D’après la Banque de France, la demande actuelle de crédit consommation des ménages croît plus vite qu’en 2015, au rythme annuel. Le recours à plusieurs types de prêt est aussi une des réalités qui caractérisent cette évolution. Avec les prêts multiples, le coût des échéances mensuelles devient une charge pour les revenus. Faire un regroupement de crédit est un moyen pour obtenir de faibles charges mensuelles à rembourser et faire des économies.

Qu’est-ce que c’est regrouper des crédits ?

Le regroupement de crédit, c’est la vente de tous les anciens crédits à un établissement de crédit. Le but de cette opération, c’est d’avoir un seul et nouveau crédit issu du regroupement de tous les prêts précédents. Vous pouvez donc faire racheter vos prêts consommation comme vos prêts immobiliers, vos crédits privés etc.

Si dans les crédits regroupés, le prêt immobilier fait plus de 60% du total, le nouveau crédit sera requalifié de prêt immobilier. Sinon, ce sont les lois applicables aux crédits à la consommation qui vont s’exercer sur le crédit regroupé.

Vous disposez d’un délai de 10 jours pour réfléchir à la proposition sur le nouveau crédit qui vous sera envoyé par la poste. En cas de désaccord, vous disposez de 14 jours après engagement pour vous retirer.

Quelle incidence le regroupement peut avoir sur votre endettement ?

La première conséquence d’un regroupement de crédits, c’est l’allongement de la durée du prêt. Même avec un taux d’intérêt réduit. Ceci induit l’augmentation globale du coût du nouveau prêt. Il convient de veiller à ce que votre niveau d’endettement après cette opération de rachat de crédits, ne dépasse pas 33% de vos revenus.

Il existe d’autres propositions de regroupement de crédits avec des mensualités plus fortes ou égales à celles d’avant, destinées à réduire la durée du nouveau prêt (cas rares). Ces propositions peuvent convenir à l’emprunteur quand sa situation s’améliore et que son contrat prévoit une réévaluation de sa mensualité.

La loi n°2010-737 sur la réforme du crédit du 1er juillet 2010 oblige votre prêteur à vous informer sur les incidences du nouveau crédit concernant :

  • l’allongement de la durée du nouveau crédit
  • l’augmentation du coût global du prêt
  • l’augmentation de la durée et du coût global du crédit

Comment recourir à un regroupement de crédit ?

Si la charge de vos emprunts est trop élevée pour vos gains, contactez plusieurs établissements financiers spécialisés, informez-les sur les crédits à regrouper (assurances, crédits conso, contrats…) puis comparez. Le prêteur va d’abord s’assurer de vos moyens de remboursement. Pour cela, il vous sera demandé les tableaux d’amortissements ou les contrats des anciens crédits.

Pensez à vérifier si l’établissement financier qui accepte de regrouper vos crédits a soldé les dettes de vos différents prêts. Il faut demander et recevoir une attestation de remboursement. Si les dettes d’avant sont remboursées, demandez la mainlevée (libération) des garanties qui couvraient ces prêts.

Pour savoir si l’offre de regroupement qu’on vous fait est plus favorable

  • dans un premier temps, calculer les intérêts qui restent à rembourser

Prenez le montant de l’échéance sur chaque tableau d’amortissement (renouveler l’opération pour chaque emprunt) et multipliez-le par le nombre de mois qui vous reste avant le terme du prêt. Ensuite, déduisez le capital qui vous reste à payer en ce moment.

  • Dans un deuxième temps, faites le calcul de l’opération de regroupement

Multipliez l’échéance proposée par le nombre de mois du prêt regroupé. Tirez ensuite le capital prêté et ajoutez les frais de dossier pour avoir le coût du nouveau crédit

Faites une comparaison pour voir si le coût du regroupement est plus faible que celui des anciens crédits.

Il est à noter qu’un regroupement à un coût plus faible est rare. Dans la plupart des cas, l’objectif du regroupement de crédit, c’est de diminuer le coût des mensualités en augmentant la durée et donc le coût du prêt.