Il peut arriver qu’un client désire changer de banque et ce pour de multiples raisons. Cela peut être dû par exemple à un déménagement, des frais de tenue de compte trop élevés ou encore une renégociation d’un crédit dans une autre agence. C’est toutefois une opération qui peut prendre un certain temps et il faut bien connaître la procédure à suivre avant de se lancer.

Effectuer les démarches soi-même

Commencez tout d’abord par ouvrir un compte bancaire auprès de la banque chez laquelle vous avez décidé de migrer. Une fois celui-ci ouvert, listez tous les différents organismes qui font des prélèvements et des virements sur votre compte actuel. Pour ne rien oublier, vous pouvez examiner vos relevés de compte ou demander à votre banque de vous faire une liste des opérations récurrentes sur votre compte. Une fois que vous avez recensé tous les organismes en question, il faudra leur faire parvenir votre nouveau RIB (relevé d’identité bancaire) afin qu’ils soient avertis de votre changement de banque. N’oubliez pas d’approvisionner votre nouveau compte afin que les futures opérations puissent être traitées mais laissez une quantité suffisante d’argent sur le compte que vous avez actuellement afin que les opérations en cours puissent être payées.

Lorsque vous aurez effectué toutes les formalités nécessaires, vous pourrez fermer votre ancien compte.  Il est important de ne demander sa clôture qu’une fois que vous êtes certain de la réalisation de toutes les opérations et de l’enregistrement de vos nouvelles coordonnées bancaires auprès de tous les organismes. Pour procéder à la clôture du compte, il vous faut envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre ancienne banque. La totalité des services associés à votre compte seront automatiquement résiliés (consultation web, carte bancaire…) et il vous faudra rendre à votre conseiller bancaire tous les moyens de paiement dont vous disposez et qui sont liés à ce compte (chéquiers, carte bleue…).

Le service d’aide à la mobilité

Depuis le 6 février 2017, le client d’une nouvelle banque peut avoir recours au service d’aide à la mobilité bancaire qui permet de transférer automatiquement ses coordonnées bancaires. C’est un service gratuit par lequel la banque en question prend en charge les différentes formalités de transfert des virements et des prélèvements réguliers. Elle demande tout d’abord à la précédente banque une liste des organismes et société qui sont à l’origine de ces virements ou prélèvements récurrents ainsi qu’une liste des chèques émis mais pas débités au cours des 13 derniers mois. Elle se charge aussi de prévenir les organismes concernés. La nouvelle banque s’occupe aussi de gérer la fermeture du compte auprès de l’ancienne banque dans les 30 jours qui suivent la conclusion du mandat. Le service d’aide à la mobilité est entré en vigueur dans le but de stimuler la concurrence parmi les banques. C’est un service imposé par la loi Macron du 6 août 2015 et qui ne concerne que les comptes de paiement et de dépôt que détiennent les particuliers, il ne s’applique pas dans le cadre professionnel.