L’achat d’un bien immobilier comprend de nombreux coûts. Tout d’abord, il y’a le coût de l’emprunt que vous devrez rembourser, sur une durée plus ou moins longue. Puis, il y’a les autres coûts liés à cet achat. Il s’agit notamment des frais d’agence, des frais de notaire, frais de garantie… Sans oublier, qu’il faudra prendre en compte, vos obligations en tant que propriétaire. En tant que propriétaire, vous devrez vous acquitter de la taxe foncière, et si vous habitez un immeuble, vous devrez payer les charges de copropriétés.

Tandis qu’en tant que locataire, vous paierez le loyer, et la taxe d’habitation. Rester locataire vous permet de conserver votre mobilité, en effet, vous pouvez facilement déménager au gré de vos aventures professionnelles. De ce fait, avant de prendre la décision d’acheter votre résidence principale, il est important que vous preniez en compte la situation du marché immobilier, ainsi que vos contraintes personnelles.

Les critères financiers

Avec le niveau actuel des taux d’intérêt, acheter sa résidence principale devient une option de plus en plus tentante. Cependant, si ces dix dernières années, les taux d’intérêts ont diminué, les loyers sont restés assez stables, tandis que nous avons assisté à une forte progression des prix à l’achat.

Lorsque vous envisagez d’acheter en vous appuyant uniquement sur des critères objectifs, vous devez commencer par évaluer le différentiel de coût entre l’achat et la location dans la zone que vous privilégiez. Puis, il faudra vous assurer que la zone que vous convoitez est une zone recherchée par les locataires. Bien entendu, vous choisirez un territoire qui vous permettra de réaliser une plus-value à la revente.

Nous vous conseillons aussi de calculer la rentabilité de votre projet. En effet, il ne suffit pas calculer la différence entre le prix de vente, et le prix d’achat pour obtenir la rentabilité de l’investissement. Mais, il faudra prendre en compte tous les coûts liés à l’achat, auxquels vous ajouterez les frais d’entretien et de rénovation.

La résidence principale, un achat subjectif

L’achat de la résidence principale, bien qu’il soit mûrement réfléchi se fait sur la base de critères affectifs, tels qu’un coup de cœur, la proximité avec la famille... Vous choisirez votre résidence principale essentiellement en fonction de critères subjectifs, vous vous y investirez, vous y ferez des travaux… Cependant, ces travaux n’augmenteront pas forcément sa valeur.

Finalement, acheter sa résidence principale est un moyen pour vous d’obtenir une certaine sécurité pour votre famille. Cela vous met à l’abri d’une éventuelle expulsion parce qu’un propriétaire aurait décidé d’habiter son bien. En étant propriétaire, vous pouvez aussi façonner votre intérieur comme vous le désirez. Cependant, en vous endettant lourdement pour financer cet achat, vous limitez votre capacité d’endettement, de ce fait, il sera difficile de vous endetter pour faire un autre investissement. Or, vous devrez la conserver quelques années avant de la revendre pour ne pas perdre d’argent. Aussi, la résidence principale bien qu’elle soit considérée comme un actif notamment par l’INSEE (Institut National de Statistique et des Etudes Economiques), ne peut prétendre au terme d’investissement.