Comment faire des économies quand on est intérimaire ?

Offres mises à jour le 16/08-2022

La liste propose un large éventail de prêts que nous recommandons actuellement. Nous coopérons avec les fournisseurs de prêts ci-dessus et recevons une commission lorsqu’un prêt vous est accordé. Aucun frais ne vous sera appliqué; vous payez uniquement les dépenses que vous convenez avec les banques.

  • Table des matières

    0 paragraphe

  • Temps de lecture

    4 minutes

  • La page est mise à jour

    16/08-2022

Table des matières

    Pas toujours facile de faire des économies quand on enchaîne les petits boulots, parfois brefs ou peu rémunérés. Pourtant il existe quelques astuces pour mettre de côté ! MoneyBanker vous en dit plus ci-dessous. Retrouvez aussi tous leurs conseils pour choisir la meilleure banque en ligne sur moneybanker.fr.

    En latin, intérim veut dire « pendant ce temps-là ».

    Un emploi intérimaire, également désigné comme travail temporaire, consiste en un contrat de travail limité dans le temps visant à exécuter une tâche précise. Ce statut n’est pas très vieux puisqu’il date de 1972. Il est considéré comme précaire car il est fragile : il ne permet en effet pas d’être certain d’avoir une rentrée d’argent à long terme (ni même à moyen puisque les fins de missions peuvent survenir à tout moment !).

    Voici quelques idées de MoneyBanker pour économiser même sans avoir de contrat à durée indéterminée :

    • Epargner vos ressources de fin de mission (indemnités de clôture de mission, congés payés…). Cela vous permettra de palier à certaines dépenses inattendues comme une panne de voiture ou un problème médical. Sous un angle plus positif, cela sera aussi votre réserve plaisir pour une sortie ou des vacances !
    • Suivre son budget avec minutie. L’organisation est la clé pour ne pas s’embourber dans des difficultés financières. Le défi de l’intérim, c’est qu’on ne gagne pas toujours la même somme chaque mois. Il est crucial de connaître ses besoins incompressibles (loyer, eau, électricité, transport scolaire, alimentation…) et de bien noter toutes ces rentrées et sorties d’argent. Vous aurez ainsi les idées plus claires sur votre situation financière.
    • Profiter des offres de voyage en dernière minute. Certains voyages peuvent sembler hors de portée quand ils sont au bout du monde. Pourtant, il existe des prix très concurrentiels lorsque vous réservez à la dernière minute.
    • Choisir une banque en ligne gratuite. Une banque gratuite ne facture pas de frais de tenue de compte. Pour choisir la meilleure, profitez du point de vue des spécialistes de moneybanker.fr.
    • Penser aux allocations de soutien. Certaines missions intérim ne couvrent pas un temps plein. Selon certains critères (nombre d’heures travaillées dans les derniers mois), il est possible de toucher des aides de l’état pour ne pas être dans le rouge à la fin du mois.
    • Financer son projet immobilier en vous appuyant sur les conseils de partenaires financiers dédiés aux publics intérimaires.
    • Profiter des rayons « zéro déchet » des supermarchés. Les enseignes grand public ont des règles strictes d’hygiène pour les produits périssables. Ainsi, plutôt que de risquer de jeter, elles proposent souvent leurs produits à prix promo dans des rayons dédiés. Profitez-en !
    • Réclamer ce qui vous est dû. En tant qu’intérimaire, vous avez des droits similaires à ceux des salariés en matière de bénéfices tels que : ticket restaurant, primes, jours fériés, prévoyance, mutuelle, droit à la formation…

    Et vous, quels sont vos astuces pour économiser lorsqu’on est travailleur intérimaire ?