Les nouvelles tendances de consommation des français

Le rapport aux produits et la façon de consommer des français est en constante évolution. L’influence de la mode, d’internet, des réseaux sociaux, du bio n’est pas étrangère à ces nouvelles tendances de consommation.

Ainsi, le shopping en ligne, l’usage des terminaux mobiles intelligents, des objets connectés, les paiements via smartphone, la consommation collaborative et durable sont devenus des habitudes ancrées et en forte progression dans l’hexagone. Et à en croire une enquête mondiale faite par l’IFOP en mars 2016 dans 17 pays, ces tendances se retrouvent dans la même dynamique chez nos voisins européens.

Comment se présentent ces nouvelles tendances de consommation en France ? Quelles conséquences sur les attentes des consommateurs ? Où en sont leurs comportements actuels et futurs d’achat ? Voici quelques pistes de réponses.

Constats sur les nouvelles tendances de consommation des français

S’ils sont quelques 84 % à réaliser leurs achats en ligne, d’après le même sondage d’IFOP, 21 % des usagers des réseaux sociaux ont au moins une fois déjà acheté via ces plateformes. Le smartphone et les tablettes restent derrière les ordinateurs en matière de terminaux utilisés pour trouver les produits et faire les achats. Là encore, l’essor de la technologie ajoute d’autres usages. 45 % des utilisateurs de smartphones envisagent de s’en servir pour payer leur achat. Par ailleurs ce support est de plus en plus concurrencé par les objets connectés.

L’évolution ne se limite pas qu’aux outils et gadgets. Les habitudes des consommateurs sont aussi en mutation. La nouvelle tendance en la matière peut se résumer "en consommer n’importe quand, n’importe où ". Aussi d’après un sondage d’OpinionWay paru récemment, 39 % des français s’adonnent plus au shopping en ligne qu’il y a une décennie. Ceci se répercute sur la fréquentation des centres commerciaux qui souffrent d’un manque d’accueil, de flexibilité et de fluidité.

Parmi ces français acheteurs en ligne, la moitié et jusqu’à 78 % des jeunes entre 18 à 24 ans, désirent acheter quand ils veulent. Pour 80 % des sondés, le bon moment c’est l’instant détente pendant la pause pub, avant de se coucher le soir, en salle d’attente et même en réunion de travail. Avec ces nouvelles tendances de consommation, les attentes des consommateurs aussi changent.

Les attentes des consommateurs

Toujours d’après l’enquête d’OpinionWay, ils sont 38 % à vouloir que les publicités soient plus adaptées à leurs besoins quand ils le demandent. Les consommateurs sont ouverts à plus de personnalisation, de proximité, de pertinence et d’exclusivité des offres de publicité. Ces dernières doivent respecter leur intimité tout en étant présent au moment où ils le désirent.

De même, les produits proposés doivent respecter leur éthique et leur mode de vie. Pour séduire aujourd’hui le consommateur français, il faut tenir compte de ces opinions et développer une constante proximité avec celui-ci. Cette demande de proximité explique le succès croissant des petits commerces qui jouissent d’une image d’accueil, de la qualité et qui parfois, promeuvent le bio et le respect de l’environnement.

Les comportements actuels et futurs de consommation des français

Les français dépensent plus utile, plus pour la qualité et leurs comportements d’achat reflètent plus de maîtrises. En témoigne la réelle croissance du marché de l’occasion et de la consommation collaborative. Ces évolutions sont qualifiées par le centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc) de développement de la frugalité.

Pour le futur, les consommateurs anticipent la disparition prochaine des écrans et smartphones au profit de l’intelligence artificielle connectée aux objets et de la réalité virtuelle. Les maisons seront plus intelligentes et la multiplication des capteurs augmentera les capacités intrinsèques de l’homme. La consommation sera d’avantage intelligente et les réseaux sociaux plus au cœur de cette dynamique.

Les nouvelles tendances de consommation des français sont tournées vers les technologies connectées, le bio et les réseaux sociaux qui encouragent l’économie du partage. L’exigence du consommateur français a aussi évolué vers plus de proximité et de prise en compte de ses besoins.

 

Pour découvrir nos dernières études, rendez-vous sur notre site