Pour en savoir plus sur une alimentation saine et variée, consultez cet article.

Lorsque l’on dispose d’un budget limité, manger sainement peut parfois sembler devenir un véritable challenge. Contrairement aux idées reçues, avoir une alimentation riche, saine et variée ne doit pas forcément être un luxe et est tout à fait possible en combinant quelques astuces.

Achetez de manière ingénieuse

Si vous souhaitez faire des économies tout en ayant la possibilité de manger sainement, certaines méthodes peuvent vous aider à mieux organiser vos courses pour dépenser moins.

Pour commencer, achetez de saison. Nous le savons tous, pour manger sainement, inclure une large quantité de fruits et de légumes dans notre alimentation est indispensable. Toutefois, ils peuvent rapidement faire grimper le prix de votre panier si vous ne les choisissez pas astucieusement. En effet, vous remarquerez très vite que les fruits et les légumes sont bien moins chers lorsqu’ils sont de saison. Vous dépenserez moins en achetant des tomates en été plutôt qu’en hiver et inversement pour les oranges par exemple. N’oubliez pas non plus que les besoins de notre organisme évoluent en fonction des saisons et les fruits et les légumes présents à chacune d’elles sont généralement ceux qui sont le plus bénéfiques pour nous à ce moment-là. Et oui, la nature fait bien les choses ! De plus, acheter des fruits et des légumes de saison aide à la préservation de l’environnement étant donné qu’il n’y a pas besoin de les importer ni de les cultiver en serre chauffée.  

Cependant, si vous souhaitez quand même manger certains fruits et légumes à des périodes de l’année qui ne leur sont pas favorables, vous pouvez toujours le faire sans avoir à dépenser plus en appliquant une autre astuce, qui implique de congeler vos aliments. Toujours en achetant vos fruits et légumes lorsqu’ils sont de saison, vous pouvez les congeler et les conserver pour pouvoir les consommer un peu plus tard dans l’année. La règle à suivre est de les congeler lorsqu’ils sont frais et mûrs, ce qui préservera la plus grande partie de leurs nutriments. Il vous faudra pour cela un compartiment à une température égale ou inférieure à -18° afin que la congélation soit optimale et vous permette de conserver ces aliments sur une durée pouvant aller jusqu’à 12 mois. 

Tout comme les fruits et les légumes, vous pouvez aussi acheter vos herbes aromatiques fraîches au marché puis les congeler pour pouvoir les utiliser lorsque vous le souhaitez. Cela vous reviendra bien moins cher que de les acheter au supermarché.

Une autre astuce économique, complémentaire à la précédente, est d’acheter des produits surgelés. Ceux-ci sont souvent bien moins chers que les produits frais et ont des qualités nutritionnelles tout aussi intéressantes. Cela est valable pour les fruits et les légumes mais aussi d’autres aliments comme les fruits de mer par exemple.

Parfois, les acheter en plus grandes quantités peut vous permettre d’avoir des réductions, ce qui, à long terme, est un bon investissement étant donné leur longue durée de conservation. De plus, les fruits et légumes surgelés ont déjà été lavés et coupés ce qui vous offre un certain gain de temps au niveau de la préparation de vos repas. 

Acheter de la nourriture en grandes quantités afin d’avoir des réductions n’est pas seulement valable pour les surgelés mais pour tout type de nourriture pouvant être conservée longtemps. Il est fortement conseillé de vous faire un stock de nourriture achetée en promotion. Même si sur l’instant cela vous fait dépenser un peu plus d’argent, c’est un bon investissement sur le long terme car cela vous permettra de dépenser moins sur les prochaines courses.

Cependant, il ne faut pas non plus acheter des produits juste parce qu’ils sont en promotion,  achetez-les seulement si ce sont des aliments que vous allez consommer régulièrement.

Certains aliments comme le riz, les graines ou les pâtes par exemple, sont moins chers lorsqu’ils sont achetés en plus grandes quantités. Etant donné qu’ils se conservent longtemps, vous économiserez à long terme si vous en achetez plus en une seule fois plutôt que d’en acheter des petites quantités régulièrement.

N’oubliez pas que le fait de dépenser un peu plus sur une fois vous permettra de dépenser moins plus tard. Il est plus judicieux d’acheter ces grandes quantités de nourriture en promotion lorsque vous en avez les moyens, vous pourrez ainsi les consommer lorsque vous aurez un budget un peu plus serré sans avoir besoin d’en racheter. 

Par ailleurs, pensez bien à regarder les prix au kilo et non pas à l’unité. C’est le meilleur moyen pour comparer les prix des produits. Bien que cet affichage soit souvent écrit en petits caractères ou peu visible, il est obligatoire.

Faites les fins de marchés !  Récupérer les produits à la fin des marchés peut vous permettre de faire des économies considérables sans parler du côté écologique de la chose étant donné que cela réduit le gaspillage alimentaire. Les produits invendus ou approchant leur date de péremption sont souvent biens moins chers sans qu’il y ait pour autant une diminution de leur qualité. Si les produits périment le lendemain, vous pouvez toujours les congeler pour les manger plus tard.

Il faut noter que vous aurez plus de chances de trouver ce genre de produits à des prix peu élevés un samedi, en fin de journée ou la veille d’un jour férié par exemple.

Un autre concept s’est développé en France ces dernières années, sous l’intitulé des « fruits et légumes moches ». C’est une campagne destinée aussi à luter contre le gaspillage alimentaire et elle consiste à mettre en vente des fruits et légumes ayant des formes qui ne répondent pas aux normes habituelles. Ils sont souvent bien moins chers étant donné leur aspect étrange. En effet, ils coûtent, en moyenne 30% de moins que les fruits et légumes « normaux » tout en ayant un goût et une qualité nutritionnelle équivalents. Une campagne publicitaire avait été lancée par Intermarché en juin 2014, mettant en avant ces fruits et légumes peu communs et à présent, vous pouvez en trouver dans de nombreux magasins dont Leclerc ou Auchan par exemple.

Achetez des aliments entiers . Evitez autant que vous le pouvez d’acheter des produits transformés, c’est-à-dire ceux qui ont une longe et souvent incompréhensible liste d’ingrédients inscrits sur leur emballage. Ils coûtent souvent bien plus cher, sont très pauvres en nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme et sont remplis d’additifs qui sont nocifs pour notre santé. Ils incluent par exemple, les plats préparés, qui bien qu’ils puissent sembler sains, n’apportent pas grand-chose à l’organisme étant donné que les nutriments des aliments se perdent lorsque ceux-ci subissent toutes sortes de transformations. De plus, ils sont souvent pleins d’additifs chimiques qui ne sont pas bons pour nous. On retrouve aussi, par exemple, les cookies, les chips, les sodas etc. qui sont des « calories vides », c’est-à-dire qu’ils font prendre du poids sans rien apporter de bon à l’organisme. Moins vous dépenserez pour ce type de nourriture, plus votre budget sera élevé pour acheter des aliments sains qui peuvent apporter de nombreux bienfaits à votre corps.

Privilégiez des céréales entières comme le riz complet ou l’avoine par exemple, qui ne sont pas très chers et très riches en nutriments. Notez que plus un aliment aura subi de transformations avant d’arriver dans votre panier, plus son prix sera élevé et plus ses qualités nutritionnelles seront basses. De même, un bloc de fromage sera souvent moins cher que du fromage râpé vendu dans un emballage (d’ailleurs, vous pouvez le râper vous-même si vous le souhaitez).

Optez pour la simplicité !  Privilégiez les aliments de base tels le riz, les pâtes, les pommes de terre, les œufs… Ils sont bons pour la santé et il existe une multitude de manières de les cuisiner afin d’avoir une alimentation riche et variée. Pensez aussi aux légumes secs comme les lentilles, les haricots rouges, les pois chiches… Les légumineuses regorgent d’éléments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme et sont souvent vendues à des prix bas. N’oubliez pas non plus les graines et les céréales comme le quinoa ou le millet par exemple. Elles sont riches en nutriments, apportent de nombreux bienfaits à notre organisme et leur prix n’est pas très élevé.

Bannissez de votre alimentation les produits « minceur » comme les crèmes allégées, les yaourts à 0% etc. Ils sont souvent bien plus chers que les produits de base et n’ont pas forcément moins de calories. De plus, ils sont, la plupart du temps, remplis d’additifs chimiques qui ne sont pas bons pour la santé ! Il est bien plus économique et plus sain d’acheter du beurre classique par exemple plutôt que du beurre allégé, en le consommant avec modération bien sûr. Il faut noter que contrairement aux idées reçues, les produits « gras » ne sont pas forcément les ennemis de la minceur. Au contraire, les bonnes graisses (contenues dans les huiles végétales ou les oléagineux par exemple) sont nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme et c’est plutôt le sucre qu’il faut éviter autant qu’on le peut lorsque l’on souhaite perdre du poids et être en bonne santé !

Bousculez vos habitudes.  Achetez des aliments moins chers et ayant des qualités nutritionnelles similaires à ceux que vous achetez habituellement. Par exemple, au lieu d’acheter du saumon, essayez le maquereau dont le prix est bien moins élevé et qui a des valeurs nutritionnelles suscitant l’intérêt. Si vous vivez dans une cité portuaire, vous pouvez vous rendre directement auprès des pêcheurs, cela vous fera économiser pas mal d’argent.

En ce qui concerne la viande, préférez tout d’abord les viandes blanches à la viande rouge qui est généralement plus chère et pas forcément très bonne pour la santé. Il serait aussi plus économe d’acheter des volailles entières que vous pourrez par la suite découper et même congeler pour pouvoir en consommer une partie plus tard. Les morceaux de viande vendus séparément sont souvent plus chers.

Vous pouvez aussi acheter moins de viande et plus d’œufs et/ou de légumineuses étant donné qu’ils sont moins chers et constituent une excellente alternative en matière de protéines.

Remplacez l’huile d’olive par l’huile de colza qui fait partie des huiles les moins chères. Elle a de très bonnes valeurs nutritionnelles étant riche en vitamine E et en oméga-3. Toutefois, il vaut mieux la consommer crue (dans les salades par exemple) étant donné son instabilité à la chaleur.

Remplacez le café par le thé (vert ou noir par exemple). Celui-ci est souvent moins cher et bien meilleur pour la santé grâce, notamment aux antioxydants qu’il contient. Il permet aussi d’avoir des niveaux d’énergie plus équilibrés et plus durables sans cet effet « rechute » qui est propre au café.

Si vous avez l’habitude d’acheter de l’eau en bouteille, investissez dans une filtreuse ! En plus d’être économique pour vous sur le long terme, vous contribuerez au bien-être de l’environnement en réduisant la quantité de vos déchets plastiques.

Ainsi, en réalisant quelques changements dans vos habitudes alimentaires et en y introduisant certains aliments auxquels vous n’êtes pas forcément habitué, vous pourrez faire des économies tout en ayant une alimentation saine et équilibrée.

Faites une liste de courses et tenez-vous y . Avant d’aller acheter de la nourriture, pensez à faire une liste comprenant tous les aliments dont vous aurez besoin pour une semaine ou deux et n’achetez rien qui ne soit pas inscrit sur cette liste. Pensez aussi à manger avant d’aller faire les courses, cela vous empêchera d’acheter des produits dont vous n’avez pas forcément besoin sous l’impulsion de la faim.

Vous pouvez essayer de faire vos courses sur internet. Les aliments vendus sur internet sont parfois plus chers mais acheter en ligne vous permet d’avoir une vue précise de l’argent que vous allez dépenser sans avoir à faire face aux mauvaises surprises en arrivant en caisse. Ainsi, cela peut vous permettre d’éviter de dépasser votre budget par manque d’attention par exemple.  En effet, le prix de votre panier évoluera au fur et à mesure que vous le remplirez, ainsi, vous pourrez supprimer des produits quand vous le souhaitez, si vous remarquez que vous êtes en train de dépasser votre budget pour les courses. Vous pourrez aussi prendre le temps qu’il vous faudra pour réfléchir à ce que vous voulez acheter, sans parler du fait que vous pouvez le faire à toute heure de la journée.

Cela représente aussi un gain de temps considérable étant donné que vous n’avez pas à vous déplacer pour faire les courses, à chercher vos produits, sans même parler du temps d’attente à la caisse. De plus, si vous faites vos courses en ligne régulièrement, vous pouvez reprendre une base d’aliments déjà présents sur des courses précédentes grâce à l’historique de vos commandes.  Vous pourrez ensuite optimiser ce temps gagné de la manière dont vous le souhaitez.

Investissez dans certains aliments.  Certains produits valent le coup d’être achetés à un prix un peu plus élevé. Une huile de qualité par exemple, aura sûrement plus de bénéfices nutritionnels qu’une huile premier prix. Si vous l’utilisez de manière raisonnable, cela vaut vraiment la peine de dépenser un peu plus car c’est un investissement sur le long terme. Pensez aussi aux épices, même si leur prix peut parfois être un peu élevé, elles se conservent très longtemps et peuvent permettre de changer entièrement le goût d’un plat.

Pensez aussi à bien vous organiser en fonction des différentes offres et promotions que vous avez obtenues grâce à vos dernières courses ou dans le cadre de votre fidélité pour un magasin. Vous pouvez faire de grandes économies en fonction des offres du jour par exemple. Gardez vos tickets de caisse, ils sont souvent accompagnés de ces promotions.

Enfin, n’oubliez pas de toujours bien regarder autour de vous dans les magasins car les meilleures offres ne sont pas forcément celles qui sont le plus mises en avant. En faisant un peu de recherche, en ne prenant pas seulement en compte les produits qui sont à hauteur de vos yeux (qui sont souvent les plus chers) et en prenant votre temps lorsque vous faites les courses, vous pourrez faire des économies considérables !

Comment manger bio sans se ruiner ?

Manger bio peut rapidement devenir chose difficile lorsque l’on dispose d’un budget serré. Toutefois, ce n’est pas impossible si l’on sait comment s’y prendre et si l’on organise nos achats de manière astucieuse.

Aux conseils mentionnés plus haut, qui s’appliquent tout aussi bien lorsque l’on souhaite acheter de la nourriture bio, l’on peut ajouter quelques astuces.

Tout d’abord, n’achetez que ce qui est nécessaire. Il est important de le préciser car l’on peut facilement être tenté par des produits que l’on n’a pas l’habitude de voir en grandes surfaces par exemple, simplement parce qu’ils auront attiré notre curiosité. Cependant, si vous ne voulez pas vous retrouver à dépenser plus, tenez-vous en aux produits dont vous avez réellement besoin. Faites une liste de courses précise et suivez-la à la lettre, cela empêchera les dépenses inutiles.

Renseignez-vous sur les fruits et légumes les moins contaminés.  Vous pourrez ainsi les acheter dans les magasins classiques sans avoir peur des pesticides. Selon des études établies par l’Environmental Working Group (EWG) sur 47 fruits et légumes, on retrouve, parmi les moins contaminés : l’oignon, l’avocat, l’ananas, le maïs doux, l’asperge, la mange, les petits pois, le kiwi, le chou, la papaye, la pastèque, l’aubergine, la tomate, le brocoli, la patate douce. Ainsi ce sont les fruits et légumes que vous pouvez acheter dans les magasins classiques sans trop d’appréhension quant à leur contamination. Les fruits et légumes bio étant souvent plus chers, cela vous permettra de faire quelques économies.

De même, il existe une liste des fruits et légumes ayant la plus haute teneur en divers contaminants. On retrouve parmi eux : la pomme, la poire, la pêche, la nectarine, le poivron, le chou frisé, le céleri, les fraises, les cerises, la laitue, la carotte, les raisins. Cette liste de fruits et légumes, communément appelée « The dirty dozen », met en avant les fruits et légumes qu’il vaut mieux acheter bio si l’on souhaite éviter toute contamination par les pesticides ou autres polluants.

C’est un classement établi suivant 6 mesures de contamination différentes, incluant les pesticides mais pas seulement (d’autres polluants comme le mercure, l’aluminium, l’acrylamide par exemple sont aussi nocifs pour la santé).

N’oubliez pas, à côté de cela, que tout comme dans les supermarchés classiques, les fruits et légumes des magasins bios seront moins chers lorsqu’ils sont de saison.

Achetez en vrac.  Un concept que l’on retrouve particulièrement dans les magasins d’alimentation biologique est la vente d’aliments en vrac. Vous pouvez ainsi vous servir directement dans les contenants spécifiques à chaque aliment pour en prendre la quantité souhaitée. Parmi ces aliments on retrouve les différentes céréales, les graines, les fruits à coque, les fruits secs, les légumineuses... Ils sont bien moins chers que les aliments vendus dans des emballages. Au final, c’est un concept qui rend l’alimentation biologique parfois plus économique. Ça vaut le coup d’essayer !

Ainsi, en changeant certaines de vos habitudes alimentaires et en organisant ingénieusement vos courses, vous pourrez facilement acheter des produits biologiques sans forcément dépenser plus.

Favorisez les produits locaux

L’une des astuces les plus importantes lorsque l’on veut s’en tenir à un certain budget en mangeant sainement, c’est d’acheter des produits locaux. Que ce soit pour les fruits et les légumes ou tout autre type d’aliments, que ce soit pour une alimentation biologique ou non, les aliments produits localement sont souvent bien moins chers que ceux importés d’autres régions ou pays.  Dites-vous qu’en achetant des produits venant de votre région, en plus de payer moins cher, vous contribuerez à l’économie locale et à la préservation de l’environnement.

Evitez aussi, autant que vous le pouvez les marques des grands producteurs connus au niveau mondial comme Nestlé par exemple. Les producteurs locaux offrent souvent des produits moins chers sans que leur qualité en soit amoindrie (et la plupart du temps, à plus faible teneur en ingrédients chimiques nocifs pour notre santé).

Optez pour les circuits courts !  Les circuits courts sont une méthode de commercialisation de produits agricoles qui s’exerce sans intermédiaires ou presque (dans tous les cas il ne peut pas y en avoir plus d’un. Ainsi, la plupart du temps, la vente s’effectue directement du producteur au consommateur).  On retrouve parmi les circuits courts : les ventes à la ferme, les ventes collectives, les ventes sur les marchés, les ventes par correspondance, les ventes organisées à l’avance... Le choix est vaste ! Vous pouvez y acheter des fruits, des légumes, de la viande, des œufs, du fromage, du vin… Ces produits sont habituellement vendus à un prix bien moins élevé que celui des produits vendus en supermarché étant donné notamment, la réduction des coûts liés aux intermédiaires et aux emballages. Ils sont aussi plus sains étant donné qu’ils sont frais et non transformés. Leur goût et leur qualité sont souvent supérieurs à ceux des aliments des supermarchés classiques. Bref, que des avantages !

Parmi les circuits courts, on retrouve par exemple la « Ruche qui dit oui » qui met en relation les producteurs et les consommateurs. Elle permet à ces derniers de choisir en ligne les produits locaux qu’ils souhaitent acheter, puis d’aller les récupérer auprès des producteurs de leur région. 

Les Amap (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) sont aussi un excellent exemple de circuit court. Elles établissent un partenariat, une relation de confiance entre un groupe de consommateurs et un producteur agricole local. Les consommateurs paient à l’avance pour les produits qu’ils vont consommer sur une période définie et récupèrent les aliments souhaités après les récoltes, effectuées le plus souvent de manière hebdomadaire. Les produits sont frais et de saison, souvent biologiques et sont vendus à un prix équitable. 

Essayez-vous au jardinage !  Faire pousser ses propres fruits et légumes revient bien moins cher que de les acheter, que ce soit en supermarché, dans une ferme ou autre. Vous pourrez ainsi contrôler ce que vous mettez dessus (pesticides etc.) et vous aurez ainsi des fruits et des légumes frais et de qualité, tout en ayant la satisfaction d’avoir fait pousser vous-même votre nourriture et en faisant des économies. Cette solution est idéale si vous avez un terrain, ou même un petit jardin où vous pouvez, par exemple, planter vos propres arbres.

 Si vous habitez en ville, faire pousser sa nourriture n’est pas pour autant impossible, il existe toujours des solutions. Par exemple, si vous avez un balcon, vous pouvez faire pousser vos légumes dans des pots. Autrement, vous pouvez aussi louer des espaces destinés au jardinage. La location de potagers est un concept de plus en plus populaire en France. Encore une fois, c’est économique, écologique et cela vous permettra d’obtenir de la nourriture saine et de qualité avec la satisfaction d’avoir tout fait vous-même !

Dites-vous que pour environ 2 ou 3 euros, vous ferez pousser des légumes que vous pourrez consommer durant 2 ou 3 mois alors que c’est à peu près le prix que vous paierez pour un seul kilo de légumes en supermarché par exemple. Ainsi, il est très rentable de faire pousser vos propres fruits et légumes et il vous est possible de le faire que vous ayez un jardin ou non.

Si vous avez déjà un jardin chez vous et si vous avez assez d’espace, vous pouvez aussi adopter une poule. Vous économiserez ainsi sur les œufs tout en réduisant vos déchets alimentaires.

Changez vos habitudes alimentaires

En changeant simplement certaines habitudes alimentaires vous aurez la possibilité de faire des économies tout en vous alimentant mieux.

L’une des meilleures manières de faire des économies tout en ayant une alimentation saine c’est de cuisiner vous-même vos repas. Si vous ne savez pas cuisiner, apprenez ! C’est un excellent investissement, que ce soit au niveau de votre portefeuille ou de votre santé. Cela vous rendra plus responsable de ce que vous mangez car vous saurez ainsi exactement ce qui se trouve dans votre assiette et cela vous reviendra bien moins cher que d’acheter des plats préparés. Pas besoin de recettes très compliquées, vous pouvez cuisiner de manière simple et rapide si vous manquez de temps. Vous pouvez trouver une multitude de recettes de tout niveau sur internet.

Pensez à investir dans différentes huiles et épices qui sont des aliments qui durent longtemps et qui permettront de faire varier le goût de vos plats. Passant directement de votre cuisine à votre assiette, les aliments que vous mangerez seront riches en nutriments et bénéfiques pour votre santé.

Evitez autant que vous le pouvez de manger dehors (restaurants, fast-foods, cafés…). Ce genre de dépenses peut rapidement devenir un problème si vous disposez d’un budget limité. Ainsi, cuisiner vous-même vos repas vous permettra d’économiser une somme d’argent considérable sans compter le fait que vous pourrez contrôler la qualité de vos aliments ainsi que les portions que vous mangez. Vous pourrez aussi manger plus sainement en évitant par vous-même tout ce qui peut être nocif pour vous.

Si vous passez la journée dehors, que vous ne pouvez pas rentrer chez vous du travail pour le repas de midi par exemple, préparez des repas à emporter avec vous. C’est pratique, sain et économique.

Si vous voulez vraiment économiser, pensez aussi à ne pas sortir de chez vous le ventre vide afin d’éviter toute tentation lorsque vous êtes dehors.

Vous pouvez aussi emporter votre thé/café avec vous (dans un thermos par exemple) plutôt que de l’acheter dehors. Cela peut avoir l’air d’un geste insignifiant mais à la longue, cela vous fera économiser une somme d’argent considérable.

Soyez inventif !  Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire vous-même afin d’économiser de l’argent tout en vous alimentant sainement. Au lieu d’acheter des céréales toutes prêtes pour le petit-déjeuner, préparez-les vous-même en achetant simplement les ingrédients que vous souhaitez mettre dedans. Cela vous reviendra bien moins cher et le résultat sera certainement plus sain étant donné que vous aurez conscience de ce que vous mettez dedans. Par exemple, vous pouvez prendre une base de flocons d’avoine en y ajoutant quelques ingrédients qui permettront d’obtenir un muesli.

Préparez-les en grandes quantités et stockez-les pour pouvoir les consommer quand vous le souhaitez.  Il existe une multitude de recettes de ce genre sur internet qui pourraient vous aider trouver des idées pour votre petit déjeuner idéal et fait maison. Essayez-vous à de nouvelles recettes, adaptez-les à vos envies, bref, amusez-vous !

Vous pouvez aussi investir dans une machine à pain pour fabriquer votre pain vous-même. A la longue, cela vous reviendra moins cher sans parler du fait que vous pourrez choisir les farines que vous mettez dedans et le déguster frais et encore chaud.

Une autre astuce qui peut se révéler utile pour faire des économies est de planifier vos repas à l’avance. Organisez votre semaine en notant les repas que vous souhaitez manger chaque jour et faites une liste des ingrédients nécessaires pour les réaliser. Vous pouvez le faire sur une semaine ou même deux, comme cela vous arrange. Cela vous permettra d’éviter d’acheter des produits dont vous n’avez pas besoin et ainsi, vous dépenserez moins. De plus, cela constitue aussi un certain gain de temps étant donné que vous n’aurez pas à réfléchir tous les jours à ce que vous allez manger.

De la même manière, il serait judicieux de préparer vos repas à l’avance, le matin en vous réveillant ou la veille par exemple (vous pouvez même en préparer plusieurs jours à l’avance si les aliments utilisés peuvent se conserver un certain temps une fois préparés). Cela vous empêchera de faire des achats inutiles et vous permettra de manger sainement tout en vous faisant gagner du temps.

Il peut être économique aussi de cuisiner certains de vos aliments en grandes quantités puis de garder les restes que vous pourrez manger plus tard. Cela vous fera aussi gagner du temps ! Si vous avez peur de vous ennuyer à manger la même chose à plusieurs reprises, soyez inventif et recuisinez ces restes d’une autre manière, en faisant, par exemple, varier les épices. Vous pouvez les utiliser dans d’autres recettes tout comme les congeler pour les manger lorsque vous en aurez envie.

Pensez à bien organiser votre frigo pour éviter de devoir jeter de la nourriture simplement parce que vous n’auriez pas fait attention aux dates de péremption par exemple. Assignez des places précises aux différentes catégories d’aliments pour pouvoir mieux vous y retrouver en n’oubliant pas, de la même manière, de bien organiser vos restes afin de ne pas les oublier au fond du frigo et devoir les jeter plus tard, ce qui ne serait pas très économique.

Une autre méthode qui peut vous aider à faire des économies en favorisant votre santé, c’est de choisir intelligemment vos sources de protéines. Si vous avez l’habitude de manger beaucoup de viande par exemple, réduisez votre consommation à des quantités raisonnables. La viande est souvent chère et une consommation trop élevée peut être nocive pour la santé en engendrant divers problèmes qu’il est possible d’éviter en ayant une alimentation équilibrée. Si jamais vous en mangez tous les jours, ou même plusieurs fois par jours, il serait à la fois économique et sain pour vous de réduire ces quantités en la remplaçant par d’autres aliments. Il en existe beaucoup qui sont excellents pour la santé et dont le prix est très bas, comparé à celui de la viande. On retrouve, par exemple, les légumineuses que vous pouvez consommer en grandes quantités sans vous ruiner, tout en observant de nombreux bienfaits pour votre organisme. Sans compter le fait qu’elles sont très rassasiantes, ce qui peut être un net avantage si vous aimez beaucoup manger. Associez-les à des céréales et vos besoins en acides aminés essentiels seront comblés ! Pensez aussi aux différents types de graines qui ne sont pas chères et très riches en nutriments. Les œufs sont aussi une bonne alternative, ils sont à la fois sains et se vendent à des prix peu élevés.

Enfin, ne jetez pas vos épluchures (celles des carottes ou des pommes par exemple). Cela peut paraître anodin mais elles peuvent être réutilisées dans de nombreuses recettes, par exemple dans des tartes, des omelettes, des purées, des soupes, des confitures... Il existe une multitude de possibilités pour réutiliser vos épluchures. De plus, elles sont riches en nutriments et bonnes pour la santé ! Vous éviterez ainsi un gaspillage alimentaire important et ferez des économies tout en mangeant sainement.

Les aliments sains et pas chers

Pour faire des économies vous pouvez organiser vos courses de manière astucieuse en favorisant les aliments moins chers qui sont tout aussi bons pour la santé que d’autres, qui pourraient se vendre à des prix plus élevés Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des aliments pas chers et bons pour la santé, classés par catégorie, avec les bienfaits associés à chacun d’entre eux.

Les fruits et légumes :

  • Les épinards  : véritable star parmi les légumes, ils regorgent de vitamines et de minéraux dont notre corps a besoin (vitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, C, E et K, fer, magnésium, calcium et bien d’autres encore…) et sont l’un des meilleurs alliés santé pour nous.
  • Les bananes  : excellente source de vitamines (en particulier de vitamine B6), de  potassium et de magnésium elles sont aussi riches en fibres et en antioxydants. Elles aident à favoriser une bonne digestion et contribuent à la prévention de certaines maladies telles que le diabète.
  • Les carottes  : riches en vitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, C, E et K, elles nourrissent notre peau et contribuent au ralentissement du vieillissement cutané.
  • Les pommes  : vous connaissez certainement le proverbe « Une pomme par jour éloigne le médecin. » et bien c’est vrai ! Elles sont riches en vitamine A, B1, B2, B5, B6, C, E et K ainsi qu’en divers minéraux et acides aminés dont notre organisme a besoin. Elles ont des vertus antioxydantes et aident à réduire le cholestérol.
  • La laitue  : La laitue contient quasiment toutes les vitamines, tous les minéraux et acides aminés essentiels pour notre corps. Elle favorise la digestion et contribue au renouvellement de nos cellules.
  • Les betteraves  : Riches en vitamines, particulièrement en acide folique (vitamine B9) et en minéraux comme le calcium, le magnésium ou le potassium, elles aident à lutter contre la fatigue et préviennent la dégénérescence des cellules tout en combattant le vieillissement cutané. Elles sont aussi particulièrement efficaces dans la lutte contre les troubles de la vue.
  • Les oranges  : Elles sont riches en vitamine C (une seule orange remplit quasiment tous nos besoins en vitamine C de la journée !), vitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, en magnésium, calcium et potassium. Elles préviennent le vieillissement prématuré de la peau, favorisent la digestion, régulent le taux de mauvais cholestérol dans le sang et préviennent des états de nervosité, de stress ou de dépression.
  • Le maïs  : Il est riche en vitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, B9 et C, en minéraux comme le magnésium, le phosphore ou le potassium et en acides aminés essentiels. Il possède des vertus diurétiques (il aide à éliminer l’acide urique et diminue la formation de calculs rénaux) et aide à renforcer le système immunitaire. 
  • Les pommes de terre  : Elles renferment de la vitamine B1, B2, B3, B5, B6, K et des minéraux comme le magnésium, le phosphore et le potassium. Elles sont aussi riches en glucides complexes qui permettent au corps d’avoir une énergie durable, ce qui est pratique lorsque l’on souhaite éviter les coups de barre. Elles aident à lutter contre les maladies cardiovasculaires.
  • Les tomates  : Riches en vitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, B9, C, E et K mais aussi en magnésium, phosphore et potassium, elles favorisent l’hydratation de l’organisme. Consommées en entrée, elles favorisent l’assimilation du repas. De plus, elles préparent la peau à bronzer dans de bonnes conditions en jouant un rôle préventif contre les coups de soleil.

N’oubliez pas que les fruits et les légumes seront toujours moins chers si vous les achetez de saison ou alors surgelés !

Les céréales et légumineuses :

  • Le riz complet  : Il contient les vitamines B1, B2, B3, B5, B6 et B9 ainsi qu’une grande quantité de manganèse et d’autres minéraux comme le magnésium, le phosphore, le sélénium ou le zinc. Il est moins cher et meilleur pour la santé que le riz blanc qui, en raison des transformations qu’il a subi, est moins riche en nutriments. Le riz complet favorise une bonne digestion, aide à lutter contre les maladies cardiovasculaires et réduit le risque de diabète.
  • Les lentilles  : Elles sont riches en vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9 et contiennent aussi de la vitamine C et K. Elles regorgent de même, de minéraux tels que le fer, le magnésium, le manganèse, le phosphore, le zinc et le potassium et sont une excellente source de protéines. Elles aident à réguler le taux de cholestérol et de sucre dans le sang et participent à la prévention des maladies cardiovasculaires.
  • Les flocons d’avoine  : Ils contiennent de la vitamine B1, B2, B3, B5, B6 et B9 et sont riches en fer, magnésium, manganèse, phosphore, sélénium et zinc mais aussi en acides aminés essentiels. Ils réduisent le risque de développer des maladies coronariennes, ont un pouvoir antioxydant, favorisent une bonne digestion, aident à faire baisser le cholestérol et participent au traitement du diabète.

Les sources alimentaires animales :

  • Le thon en boîte  : Particulièrement riche en vitamine B12 et B3 mais aussi B1, B2, B5, B6, en vitamine A, D, E et K tout comme en minéraux tels le fer, le magnésium ou le sélénium, c’est aussi une très bonne source de protéines et d’oméga-3. Il aide à prévenir l’anémie ainsi que les maladies cardiovasculaires et participe au bon fonctionnement du système nerveux.
  • Les œufs  : Source de protéines d’excellente qualité (les protéines sont très importantes car elles participent à la construction de nos muscles et sont un composant indispensable de nos cellules et de notre système immunologique), ils contiennent aussi de la choline, du fer et du zinc qui sont des minéraux nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. 
  • Le poulet  : Riche en vitamines B1, B2, B3, B5, B6, et B12, il contient du phosphore et du sélénium et c’est aussi une bonne source de protéines maigres. C’est un antidépresseur naturel et il aide à prévenir l’ostéoporose ainsi que les maladies cardiovasculaires. 

Les boissons :

  • Le thé  : Il est riche en puissants antioxydants, aide à faire baisser le cholestérol sanguin, a des vertus drainantes et participe à la prévention des infarctus ainsi que des accidents vasculaires cérébraux. Il a aussi un rôle de prévention de certains cancers et des maladies neuro-dégénératives.

Les kits prêts à cuisiner

Un nouveau concept s’est développé en France, celui des kits repas prêts à cuisiner. Il existe aujourd’hui de nombreux sites qui proposent la livraison d’aliments en quantité pré-dosée, accompagnés de recettes pour les cuisiner. Ils proposent généralement, chaque semaine, des menus différents pour vos repas de tous les jours avec diverses formules selon le nombre de repas que vous souhaitez préparer, le nombre de personnes à en profiter (il y a parfois des réductions lorsque vous commandez les ingrédients pour plusieurs personnes) etc. Il existe, la plupart du temps, plusieurs options en fonction de vos habitudes alimentaires (si vous êtes végétarien ou végétalien par exemple).  Ces repas sont généralement sains, équilibrés et sont vendus à des prix abordables. Cela représente pour vous un gain de temps considérable étant donné que vous n’avez ni à vous déplacer pour faire vos courses, ni à passer du temps à choisir ce que vous allez acheter étant donné que les ingrédients sont déjà sélectionnés pour vous. Une fois ceux-ci reçus, il ne vous reste plus qu’à cuisiner.  Les aliments étant pré-proportionnés en fonction des différents repas, vous éviterez ainsi le gaspillage alimentaire. De plus, cela vous permet de découvrir de nouvelles recettes et d’apprendre à mieux cuisiner tout en restant une alternative plutôt économique.

En conclusion, les solutions pour manger sainement tout en faisant des économies sont nombreuses, vous n’avez plus qu’à choisir ! Il n’est pas nécessaire de vous ruiner pour prendre soin de votre santé. N’oubliez pas d’ailleurs que notre santé est l’un des investissements les plus importants dans la vie de tous les jours et que parfois, il peut être aussi plus judicieux d’économiser en réduisant d’autres dépenses, moins importantes que celles de l’alimentation.

 

MONEYBANKER est un comparateur de crédit consommation toujours prêt à vous guider dans vos décisions économiques