Achat sans frais vs crédit gratuit

Aujourd’hui, de nombreuses grandes surfaces vous proposent de financer l’achat d’un bien ou d’un service en plusieurs fois sans frais. Non seulement ces offres sont présentes en grande surface, mais on les retrouve aussi en ligne. Les grandes enseignes en vous proposant ces offres désirent fidéliser leurs clients, et en attirer de nouveaux.

D’après la législation, un crédit gratuit est un crédit à la consommation, si et seulement si sa durée est supérieure à trois mois. De ce fait, un achat en trois fois sans frais n’est pas un crédit à la consommation, mais une facilité de paiement. Cependant, au-delà de trois mois, quand bien même vous ne paierez pas d’intérêts, ce paiement sera considéré comme un crédit à la consommation.

Concrètement, dès lors que le paiement en plusieurs fois est supérieur à trois mois, le prêteur aura pour obligation de vous fournir une fiche d’information. Il s’agit de vous donner les informations qui vous permettront de comparer son offre avec celles des autres institutions financières.

Crédit gratuit

Sur cette fiche le prêteur devra préciser : son nom, son adresse, le type de crédit, le montant du crédit, ainsi que les conditions du crédit. En plus, il vous informera sur la durée du prêt, le nombre de remboursements, le montant total dû, le TAEG, 0% s’il s’agit d’un crédit gratuit, les indemnités de retard de paiement. Sachez qu’un crédit à la consommation offre toujours un délai de rétractation de 14 jours calendaires, et qu’en plus, le prêteur ne pourra pas augmenter son offre pendant 15 jours.

Si cet achat est un crédit à la consommation, l’organisme de crédit qui vous l’accordera a pour obligation de vérifier votre solvabilité. En effet, il devra s’assurer que vous n’êtes pas fiché à la banque de France.

Etant donné que vous ne payez pas d’intérêt sur ce crédit, soit les intérêts seront payés par le commerçant, soit, ils seront payés par l’établissement de crédit. Ainsi, sur les publicités de crédit gratuit, on vous précisera l’organisme prenant en charge les intérêts.

Malgré la gratuité du crédit, le commerçant n’a pas la possibilité de vous facturer le bien plus cher que si vous l’achetiez comptant. Cependant, si vous l’achetez comptant, vous disposez de la possibilité de demander au commerçant de vous accorder un escompte.

Paiement en plusieurs fois

 Vous trouverez de nombreuses propositions de paiement en plusieurs fois, cependant, faites preuve de vigilance. En effet, le paiement en plusieurs fois n’implique pas toujours un crédit gratuit. Bien souvent ces crédits proposent des taux d’intérêt très élevés. Pour ces paiements en plusieurs fois, les taux d’intérêt flirtent souvent avec le taux d’usure.

Finalement, obtenir un paiement en plusieurs fois pour l’achat d’un bien ou d’un service peut être très tentant. Cependant, avant de vous engager, vous devrez vous assurer que ce paiement est réellement avantageux. Sinon, le cas échéant, vous pourriez contacter un autre établissement financier afin d’obtenir un crédit affecté qui vous reviendra bien moins cher.