Les licornes du web

Les licornes du web

Devant les succès engendrés par les géants du web, de nos jours de nombreux jeunes croient qu’il suffit d’avoir « la » bonne idée pour faire fortune. Mais malheureusement, il y a beaucoup d’appelés, et peu d’élus.

Qu’est-ce qu’une licorne ?

A l’origine, la licorne est un animal imaginaire doté d’une unique corne. Dans le monde économique, cette expression a été créée par Aileen Lee en 2013. A travers cette image, elle tentait de montrer de la manière la plus percutante possible, que seul 0,1% des investissements réalisés en capital-risque atteindrait une valorisation supérieure à un milliard.

Dans ce cadre il s’agit des rares start-up valorisées à plus d’un milliard de dollar. A ce jour, il y a 218 licornes dans le monde entier. Ces sociétés ont en commun le fait que leur valorisation ne repose pas sur des méthodes classiques telles que la valeur actuelle, la valeur patrimoniale, ou encore la valeur de rendement.

Quel est le mécanisme de construction d’une licorne ?

Ces start-up n’ont pu devenir des licornes qu’avec le soutien financier d’investisseur de capital risque entre autres. En effet, leurs investisseurs ont cru dans un projet, sa capacité à proposer un produit (Xiaomi), ou des services qui attireront les utilisateurs. Le tout avec une bonne qualité d’exécution, de service. Aussi, pour financer sa croissance, la start-up met en place des tours de tables, des levées de fonds, pour financer le recrutement des meilleurs profils, et accélérer le développement de la start-up. En investissant massivement sur la start-up en question, ces fonds d’investissement espèrent rapidement obtenir une position de leader mondial.

En effet, de nos jours, la technologie n’est plus une barrière à l’entrée, c’est le cash investi qui va permettre le développement rapide d’une offre attractive, la notoriété de l’entreprise… De sorte que les concurrents qui voudraient se lancer sur le même marché ne puissent émerger aussi vite.

Les limites des licornes

Aujourd’hui, les investisseurs préfèrent retarder l’entrée en bourse de la licorne afin de maximiser sa valeur, et d’être ainsi certain de réaliser une belle opération lors de son entrée en bourse.

Depuis l’année 2016, on observe un ralentissement des levées de fonds en direction des licornes. En effet, de nombreuses licornesont déçu les investisseurs. D’ailleurs, une majorité de start-up ayant fait leur entrée en bourse ont aujourd’hui une valeur de cotation, bien inférieure à celle de leur entrée en bourse. Il faut dire qu’à ce jour de nombreuses start-up ne sont toujours pas rentables.

Finalement, la création de ces licornes profite à tout en écosystème. Les investisseurs et les entrepreneurs qui espèrent gagner de l’argent lors de l’introduction en bourse. Les banques d’affaires aussi ne sont pas en reste, il faut dire que leurs commissions dépendent de la valeur d’introduction en bourse. Grâce à cet argent qui coule à flot, les entrepreneurs s’accordent des bonus mirobolants, s’installe dans des locaux aux loyers prohibitifs …

La remontée des taux d’intérêt, la diminution de l’intérêt des investisseurs dans le financement des start-up devraient permettre une rationalisation de la valorisation des start-ups non cotées.

Ci-dessous, le classement des 10 licornes les plus valorisées au monde:Trouvez votre prêt personnel via notre comparateur!

Top