Le bitcoin est un moyen de paiement, ou à dire vrai, une crypto-monnaie. Il a été inventé par Satoshi Nakamoto qui l’a mis en circulation en 2008. Une crypto-monnaie est une monnaie cryptographique sur un modèle de réseau informatique où chaque client est également vendeur : Il s’agit d’un système de paiement pair-à-pair (peer-to-peer). Les crypto-monnaies sont des monnaies non régulées par les banques. Ainsi, le système de paiement qu’est le bitcoin fonctionne sans administrateur, tout est décentralisé grâce à l’ensemble des nœuds du réseau créés par les participants.

Ci-dessous, l’évolution de son prix durant ces 5 dernières années :

Comment le bitcoin fonctionne-t-il ?

A chaque transaction effectuée, des bitcoins sont créés. Ils sont limités à 21 millions d’unités (divisibles jusqu’à la 8è décimale). La valeur de ces bitcoins est fixée sur des places de marché spécialisées et évolue en fonction de l’offre et de la demande. Les participants eux sont rémunérés à chaque création de bitcoins et via les frais engendrés par les transactions traitées.

Véritable moyen de paiement ?

Le bitcoin est la monnaie cryptographique la plus importante qui soit aujourd’hui, réunissant 46 milliards d’euros en juin 2017. Ce moyen de paiement peut bien entendu être échangé contre d’autres monnaies, biens ou services.

Le bitcoin dispose de frais de transactions particulièrement bas, soit généralement entre 0 et 2% du montant de la transaction (contre 2 à 3% pour les cartes de crédits). Aussi, autre fait différenciant le bitcoin des autres monnaies : Non seulement ces frais sont à charge de l’acheteur, et non du vendeur, mais les transactions sont irrévocables. Ainsi, il est impossible d’annuler une transaction bitcoin après coup.

Ci-dessous, le classement des 10 principales crypto-monnaies existantes :


https://fr.statista.com/infographie/7425/le-top-10-des-crypto-monnaies/

Où peut-on utiliser le bitcoin ?

Les détails concernant les frais engendrés par une transaction bitcoin consistent un intérêt non-négligeable et c’est pourquoi ce type de transaction est accepté par de plus en plus de commerçants. On note notamment une croissance de plus de 500% de son acceptation par des commerçant en 2014. Malgré cela, cette crypto-monnaie n’a pas la cote dans le commerce de détail. Elle est en effet aujourd’hui essentiellement utilisée pour des échanges commerciaux liés aux marchés industriels.

Un statut incertain ?

Les régulateurs financiers, médias, et gouvernements (notamment américain) ont réalisé que le bitcoin était utilisé entre autres dans le cadre du silkroad. Le silkroad est un marché noir en ligne particulièrement utilisé pour conserver l’anonymat des acheteurs et vendeurs. Ce réseau illégal, principalement lié à des jeux d’argent et des échanges de bases de données piratées ou de substances illicites, a été fermé en 2013. En dépit de cela, le bitcoin a su faire ses preuves et est maintenant légitimé par le sénat américain.

Avantages et inconvénients

Il est vrai que le bitcoin suppose de nombreux risques, liés notamment à sa volatilité, au caractère compliqué de son fonctionnement, ainsi qu’aux doutes émis sur la sécurité du système (mot de passe, développement de l’accessibilité et de la sécurité encore en cours, base de données confidentielle et croissante, nécessité de passer par des plateformes privées pour transformer le bitcoin en devise, etc.). Le bitcoin est également décrié pour sa consommation énergétique (que l’on situe entre 2 à 5 milliard de kwh par an) et la philosophie de son principe (qui enrichirait essentiellement les premiers acquéreurs du système de paiement).

Néanmoins, le bitcoin dispose de nombreux avantages, le premier étant qu’il confère une liberté de paiement presque inégalée : transactions immédiates et transparentes, sans limite géographique ni temporelle. C’est également un moyen très peu couteux, puisque les frais sont particulièrement faibles et que la valeur des montant reste la même face à des monnaies fluctuantes. En complément, et malgré les critiques émises sur sa sécurité, le bitcoin est un moyen de paiement plutôt sécurisé pour l’acheteur comme pour le vendeur (transactions irréversibles et sans frais supplémentaire qui ne peuvent être initiées que par l’utilisateur en question).

 

A la recherche d'un crédit consommation? Testez notre comparateur en ligne