De nos jours, de plus en plus de chercheurs d’emploi ont recours au web pour trouver des offres pouvant les intéresser. Internet a permis de révolutionner les rapports avec le monde du travail. Avec les réseaux sociaux et professionnels, les e-candidatures ou les CV en ligne, c’est devenu un outil majeur de la recherche d’emploi. Le net a également permis d’accélérer les processus de recrutement tout en les simplifiant, engendrant une réelle hausse du nombre des candidatures.

Un véritable coup de pouce pour les recruteurs et les chercheurs d’emploi

La recherche d’emploi sur Internet est devenue un réel business et tout le monde y trouve son compte : les recruteurs, les chercheurs d’emplois et les divers sites comme celui du Pôle Emploi par exemple. Chercher du travail sur le web est désormais une technique rapide et efficace, ancrée dans les mœurs. Une publication du Journal du Net indique qu’en 2013, pas loin de 30 % des internautes de France ont eu recours à des sites appartenant à la catégorie emploi/carrière de Médiamétrie et y ont passé 28 minutes par mois en moyenne.

De nos jours, de plus en plus d’entreprises ont tendance à recruter sur le web. L’une des raisons les motivant est la rapidité du cycle de recrutement. Effectué de manière traditionnelle avec publication de l’annonce, réception et traitement des candidatures en présélectionnant les candidats puis, les entretiens, les évaluations et les embauches, il faudra compter environ trois mois. Sur Internet, ce même cycle dure seulement trois semaines environ. Il inclut une publication instantanée des annonces, leur diffusion auprès des cibles recherchées, la réception immédiate des candidatures, sans oublier les outils de pré-sélection et de gestion de celles-ci. Parallèlement, le coût de création et de diffusion des annonces est dix fois moins élevé en passant par Internet plutôt qu’avec des annonces sur papier dans la presse. Le coût moyen d’un recrutement via le net est d’environ 500 euros, contre 5 000 euros pour une annonce dans la presse. A cela s’ajoute le fait que les sites web permettent aux recruteurs d’avoir un meilleur ciblage des candidats, ce qui représente un véritable gain de temps. L’impact sur les candidats est lui aussi considérable car Internet permet de toucher plus rapidement et plus facilement les personnes au profil recherché et ce, non seulement dans toute la France, mais aussi à l’échelle internationale.

Les jeunes et la recherche d’emploi sur Internet

Le web a également une incidence considérable sur les jeunes en recherche d’emploi. D’après une enquête de 2016 de Prism’emploi et Opinion Way, intitulée « Les jeunes et l’emploi », pour 83 % des jeunes entre 18 et 25 ans, la recherche d’emploi passe obligatoirement par le net. Pour eux, ces démarches incluent inévitablement les outils digitaux. Cependant, il existe un décalage entre utilisation et efficacité estimée des différents outils mis à leur disposition. En fin de compte, ils ont plus tendance à avoir recours aux sites classiques qu’aux réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter qui sont jugés moins performants. Les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin ou Viadeo par exemple, sont quant à eux, favorisés.

Les applications mobiles dédiées à la recherche d’emploi sont également populaires auprès des étudiants et des jeunes diplômés. D’après la cinquième édition d’une étude menée par l’EDHEC et JobTeaser, « Recrutement 2.0 », l’utilisation du mobile se fait de plus en plus courante dans la recherche d’emploi ou de stages.

Voici un graphique qui illustre le rôle des réseaux sociaux classiques et professionnels ainsi que des applications mobiles consacrées à l’emploi :

Internet, un outil d’accès à une multitude d’informations

Le web peut s’avérer très utile pour obtenir diverses informations avant de postuler à une offre d’emploi. On peut facilement trouver des témoignages, des conseils de professionnels, des avis d’internautes etc. Quelques clics suffisent pour mieux organiser son projet et contacter des interlocuteurs pertinents. Il demeure toutefois le danger de se perdre dans le foisonnement d’informations et perdre du temps avec peu de résultats concrets. Cependant, cela reste un risque à prendre au vu des avantages que la recherche d’emploi sur internet présente. Pour bien s’organiser, il faut prendre connaissance des différents outils à disposition des internautes pour trouver des informations pertinentes sur les offres d’emploi proposées.

  • Le Pôle emploi

Le site du Pôle emploi propose de nombreux conseils et astuces pour trouver un travail. On y retrouve des fiches métiers, des vidéos sur la Web TV (témoignages, présentations de métiers, reportages au sein des entreprises etc.), des sites consacrés à des domaines spécifiques (travail à l’étranger, sport…) ainsi qu’une newsletter mensuelle qui inclut des conseils et des informations pour la recherche d’emploi.

  • Les annuaires

Les annuaires que l’on peut trouver sur le web permettent de mieux connaître les différentes entreprises. On y retrouve par exemple les coordonnées des sociétés ou encore des éléments spécifiques sur leur activité et leur chiffre d’affaires. Cependant, sur certains sites, ces services sont payants ou alors, la quantité d’informations peut être limitée dans les versions gratuites.

  • Les moteurs de recherche

Les moteurs de recherche tels que Google ou Yahoo n’ont pas tous les mêmes modes de fonctionnement. Un même mot-clé peut conduire à différents résultats. La clé est d’avoir recours à celui dont le fonctionnement vous paraît le plus aisé.

  • Les forums de discussion

Les forums de discussion permettent aux internautes de se réunir et de partager leurs expériences et leurs opinions pour les mettre à disposition d’autrui. Il est possible de poser des questions à d’autres membres pour accéder aux informations souhaitées.

Divers outils numériques sont également là pour se tenir informé. Parmi eux on retrouve :

  • Les listes de diffusion

Les internautes ont la possibilité d’enregistrer leur adresse mail sur une liste de diffusion après avoir sélectionné un thème (par exemple, la formation, l’emploi dans la finance, l’emploi vert…). Cela permet de recevoir des informations sur le sujet concerné.

  • Les flux RSS

Les sites web utilisent souvent les flux RSS pour permettre aux internautes de recevoir des mises à jour et diverses informations sous un format spécifique. Pour s’y inscrire, il suffit de disposer d’un logiciel qui permet de lire ce format de fichiers. Il est possible d’en trouver sur la majorité des moteurs de recherche.

  • Les sites des organismes

Des sites tels que l’ONISEP ou l’AFIJ proposent des offres d’emploi en ligne mais également des conseils pour la recherche de travail. Il en est de même pour les sites gouvernementaux tels que les ambassades, le Ministère du travail et de l’emploi, les consulats etc.).

  • Les sites d’entreprises

Les sites d’entreprises permettent aux chercheurs d’emploi d’obtenir de nombreuses informations dont ils ont besoin pour une candidature. Il peut s’agir des chiffres, de la politique de recrutement de l’entreprise, de la culture de la société, de ses valeurs etc. De nombreuses sociétés ne passent plus d’annonces sur d’autres sites internet car leurs espaces de recrutement sont suffisamment développés.

Quelques désavantages de la recherche d’emploi sur Internet

Même si le web présente de nombreux aspects positifs pour les chercheurs d’emploi, on note toutefois quelques inconvénients. D’après un rapport du Conseil d’orientation pour l’emploi (COE), l’usage du net par les sites qui proposent des offres d’emploi inclut des enjeux majeurs mais aussi des questions éthiques pour ce qui est de l’égalité du traitement des candidats. D’après le COE, les risques en question nécessitent d’être régulés.

La sélection automatique des CV des candidats par les entreprises sont un véritable enjeu. LE COE considère qu’il est nécessaire de contrôler ces informations ainsi que la manière dont on en fait usage. Cela remet en cause les logiciels de gestion du recrutement utilisés par certaines entreprises afin d’éliminer les candidatures considérées comme non pertinentes. Cela permet de sélectionner les candidats de manière automatique en fonction de leur niveau, leur diplôme ou leur expérience professionnelle. A cela s’ajoute le fait que certains sites proposent de valoriser les candidatures en faisant payer les candidats. La présence de services payants et gratuits sur un même site remet en cause la neutralité du marché du travail. En fin de compte, les candidats qui décident de payer disposeront d’une meilleure visibilité et leurs réponses aux offres d’emploi seront remises aux recruteurs en priorité.

Pour remédier à ces inégalités des candidats face au numérique, le Conseil propose d’établir une charte du recrutement numérique et un cahier des charges du recrutement. Avec le soutien de la Commission nationale informatique des libertés, la charte du recrutement numérique aurait pour but de limiter l’automatisation des candidatures et à mettre en place une neutralité du net vis-à-vis de l’emploi. L’objectif du cahier des charges serait quant à lui d’imposer aux sites proposant des offres d’emploi, le renforcement de la qualité des offres et de la conformité de celles-ci au vu de la loi en ce qui concerne la lutte contre la discrimination. Pour finir, le COE propose également de généraliser l’accès au web chez les opérateurs publics de l’emploi qui seront incités à mettre en place des formations d’aide à la recherche d’emploi sur Internet.

Conclusion

Ainsi, Internet a permis de créer de nouvelles possibilités pour les chercheurs d’emploi tout comme pour les recruteurs. L’utilisation du web permet des recherches d’emploi plus pratiques, plus rapides et plus efficaces. Les sites spécialisés tout comme les réseaux sociaux professionnels sont là pour aider à développer des outils pouvant rendre la mise en relation entre les chercheurs d’emploi et les recruteurs plus efficace. Il demeure toutefois certains risques et enjeux qui ne sont pas à négliger et qui doivent être pris en compte pour un meilleur développement de la recherche d’emploi sur Internet.

 

Trouvez toutes les informations nécessaires pour réaliser un emprunt sur notre site