre d’actions qui peuvent aider considérablement à obtenir un meilleur taux sur un crédit immobilier étant donné que cela pourra apporter une certaine rentabilité pour le prêteur.

Afin que la négociation se passe au mieux et que vous puissiez obtenir le meilleur taux pour votre prêt immobilier, il faudra que vous soyez prêt à parler de compensations au cours de la négociation. Cela permettra de rendre l’accord d’un meilleur taux, plus avantageux pour le prêteur. Par exemple, si votre salaire est domicilié dans l’établissement auprès duquel vous faites votre demande de crédit, ou si vous vous engagez à l’y domicilier (tout en souscrivant à un moyen de paiement comme une carte bleue par exemple), cela facilitera de manière conséquente les négociations pour un meilleur taux.

A cela peut s’ajouter la souscription à une assurance habitation auprès du même établissement pour obtenir un meilleur taux. L’acquisition d’un nouveau logement implique la nécessité de souscrire à une telle assurance. Vous pouvez le faire auprès de l’organisme de votre choix, toutefois, si vous vous engagez à y souscrire chez l’établissement auprès duquel vous faites votre demande crédit immobilier, cela rendra le prêteur plus enclin à des négociations pour un meilleur taux. Il faut savoir que vous pouvez changer d’assurance 12 mois après la signature du contrat, ainsi cela peut être une bonne idée d’y souscrire auprès de votre prêteur dans le but d’obtenir un meilleur taux. De plus, face au coût du crédit immobilier, le choix de l’établissement pour souscrire à une assurance habitation ne changera souvent pas grand-chose pour vous financièrement parlant mais cela peut inciter votre banquier à vous accorder un meilleur taux.

Ensuite, vous pouvez aussi offrir la promesse à l’établissement auprès duquel vous souscrivez à un crédit immobilier, de transférer l’épargne bancaire de votre famille (Livret A, LEP, PEA…). Cela offrira une certaine garantie et une sécurité pour le prêteur de par la création d’un lien durable avec vous. C’est une compensation qui ne vous coûtera rien mais qui peut vous permettre d’obtenir un meilleur taux pour votre crédit immobilier.

Finalement, si vous souhaitez obtenir le meilleur taux, vous pouvez tout simplement vous engager auprès de l’établissement auprès duquel vous effectuez votre demande de prêt immobilier et leur donner la promesse que cela deviendra votre banque principale. En fin de compte, cela ne vous coûtera pas grand-chose, et vous permettra à coup sûr d’obtenir un meilleur taux sur votre crédit immobilier.

Lorsque vous souhaitez obtenir un meilleur taux pour un crédit immobilier vous pourrez négocier principalement sur deux points: le taux et l’assurance du crédit. A côté de cela vous pouvez aussi négocier sur les indemnités de remboursement anticipé ainsi que sur les frais de dossier.

⭐ Les plus populaires

✅ Quel est le meilleur taux du crédit immobilier ?

En faisant des recherches auprès des différents comparateurs en ligne, il est possible de trouver le meilleur taux. Le meilleur taux obtenu par les principaux courtiers en ligne sur la période de janvier 2017 varie entre 0,60 % et 0,80 % pour un prêt immobilier sur une durée de 10 ans, entre 0,90 % et 1,15 % sur une durée de 15 ans, entre 1,10 % et 1,35 % sur une durée de 20 ans, entre 1,25 % et 1,55% sur une durée de 25 ans et entre 1,95 % et 2,35 % sur une durée de 30 ans.

Les taux moyens sur cette même période et obtenus pas les mêmes courtiers sont quant à eux entre 0,90 % et 1,20 % pour un prêt immobilier sur une durée de 10 ans, entre 1,35 % et 1,45 % sur une durée de 15 ans, entre 1,40 % et 1,65 % sur une durée de 20 ans, entre 1,66 % et 1,90% sur une durée de 25 ans et entre 2,30 % et 2,77 % sur une durée de 30 ans.

Il faut noter que la fin de l’année 2016 a été marquée par la hausse des taux des prêts immobiliers alors que leur baisse avait atteint des records tout au long de l’année. Cette hausse récente s’est installée au mois de Décembre 2016.

⭐ Les plus populaires

🤲 Comment obtenir le meilleur taux pour un prêt étudiant?

Lorsque l’on est étudiant, si l’on n’a pas accès à une bourse ou un emploi suffisamment rémunérateur, il peut parfois devenir difficile de financer ses études ainsi que de couvrir les dépenses liées à la vie de tous les jours. Un prêt bancaire peut être une bonne solution de financement mais beaucoup peuvent être réticents à un tel engagement. Ainsi, trouver le meilleur taux est essentiel pour que ce type de crédit soit avantageux pour l’emprunteur.

Tout d’abord, comme pour tous les crédits, il est essentiel de comparer les différentes offres du marché. En effet, les banques et les établissements spécialisés dans le crédit proposent souvent des taux, des services et des avantages tout comme des inconvénients très différents. Ainsi il est important d’avoir une vue globale des différentes propositions afin de trouver le meilleur taux. Le TAEG (taux annuel effectif global) est un très bon outil de comparaison des diverses offres et c’est le critère le plus important à prendre en compte lors de la souscription à un crédit car il permet de protéger les consommateurs des frais cachés et leur offrir la possibilité de trouver le meilleur taux.

Il existe de nombreux sites proposant de comparer les prêts étudiants en ligne ce qui peut permettre d’avoir une vision d’ensemble des différentes offres. Vous pouvez les utiliser gratuitement et sans engagement et c’est ainsi l’une des solutions les plus faciles pour dénicher le meilleur taux. De plus, certains de ces sites permettent d’accompagner l’emprunteur dans ses démarches en montant un dossier qui pourra alors être envoyé aux banques ou établissements de crédit ayant le meilleur taux.

Il faut aussi savoir que certaines banques ou établissements spécialisés dans le crédit ont établi des partenariats avec certaines universités ou écoles ce qui peut permettre aux étudiants d’obtenir des prêts à un meilleur taux.

Il est aussi important de bien choisir l’assurance emprunteur. Il n’est pas obligatoire d’y souscrire auprès de l’organisme auprès duquel vous souscrivez à un prêt étudiant. Ainsi, pensez à comparer les différents organismes ainsi que leurs offres d’assurance afin d’obtenir le meilleur taux. C’est aussi valable pour les autres crédits à la consommation.

⭐ Les plus populaires

🔎 Opter pour un courtier pour trouver le meilleur taux

Trouver le meilleur taux soi-même n’est pas forcément chose facile, c’est pourquoi, une certaine aide peut être la bienvenue. Vous pouvez alors, si vous le souhaitez, vous tourner vers un courtier qui pourra vous aider à trouver le meilleur taux. Il faut savoir qu’environ 40 % des crédits immobiliers ont été souscrits par le biais d’un courtier. Ce dernier a pour mission de trouver le crédit le plus avantageux pour son client et ainsi, le meilleur taux. Son travail consiste à interroger les banques et les établissements de crédit à la place du consommateur afin de trouver le prêt qui correspondra le mieux à son projet personnel. Normalement, il doit réunir ses informations auprès de plusieurs dizaines d’établissements afin de trouver le meilleur taux ainsi que les meilleures conditions pour le contrat de crédit.

Toutefois, les courtiers ne font pas tous leur travail de cette manière, certains ne se renseignent qu’auprès un nombre limité de banques et en fin de compte, ne vous permettent pas de trouver le meilleur taux. Ainsi, si vous souhaitez faire appel à un courtier professionnel, il serait conseillé de bien vous renseigner au préalable afin de tomber sur quelqu’un qui répondra réellement à vos attentes. De plus, notez bien que c’est un service qui engendre des frais. De ce fait, faire appel à un courtier ne représente un avantage que si celui-ci est prêt à faire de nombreuses recherches afin de vous dénicher le meilleur taux.

Si vous ne souhaitez pas faire appel à un courtier professionnel,vous pouvez tout aussi bien profiter des services d’un comparateur en ligne. Il existe de nombreux comparateurs de crédits sur internet et l’avantage c’est que leur utilisation est entièrement gratuite et sans engagement (il est conseillé de se méfier si jamais la comparaison des offres ou la demande de prêt est payante). Ainsi, cela peut vous permettre d’effectuer vos recherches et de trouver le meilleur taux sans que cela n’engendre de frais supplémentaires et sans bouger de chez vous. En effet, si vous souhaitez faire vos recherches vous-même, il est bien plus pratique de passer par un comparateur en ligne car cela vous évite de vous déplacer d’une banque à une autre, sans parler des diverses procédures et du temps d’attente dans les établissements de crédit. Cela représente, de ce fait, une praticité et un gain de temps considérable. Vous pouvez ainsi avoir une vision globale des différentes offres du marché afin d’avoir la possibilité de trouver le meilleur taux pour votre prêt. Vous pouvez même, si vous le souhaitez, avoir recours à plusieurs comparateurs en ligne afin de pouvoir prendre connaissance des offres qui vous correspondent le mieux et proposant le meilleur taux. Il faut ajouter à cela que les offres de crédit proposées en ligne sont souvent plus avantageuses et ont taux plus intéressants que celles que vous pourriez trouver sur place, en vous rendant auprès de votre banque par exemple.

Avoir l’ensemble des offres du marché sous les yeux et pouvoir les comparer tranquillement chez vous, peut vous permettre de trouver plus facilement le meilleur taux pour le crédit auquel vous souhaitez souscrire, quel que soit son type.

De plus, la plupart des comparateurs en ligne vous permettent aussi de créer un dossier qui vous est propre et qu’il sera possible d’envoyer automatiquement aux banques ou établissements de crédit proposant les offres qui vous sont les plus avantageuses. Ainsi, après avoir trouvé le meilleur taux, vous pouvez faire votre demande de prêt en ligne, sans bouger de chez vous. Cela représente un gain de temps conséquent étant donné que ce type de procédure se fait généralement en l’espace de quelques minutes. De plus, toutes les données que l’on vous demande de communiquer sont sécurisées et confidentielles.

Afin de trouver le meilleur taux, il vous faudra commencer par faire une simulation de votre crédit. Certains comparateurs de crédits vous demanderont seulement certains critères concernant le prêt que vous souhaitez obtenir, comme par exemple, le montant que vous souhaitez emprunter, la durée du prêt ou le montant des mensualités. Vous pouvez faire varier ces critères comme bon vous semble et les ajuster en faisant, si vous le voulez, plusieurs simulations afin de trouver le meilleur taux. Modifier la durée du prêt peut avoir un grand impact sur le coût total du crédit. En effet, pour un crédit s’étendant sur une durée plus longue, le taux sera généralement plus élevé, tandis que les mensualités que vous aurez à payer seront plus faibles. En revanche, si vous souhaitez obtenir un meilleur taux, il vous faudra réduire cette durée, ce qui augmentera en contrepartie vos mensualités. C’est pour cette raison qu’il vous faut avant tout avoir conscience de votre situation et de vos capacités de remboursement afin de définir le montant des mensualités qui vous sera le plus adapté. Il ne faut surtout pas que vous vous retrouviez par la suite dans une situation où vous seriez en difficulté pour effectuer vos remboursements. A ce niveau-là, il est tout de même plus important de payer des échéances que vous êtes capable de vous permettre plutôt que d’avoir un meilleur taux.

L’avantage des comparateurs en ligne c’est que vous pouvez effectuer autant de simulations que vous le souhaitez pour trouver le meilleur taux ainsi que l’offre qui correspond le mieux à vos besoins.

Il faut tout de même noter que même s’ils peuvent permettre de trouver le meilleur taux, les comparateurs en ligne représentent tout de même un inconvénient pour certaines personnes qui trouvent que le fait de ne pas avoir de contact direct avec un conseiller est un frein dans le processus de leur demande de crédit.

Pour trouver le meilleur taux, certains comparateurs de crédits peuvent vous proposer d’entrer vos données en ligne, directement sur leur site, afin de vous trouver les offres qui ne correspondent pas seulement à vos attentes mais aussi à votre situation. Parmi ces données on retrouve notamment des informations sur votre situation personnelle et votre situation professionnelle qui permettront de déterminer si votre situation est stable et si elle est assez avantageuse pour que vous puissiez prétendre au meilleur taux. Ensuite, l’on vous proposera souvent d’entrer vos coordonnées, ce qui permettra d’établir un dossier qui pourra par la suite, être envoyé aux établissements proposant des offres qui vous correspondent et qui ont le meilleur taux.

Vous recevrez alors une réponse de principe pour chaque proposition. Si elle est positive, l’on vous enverra une offre de prêt au meilleur taux, qu’il vous faudra compléter et renvoyer à l’établissement en question, en l’accompagnant des pièces justificatives nécessaires afin que le prêteur puisse finaliser l’étude de votre dossier et vous communiquer sa réponse définitive. Si celle-ci est positive, les fonds du crédit au meilleur taux seront alors débloqués sur votre compte après un certain délai.

Meilleur taux
  • Crédit consommation au meilleur taux