Tous les pays du monde n’imposent pas un salaire minimum légal. Il en est de même au sein de l’Europe. Ainsi, l’Italie, la Finlande, la Suède(…) ne l’ont pas instauré. Le principe du salaire minimum est  de permettre de s’assurer que tout travailleur disposera à minima d’un certain niveau de revenu. Ainsi, pour de nombreux économistes, le salaire minimum permet de lutter contre la pauvreté. D’un point de vue économique, le salaire minimum est aussi un moyen de pousser la consommation des ménages. Et de ce fait, cela permet de soutenir la croissance économique. En effet, les salariés les moins aisés sont ceux qui consomment la plus grande part de leurs revenus.

Dans un monde globalisé, le coût du travail est un élément important dans le choix des entreprises pour réaliser leurs investissements directs à l’étranger. Surtout dans des secteurs  tels que l’industrie. En effet, les ouvriers non-qualifiés étant souvent rémunérés au salaire minimum, cet indicateur légal revêt une importance particulière, pour l’implantation d’unités de production.

Des disparités en Europe

Malgré la construction européenne, les disparités de salaires sont énormes entre les pays de la zone euro. En Europe, on constate que les pays situés à l’ouest présentent le salaire horaire brut le plus élevé. Il s’agit du Luxembourg, de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni. Puis, viennent les pays de l’Europe du Sud, avec des salaires minimum deux fois inférieurs à ceux de l’ouest. Les pays situés en Europe de l’Est ferment le classement, avec des salaires nettement plus inférieurs.

Ces disparités créent des tensions dans la zone euro. En effet, au sein de cette zone, le Luxembourg présente un salaire minimum supérieur à 11€, alors qu’en Grèce, le salaire minimum n’est que de 3.35€. Concernant la Bulgarie, cette dernière est membre de l’Union Européenne et devrait faire son entrée dans la zone euro d’ici quelques années. Pourtant, son salaire minimum n’est que de 1.42€.

Toutefois, le salaire minimum en vigueur en lui-même n’est pas un outil suffisant pour mesurer la qualité de vie d’un pays. Il faudrait lui ajouter des critères qualitatifs.

Ci-dessous le classement des pays qui ont le salaire minimum le plus élevé au monde :

La précarité

Dans les pays où, le salaire minimum existe, il ne garanti pas l’élimination de la pauvreté. En effet, du fait de la précarisation des salariés, le salaire minimum n’est pas une barrière contre la pauvreté. En France notamment, il y a de nombreux travailleurs pauvres. Cela s’explique notamment par le travail à temps partiel, les contrats de travail précaires. Les familles monoparentales sont particulièrement touchées par ce fléau. Ces familles ne disposant que d’un seul revenu, elles sont plus vulnérables.

Le salaire minimum présente de fortes différences d’un pays à un autre. D’ailleurs, il ne faut pas confondre salaire minimum et coût de la vie.

Finalement, le salaire minimum est un instrument utile pour les travailleurs et l’ensemble de l’économie. Cependant, il ne doit pas occulter le problème des travailleurs pauvres. Aujourd’hui en France, on estime à 12% la part des salariés rémunérés au salaire minimum.

 

Découvrez notre comparateur en ligne!