Quel type de garantie pour son crédit immobilier ?

Vous souhaitez acquérir un bien et vous sollicitez un crédit immobilier, la banque peut vous proposer différents types de garanties pour votre crédit.

Offres mises à jour le 03/12-2022

La liste propose un large éventail de prêts que nous recommandons actuellement. Nous coopérons avec les fournisseurs de prêts ci-dessus et recevons une commission lorsqu’un prêt vous est accordé. Aucun frais ne vous sera appliqué; vous payez uniquement les dépenses que vous convenez avec les banques.

  • Table des matières

    5 paragraphe

  • Temps de lecture

    7 minutes

  • La page est mise à jour

    03/12-2022

Quel type de garantie pour son crédit immobilier?

Vous souhaitez acquérir un bien et vous sollicitez un crédit immobilier, la banque peut vous proposer différents types de garanties pour votre crédit.

Il est, en effet, obligatoire de couvrir son prêt dans un cas éventuel de défaut de capital.

Privilège des Prêteurs de Deniers (PDD)

Le PDD est une sûreté réelle, une prise de valeur sur votre bien qui va venir vous aider à financer votre acquisition immobilière. 

Ce type de crédit ne s’applique pas à tous les financements de projet, il ne peut s’agir que de l’acquisition d’un bien immobilier déjà construit. Il va permettre à la banque d’avoir priorité en cas de défaut de paiement de l’emprunteur, le PDD prévaut même sur une hypothèque. Son coût est exonéré de taxe de publicité foncière, il est donc assez intéressant.

Prêt hypothécaire

Tout comme le PDD, l’hypothèque est une garantie consistant à mettre en gage un de vos biens immobiliers. Il s’agit également d’une sûreté réelle.

En cas de défaut de paiement, votre établissement de crédit viendra saisir ce bien et le mettre en vente pour rembourser votre emprunt.

Un prêt hypothécaire est donc un crédit immobilier accordé en échange d’une mise en hypothèque de votre bien immobilier. 

Il s’applique à tous les types de projet immobilier qu’il s’agisse de travaux ou d’un achat VEFA (vente en l’état futur d’achèvement).

Ce prêt est choisi lorsqu’une caution bancaire n’est pas possible, par exemple si votre crédit immobilier se compose d’un prêt d’accession sociale associé d’un prêt à taux zéro.

Organismes de caution bancaire

L’organisme de caution n’est pas une sûreté réelle, il s’agit d’une tierce personne se portant garante pour votre prêt en échange du versement d’une cotisation. 

Ce fonctionnement est payant et coûte entre 2 à 3 % de la somme globale empruntée. De plus, la caution n’est pas accordée à la légère, mais après une étude approfondie de votre dossier de prêt.

Que choisir ?

Selon vos besoins et votre profil, la banque peut vous orienter vers l’une ou l’autre de ces garanties. Bien que le PDD soit moins onéreux, car il vous exonère de taxe de publicité foncière, il ne s’applique qu’à un certain type de bien. S’il s’agit d’un logement neuf, la banque vous proposera plutôt donc une hypothèque. 

Ces sûretés réelles pour les banques, établies par des notaires vous permettent donc de rassurer l’organisme de crédit et d’obtenir des taux plus intéressants. Mais n’oubliez pas qu’en contrepartie, votre bien peut être saisi en cas de non-paiement et que vous n’êtes pas réellement libre d’en disposer toute la durée du prêt.

En effet, si vous revendez un bien soumis à une hypothèque avant la fin du remboursement de votre crédit, des frais de mainlevée s’imposent.

Les organismes de caution peuvent être une solution si votre taux d’endettement et votre apport sont suffisamment intéressant à leurs yeux.

N’oubliez pas qu’une garantie est absolument obligatoire pour votre crédit immobilier, à vous de trouver la bonne.