Obtenir un prêt pour financer son activité professionnelle ou son développement futur n’est pas chose aisée. Selon la Banque de France 90% des demandes de prêt des PME, TPE en fin 2014 étaient motivées par l’investissement. Souvent, les professionnels ont recours aux spécialistes pour les accompagner dans ce processus.

Le crédit professionnel finance en plus l’investissement, l’activité de l’entreprise, la trésorerie, l’achat d’équipement, etc.

Quelles sont les caractéristiques du prêt professionnel ?

Le prêt professionnel est octroyé aux entrepreneurs et entreprises pour financer tous leurs besoins. Les besoins peuvent concerner le matériel comme le fonds de roulement, l’achat d’un brevet etc. La fréquence de remboursement de ce prêt va du mois au trimestre et les taux pratiqués peuvent être fixes, variables, réglementés ou indexés. Le prêt professionnel couvre des dépenses :

  • de courts termes (trésorerie…) avec une durée de remboursement d’un an
  • de moyen-terme (achat d’équipements productifs…) avec une durée de remboursement située entre 2 et 7 ans

L’emprunteur rembourse le capital du prêt avec les intérêts, les frais d’assurance et annexes. Tous les détails sont inscrits dans le document des conditions particulières du contrat et complétés par les conditions générales du prêt.

Quels avantages procure le prêt professionnel ?

Comme les liquidités sont indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, le prêt professionnel vient en soutien à l’activité de l’entreprise. Quand les paiements des clients sont en retard, lorsque les ventes sont en baisse, les ressources d’autofinancement sont épuisées, l’entreprise peut demander à un établissement financier ou une banque :

  • une facilité de caisse qui est une autorisation de découvert que la banque va lui octroyer
  • un escompte que l’entreprise peut obtenir en présentant une garantie attestant du paiement futur du client.

L’avantage, c’est :

  • un renforcement immédiat de l’entreprise grâce à cette augmentation de capital. La banque peut vous accorder un financement à 100%, mais parfois il y a des exigences d’apports en fonds propre
  • de pouvoir choisir une durée de remboursement et d’anticiper le remboursement
  • de pouvoir déduire les intérêts du prêt professionnel des charges financières du compte de résultat de l’entreprise
  • une importante flexibilité qui peut conduire en accord avec la banque à reporter un paiement ou à allonger sa durée
  • le crédit professionnel à court-terme accordé par la banque est éligible à une déduction fiscale de ces intérêts.

Toutefois, le crédit professionnel à court-terme entraîne un coût élevé des frais d’agence. Le coût du prêt mal géré peut conduire à l’insolvabilité de l’entreprise et causer son dépôt de bilan.

Les entreprises en réelles difficultés financières auront du mal à se financer à court-terme.

Quels prêts professionnels pour quels projets ?

Vous pouvez vous financer auprès des établissements de crédit professionnel pour des projets de développement, de soutien à l’activité et d’investissement.

Le prêt professionnel de fonds propre convient à l’achat de titre, de matériel, ou au financement de fonds de commerce ou de roulement.

Le crédit hypothécaire ou le crédit-bail immobilier est destiné à soutenir l’acquisition du patrimoine immobilier (bureaux, commerces…) ou à refinancer des actifs immobiliers.

Le prêt moyen terme est intéressant pour financer les projets d’investissement et d’accroissement de votre activité professionnelle.

Que fournir pour avoir un prêt professionnel ?

Si vous sollicitez un prêt professionnel auprès d’une banque, pour investir dans du matériel stratégique de l’entreprise, il vous faudra fournir :

  • un devis du matériel à acheter ou une facture pro-forma en cas d’achat déjà réalisé
  • le compte de résultat de l’entreprise ainsi que votre dernier bilan comptable
  • le plan de financement des investissements.

En général, la banque vous demandera d’autres documents pour bien évaluer la santé financière de votre entreprise et sa capacité à rembourser l’emprunt sollicité. Il vous sera aussi demandé dans la plupart des cas des garanties que vous avez le choix de proposer.