Une dépense inégale

Dans de très nombreux pays du monde, les parents investissent massivement dans l’éducation de leurs enfants. Bien qu’il y ait de la dépense publique dans l’éducation, elle leur semble insuffisante.

D'après l'étude "The valued Education" menée par HSBC, en 2017, c'est à Hong-Kong que les parents investissent le plus dans l’éducation. Il faut dire que ce système scolaire est marqué par une très forte concurrence. Ainsi, en plus d’avoir massivement recours aux établissements privés, les cours particuliers y sont aussi la norme. L’objectif étant de permettre aux enfants d’accéder aux meilleures universités, afin de se forger une belle carrière professionnelle.

Quant aux français, ils investissent 10 fois moins dans l’éducation de leurs enfants. Cela s’explique entre autres par la forte proportion d’élèves scolarisés dans l’enseignement publique. En effet, en 2017, on estimait la part des élèves français dans des établissements privés autour de 20%.

Ci-dessous, les résultats de l'étude "The valued Education":

 

Des résultats différents

Régulièrement, le Programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA) produit un classement. Ce classement a pour objectif de juger de la qualité et de l’efficience des systèmes d’éducation des différents pays. Le classement réalisé au titre de l’année 2015 était surtout concentré sur les sciences.

A travers ce classement, on se rend compte que les pays les mieux classés ne sont pas forcément ceux pour lesquels la dépense des parents est la plus élevée. Bien qu’Hong Kong soit très bien classé, cette Ile n’arrive qu’à la 9ème position, alors que les parents dépensent en moyenne 116 344€. Tandis que Singapour, où les parents dépensent en moyenne que « 62 449€ » arrive en tête de ce classement.

Une globalisation

Dans un monde globalisé, où chaque année le classement des universités est attendu avec la plus grande attention, la concurrence internationale est l’affaire de tous. Ainsi, les étudiants doivent affronter une concurrence de plus en plus rude pour se faire une place dans les meilleures universités du monde.

En effet, le développement du système LMD (Licence Master Doctorat) trouve son origine dans cette globalisation. Grâce à ce système, il est plus facile pour les étudiants de commencer leurs études dans un pays, pour les continuer dans un autre.

D’ailleurs, dorénavant, en France, les étudiants qui souhaitent par exemple effectuer leur 3ème cycle dans une prestigieuse université sont en concurrence avec les étudiants du monde entier.

Conséquences de cette concurrence

En France, on assiste à un boom des établissements privés. En plus, on constate aussi un fort développement des cours particuliers, l’émergence des établissements bilingues… Il s’agit pour les parents de donner les moyens à leurs enfants d’être compétitifs sur le marché du travail.

Finalement, investir dans l’éducation c’est investir dans l’avenir. D’ailleurs, du fait de la rapidité des progrès technologiques, il est devenu inconcevable de se contenter de sa seule formation académique. Car au cours de sa carrière professionnelle, un jeune changera plusieurs fois de métier.

Dès lors, l’éducation et la formation professionnelle sont essentielles pour accompagner ces mutations.

 

Quel est le meilleur crédit consomation pour vous? Utilisez notre comparateur en ligne et découvrez les meilleures offres du marché