Les commerçants, ainsi que l’industrie des services financiers ont compris ce nouveau besoin face aux moyens de paiement. Ainsi, ces dernières années, nous avons assisté à l’émergence du mobile banking, du paiement sans contact, du portefeuille électronique…

Avec ces nouveaux services financiers si l’objectif avoué est de faciliter le quotidien du consommateur, on ne peut nier, que le commerçant y voit un moyen d’accroître ses ventes.

Les services financiers

L’intérêt des Européens est surtout très marqué pour les services bancaires en ligne. Avec le développement d’internet, on a assisté à l’émergence de nouveaux services financiers. Grâce à internet, les consommateurs n’ont plus besoin d’aller dans une agence bancaire pour accéder à leurs informations bancaires, envoyer un virement, ou même commander un nouveau chéquier.

Ces bouleversements ont amené de nouveaux acteurs sur le marché des services financiers. Ainsi, avec l’arrivée de ces banquiers qui ont attiré les consommateurs en cassant les prix, les consommateurs ont bénéficié d’une baisse des prix. Grâce aux nouveaux services financiers, tout en gagnant en autonomie, les consommateurs ont pu aussi réaliser des économies sur leurs services financiers (achat de titres, carte bancaire, crédit consommation…).

Des services de paiement en ligne

La carte bancaire, ses paiements sécurisés, et ses assurances ont permis l’essor du commerce en ligne. Aujourd’hui, si elle a toujours les faveurs des consommateurs, de nouveaux modes de paiement ont été démocratisé.

Dans un monde ou la monnaie est de plus en plus dématérialisée, le portefeuille électronique permet de réaliser aisément les transferts entre les individus, sans avoir à communiquer ses données bancaires. Désormais, il suffit d’avoir le numéro de téléphone, ou l’adresse email de son créancier, pour le rembourser.

Le leader sur ce marché Paypal revendique plus de 1 000 milliards de dollars échangés au titre de l’année 2016. S’il y a quelques années, le paiement via Paypal ne concernait que EBay, aujourd’hui, de nombreux commerçants proposent ce service (Cdiscount, Showroom Privé, Darty, la Fnac, Zalando, Missguided …).

D’ailleurs, la technologie va encore plus loin avec le paiement sans contact.

Le paiement sans contact

Le paiement sans contact permet de réduire le temps nécessaire pour effectuer des transactions inférieures à 20€. Disponible directement sur la carte bancaire, il s’agit d’une option que le consommateur peut décider de conserver ou non.

Avec le paiement sans contact, le commerçant réduit la file d’attente, en accélérant l’opération de paiement. Aussi, il évite le départ des clients excédés par la longueur de la file d’attente. Il faut dire que la transaction par paiement sans contact se réalise deux fois plus rapidement, que celle réalisée traditionnellement par carte bancaire.

Finalement, aujourd’hui, les services financiers vont encore plus loin. Le mobile banking est en plein développement. Sur le continent africain, le mobile banking connaît un développement exponentiel. Grâce au mobile banking, il n’est pas indispensable d’avoir un compte bancaire pour réaliser un paiement (carburant, alimentation, frais de scolarité…). Il suffit de disposer de fonds sur son compte mobile money, la transaction se réalisera simplement à l’aide du téléphone.

Les consommateurs doivent rester vigilants, car ces modes de paiement tout en simplifiant l’acte d’achat, rendent les transactions financières moins concrètes.

Ci-dessous un graphique réalisé selon l’étude Mastercard illustrant l’intérêt grandissant des Européens pour les nouveaux moyens de paiement :

 

Sources : Masterindex 2017