Comparateur de crédit auto en ligne

L’achat d’un véhicule est l’achat le plus important après l’achat d’un bien immobilier en France. Emprunter pour ce type de bien reste courant même si cet acte doit être considéré comme une opération sérieuse, un crédit devant être remboursé. Il est possible aux consommateurs de financer l’achat personnel ou professionnel d’un véhicule grâce à une banque ou un organisme financier. Les institutions proposant des crédits à la consommation étant nombreuses sur le marché, bien choisir son organisme assure des frais minimum et des taux intéressants.

Le crédit auto fait partie des crédits à la consommation. Il permet à un particulier d’acquérir un véhicule. Il s’agit d’un crédit affecté, c’est-à-dire qu’il doit être utilisé dans un but précis et pour l’achat d’un bien prédéfini avant la mobilisation du crédit. Le bien peut concerner un véhicule neuf mais également un véhicule d’occasion. Le véhicule concerné par le crédit est spécifique et unique et ne peut être changé une fois le crédit mis en place. Le crédit auto protège le consommateur puisque le bien doit être livré pour que le crédit soit engagé. Un bien défectueux, non livré annulera automatiquement le crédit. Cependant, il n’est pas possible d’utiliser l’argent pour un autre bien et un nouveau dossier devra être compilé si le bien est substitué par un autre. L’acte doit stipuler les coordonnées du vendeur ainsi que la nature exacte du bien engagé. Sont à ajouter au dossier le devis, l’offre du concessionnaire, etc. Le montant total du prêt est directement versé au vendeur sans passer par l’emprunteur qui devra de son côté directement rembourser l’organisme financier. En France, ce type de prêt est régi par le code de la consommation qui définit également les prêts immobiliers. La durée du prêt est automatiquement inférieure à la durée de vie du bien.

Les organismes proposant des crédits à la consommation, dont les crédits auto font partie, sont pléthores et les banques ne sont plus les seuls organismes à proposer des crédits. De nombreux organismes financiers peuvent proposer des crédits à la consommation. Afin d’obtenir les meilleurs taux, un grand nombre de comparateurs de crédit en ligne sont accessibles sur internet et peuvent donner aux consommateurs une idée précise de ce que le marché a à offrir. Cependant « comment trouver la meilleure offre » reste souvent la question que chaque consommateur se pose.

Un des avantages non négligeables que présentent les comparateurs de crédit réside dans leur capacité à capter sur le web les meilleures offres et à recenser grâce à leurs moteurs de recherche tout ce qui est proposé dans la gamme de produit recherché. Afin de bien choisir son comparateur de crédit, il est impératif que ce dernier soit neutre. Plusieurs régulations ont été mises en place afin de s’assurer que les revendeurs ne valorisent pas leurs produits par ce biais. Un comparateur qui ne propose pas lui-même les biens à comparer sera donc en théorie plus fiable.

Que comparer pour un crédit auto ?

Un véhicule s’apparente à un bien semi-périssable, puisque la voiture dure un temps certain mais son usure peut être importante et elle ne pourra être utilisée indéfiniment. L’emprunt ne peut ainsi excéder sa durée de vie ou en tout cas la durée d’utilisation prévue.

  • Le coût du crédit déterminé par la TEG (Taux effectif global)

Le taux effectif global est le taux d’intérêt fixé par l’organisme financier ou la banque. Ce taux ne peut pas être supérieur au taux d’usure fixé par la Banque de France. C’est grâce à ce taux que le montant total du crédit pourra être calculé et que les mensualités pourront être fixées. Le taux effectif global reste l’élément le plus important à comparer en cas de prêt. Il s’agit également d’un élément qui pourra être négocié. En général, pour un crédit auto, les taux se situent entre 4,5% et 9% et la durée du prêt est entre 1 an et 5 ans.

  • La durée de l’emprunt et les mensualités

Le pourcentage communément retenu comme étant un taux d’endettement acceptable par les banques et organismes financiers est de 33%. Ainsi, lorsqu’un emprunteur calcule sa capacité de remboursement, le total des crédits en cours et du futur prêt auto ne doivent pas dépasser un tiers des revenus nets mensuels. Au-delà de ce montant, les organismes emprunteurs sont en mesure de refuser le prêt, surtout si de fermes garanties extérieures ne sont pas ajoutées au dossier.

Avant de comparer les mensualités, il est important d’avoir une idée du taux d’endettement mais aussi de calculer par rapport aux dépenses personnelles ou professionnelles, aux futurs dépenses si la mensualité est envisageable sur la durée considérée.

  • L’assurance proposée par l’organisme de crédit

Depuis septembre 2010, les consommateurs ne sont plus tenus de souscrire à l’assurance proposée par l’organisme financier détenteur du prêt. Il est donc possible – mais aussi conseillé – de faire jouer la concurrence et de comparer les offres d’assurance de prêt auto. L’assurance du prêt auto n’est pas obligatoire et reste d’un montant minime mais elle permet en cas de coups durs un remboursement du crédit par un assureur. Cette assurance est valable en cas de décès, perte d’emploi (dans le cadre d’un licenciement pour un emploi à durée indéterminé), incapacité temporaire de travail ou bien encore perte totale et irréversible d’autonomie. Cette assurance n’est pas à confondre avec l’assurance auto qui assure votre véhicule sur la route et dans la vie au quotidien.

Une fois que le comparateur en ligne a identifié une liste d’organismes financiers proposant une offre suffisamment pertinente, il faut que l’emprunteur, à offres égales contacte les organismes et s’attache à entrer dans le détail des offres. Est-ce que l’organisme propose des frais de dossier ? Est-ce qu’il propose une flexibilité sans frais concernant les dates de paiement des mensualités ?  Est-ce que le remboursement anticipé pourra se faire sans frais ? Pour un crédit à la consommation, il n’est pas rare que les frais de dossier soient inclus dans le contrat. Cependant, il est possible de négocier d’autres avantages. Certains organismes proposent des dates de prélèvement qui peuvent varier d’un mois à l’autre sans frais ou bien encore la possibilité de rembourser en amont le montant du prêt, lors d’une rentrée d’argent imprévue par exemple. Il est important de considérer le remboursement anticipé lors de l’achat d’une voiture étant donné que beaucoup de consommateurs revendent facilement ce type de bien ; le prêt étant affecté à un véhicule en particulier, il ne sera pas possible de l’utiliser pour un nouveau véhicule. Le remboursement anticipé pourra donc être pratique en cas de revente.

Enfin, il est important de comparer d’autres éléments tels que le contact avec l’établissement de crédit, la facilité de montage du dossier, la capacité d’écoute de l’interlocuteur face à votre projet (surtout dans le cas où le prêt constitue votre premier prêt ou si vous êtes dans une situation financière particulière).

Comment comparer son crédit ?

Afin de bien comparer un crédit, il est important de comparer les mêmes éléments afin de comparer des organismes financiers sur des dossiers similaires. Les comparateurs de crédit en ligne demandent à l’emprunteur de renseigner un certain nombre d’éléments qu’il faudra déterminer au préalable et que vous pouvez déterminer en constituant votre dossier. Pour ce faire, l’emprunteur doit avoir une idée du bien qui sera acheté et du montant total et définitif de l’achat (souhaitez-vous toutes les options de votre véhicules, par exemple).

Tout d’abord le montant total du capital emprunté qui équivaut au capital total moins l’apport de l’emprunteur. Il est important de savoir quel sera l’apport en amont car plus l’apport est important plus le taux d’emprunt sera faible. Ensuite, il faut définir, en fonction de la capacité de remboursement de l’emprunteur des mensualités à rembourser. Ceci permettra de déterminer une durée d’emprunt et celle-ci est souvent demandée par les comparateurs de crédit. Souvent les comparateurs de crédit peuvent vous demander des éléments subsidiaires tels que l’âge, le montant de l’apport, votre salaire, etc. Il peut être intéressant de préparer ces éléments en amont car ils s’avéreront nécessaires par la suite.

Pour aller plus loin

L’acquisition d’un véhicule dépasse très souvent le simple achat d’un bien de consommation. Il s’agit d’un accès au travail (dans ce cas le véhicule peut également être un véhicule professionnel), de la possibilité de voyager plus aisément et à plusieurs, de la possibilité de faciliter le quotidien (courses, trajets médicaux, démarches officielles). Le prêt auto peut être la solution adaptée, cependant il existe d’autres possibilités. Tout d’abord, le micro crédit (qui peut également se trouver en ligne) est un prêt personnel et n’est pas affecté à un bien en particulier, l’argent est donc utilisable pour d’autres opérations. Ensuite, le crédit bail ou également appelé LOA (Location avec option d’achat) ou leasing  qui s’apparente à un crédit affecté, les mensualités sont moins importantes qu’avec un prêt auto car vous n’êtes pas propriétaire du véhicule mais en possédez l’usufruit pendant la durée du prêt.