Un courtier est un intermédiaire, ainsi, le courtier en prêts est l’intermédiaire entre les institutions financières qui vendent des crédits, et les particuliers qui achètent les crédits. Les courtiers peuvent intervenir aussi bien auprès des particuliers, que des entreprises. Lorsque vous mandatez un courtier pour obtenir un crédit qu’il soit immobilier, ou à la consommation, vous espérez qu’il sera en mesure de défendre votre dossier afin de vous obtenir de meilleures conditions de financement. Il peut aussi s’agir de trouver un organisme de crédit, quand vous n’avez essuyé que des refus pour vos demandes de prêt.

Le courtier travaille avec de nombreuses institutions financières, et il a de nombreux clients qui comme vous, sont à la recherche de financement, de ce fait, sa marge de négociation est plus élevée.

Le courtier ne négocie pas seulement le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), il négocie l’ensemble des conditions de prêt. De cette manière, il peut négocier l’absence d’indemnités de remboursement anticipé, l’assurance de votre crédit…

Aspect réglementaire

Le courtier en crédit doit être enregistré auprès de l’ACP, l’Autorité de Contrôle Prudentiel, il doit disposer d’une assurance responsabilité civile professionnelle. Lorsque vous faites appel à un courtier, vous ne devez rien payer avant que votre dossier ne soit accepté par le courtier. Cette disposition règlementaire se trouve dans le code monétaire et financier, article L519-6. Les courtiers travaillent avec de nombreux organismes financiers, ils tirent une rémunération des institutions financières avec lesquelles ils travaillent.

Les Avantages du courtier

En faisant appel à un courtier en crédit, vous gagnez du temps, vous n’aurez pas à contacter directement de nombreux organismes de crédit, le courtier le fera pour vous. Le courtier qui suivra votre dossier pourra si vous êtes en difficulté avec le banquier qui vous a accordé le crédit, vous aider à faire respecter les clauses de votre convention de crédit. De plus, bien souvent, votre dossier de prêt est traité plus rapidement.

En plus, du fait de ses connaissances techniques, le courtier peut être le bon interlocuteur pour vous conseiller dans le montage de votre prêt, qu’il soit un crédit immobilier (dispositifs tels que le PTZ, aides régionales…) ou un crédit à la consommation.

Les Inconvénients

Les courtiers choisissent les institutions financières avec lesquelles ils veulent travailler. Ainsi, malgré le fait que les courtiers vous déconseillent de les mettre en concurrence, sous prétexte que votre dossier pourrait arriver auprès de la même banque par des canaux différents ; vous pourrez avoir intérêt à contacter plusieurs courtiers.

Cependant, nous vous conseillons de contacter directement quelques institutions financières, il se peut que le courtier ne soit pas en mesure de vous fournir un meilleur taux que celui que vous pourrez obtenir par vos propres moyens.

En faisant appel à un courtier, la proposition qu’il vous fournira pourra vous contraindre à domicilier vos revenus au sein de l’établissement qui vous fournira votre prêt. Bien que le courtier soit rémunéré par les organismes financiers, il peut vous imposer des frais de courtage. En fonction des courtiers, les frais de courtage peuvent se substituer ou non aux frais de dossier. Ces frais sont pris en compte dans le calcul du TAEG.