Lorsque vous demandez le financement de votre emprunt immobilier à 110%, vous demandez ni plus ni moins, à la banque de financer l’achat de votre bien immobilier, ainsi que tous les frais y afférents. Ces frais font référence aux frais de notaire, aux frais d’hypothèque… En fait, vous demandez un emprunt immobilier à une institution financière, sans pouvoir présenter le moindre apport.

Rassurez-vous, bien que les banques préfèrent financer les dossiers de prêt présentant un apport financier compris entre 10% et 30%. Il est tout à fait possible d’obtenir un financement pour l’achat d’un bien immobilier sans apport personnel.

Investisseur avisé ou jeune ?

Tout d’abord, la banque voudra connaître les raisons qui vous amènent à demander un financement intégral pour l’achat de ce bien. En générale, pour délivrer un financement à 110%, les banques privilégient deux catégories de clients. D’une part, les jeunes, qui du fait de leur entrée récente sur le marché du travail, n’ont pas pu se constituer une épargne.

D’autre part, les investisseurs qui maîtrisent la gestion de leurs revenus. Ainsi, ils demandent le financement intégral parce qu’ils disposent d’une épargne placée. En fonction des placements, cette épargne peut ne pas être disponible. Ou, ils souhaitent simplement profiter de la faiblesse des taux d’intérêt pour s’endetter à moindre coût, et obtenir un meilleur rendement sur leur épargne.

Si vous ne répondez pas à ces profils, tout n’est pas perdu.

Quelles autres options ?

Pour consolider votre financement, vous pouvez faire appel aux aides de l’état et des collectivités locales. Ainsi, ces aides pourraient intervenir au titre de l’apport dans votre montage financier. Parmi ces aides, il y’a le PTZ (le prêt à taux zéro), le prêt Paris logement…

De plus, sachez que les institutions financières prêteront une attention particulière à vos relevés bancaires. Elles essaieront de déterminer si vous êtes un bon gestionnaire. Elles vérifieront que vous faites bien face à vos échéances de crédit, en temps et en heure, et que vous n’avez pas de chèques impayés.

En effet, la banque voudra aussi s’assurer que vous n’êtes pas adepte des dépenses inconsidérées. En plus, elle sera particulièrement intransigeante sur les incidents de paiements. Bien entendu, il s’agira aussi pour elle de s’assurer que le montant des échéances de crédit  restera supportable. Ainsi, si vos relevés bancaires présentaient des incidents de paiement, des découverts, il vaudrait mieux attendre quelques mois avant de présenter votre dossier. Pendant cette période, vous « nettoierez »  vos relevés, afin de faire en sorte, qu’il n’y ait ni découvert, ni incident de paiement.

Finalement, obtenir un financement à 110% est tout à fait possible, mais pour obtenir ce financement, vous devez réunir certaines conditions. Ainsi, si vous avez besoin d’un financement à 110% parce que vous manquez de prévoyance dans la gestion de vos revenus, vous devrez faire en sorte d’être irréprochable sur les autres aspects. N’oubliez pas de prendre en compte que le taux d’intérêt qui vous sera appliqué dépendra aussi de la qualité de votre dossier de prêt.