Comment choisir son prêt auto 

En cas de besoin, ou d’envie, de changer de véhicule, le prêt auto est une solution financière s’offrant à ceux qui ne disposent pas d’apports suffisants. C’est un type de crédit à la consommation ; dès lors, son montant doit se situer dans une fourchette comprise entre 200 et 75 000€ pour une durée de remboursement supérieure à 3 mois.

La plupart des établissements de crédit fixe une limite pour cette durée : pour un prêt auto, la durée maximale est généralement comprise entre 72 et 84 mois (soit entre 6 et 7 ans). C’est pourquoi, le prix minimum d’une mensualité n’est en réalité pas souvent de 200€.

Quelques éléments pour bien choisir son prêt auto…

Le prêt auto suivant l’âge du véhicule

Une simulation de prêt auto a été réalisée auprès de plusieurs établissements de crédit selon la date de première mise en circulation du véhicule souhaité. La plupart des offres distingue trois situations selon que le prêt auto est affecté à l’achat d’une voiture neuve, d’une voiture d’occasion de moins de 2 ans ou d’une voiture d’occasion de plus de 2 ans.

Globalement, les organismes de crédit proposent des offres similaires pour les deux premières situations. En effet, que le prêt auto serve à financer une voiture neuve, ou de moins de 2 ans, la somme des intérêts versés sera identique. Cependant, si la voiture est âgée de plus de 2 ans, le taux débiteur fixe et le TAEG fixe sont plus élevés que dans les deux autres précédentes situations – en clair, le montant des intérêts perçus pour ce type de prêt auto seront plus importants, de même que le montant de l’assurance facultative proposée.

Rappel : Le taux débiteur fixe correspond au taux d’intérêt du crédit. Fixe, il permet de connaitre à l’avance le montant des mensualités et la durée du prêt, contrairement à un taux débiteur révisable qui, lui, est référencé sur un indice variant selon les facteurs économiques, financiers, boursiers ou monétaires. Le TAEG – taux annuel effectif global – représente tous les coûts obligatoires pour l’obtention d’un crédit et donc notamment le taux débiteur, les commissions, etc…

Outre la question du montant, les établissements de crédit diffèrent également leurs offres de prêt auto, suivant l’âge du véhicule, du point de vue de la durée de remboursement accordée. En effet, si une offre de prêt pour l’achat d’une voiture neuve peut aller jusqu’à une durée de 7 ans, elle ne sera généralement que de 5 ans pour l’achat d’une voiture d’occasion. Cette différence tient au fait que la durée de la voiture ne doit pas être inférieure à la durée du crédit dans un souci de sécurité financière.

L’acquisition d’un véhicule pour un jeune permis

Plusieurs établissements de crédit proposent des offres de prêt auto jeune conducteur. Alternatif au prêt auto classique, il est adapté aux jeunes venant d’avoir leur permis et n’ayant pas de gros moyens financiers. De plus, le prix de l’assurance auto jeune conducteur étant bien soulevant très élevée, un crédit s’avère bien souvent nécessaire pour financer son premier véhicule.

La plupart des banques propose ce type de prêt auto avec des avantages adaptés aux bénéficiaires : souplesse, étalement des mensualités en cas de problème passager de trésorerie, taux avantageux, …. Quand bien même l’établissement n’offre pas ce type d’offre spécifique, bien souvent des arrangements et avantages commerciaux sont réalisés dans le cas d’un jeune conducteur.

Outre le prêt auto jeune conducteur, d’autres solutions existent dont la première est le prêt étudiant. Crédit à la consommation sans justificatif, tout étudiant peut y souscrire sous couvert de confirmation de l’utilisation qui sera faite de l’argent prêté. Les avantages sont un taux souvent très bas, voire parfois d’un prêt gratuit, et la possibilité d’un remboursement différé.

Acheter la voiture de ses rêves : prêt auto ou location ?

Un prêt auto ne permet pas simplement d’acquérir une voiture simple dans un simple souci d’utilité. En effet, c’est également le moyen d’avoir un véhicule haut de gamme même si l’obtention d’un crédit pour l’achat d’un véhicule standard est plus facile du fait du faible montant demandé. Néanmoins, la demande d’un prêt auto sera initialement la même que le véhicule soit une berline classique ou une voiture de sport avec un taux et une durée d’emprunt proposés identiques. Ce n’est qu’au moment de la négociation avec l’établissement de crédit que l’emprunteur va signifier son choix. Les mensualités seront alors plus conséquentes avec alors un risque de refus du fait d’une situation financière insatisfaisante.

Cependant, le leasing est également une option de financement, alternative au prêt auto, pour acquérir une voiture haut de gamme. C’est un contrat de location de véhicule payé mensuellement dont la durée est généralement comprise entre 1 et 5 ans. Utile si on souhaite changer régulièrement de véhicule, les sommes versées chaque mois sont moins élevées que dans le cadre d’un prêt auto car n’est payé que l’usage du véhicule. Il se décline principalement sous deux formes : la LOA et la LLD. A ce titre, il est à noter que la plupart des fabricants automobiles, dont Porsche, offrent des locations particulières (Porsche Lease) permettant de bénéficier d’une voiture de luxe.

La LOA – Location avec option d’achat, encore appelée location avec promesse de vente – permet d’utiliser une voiture mise en location pour une durée connue à l’avance avant de l’acheter. Attention le client n’est que locataire du véhicule et il verse des mensualités pendant la durée d’utilisation. A la fin du contrat, le conducteur devient propriétaire du véhicule à un prix plus faible que le prix d’origine du fait du paiement de loyers. Ce prix de rachat est fixé à la signature du contrat et un apport initial est versé préalablement.

La LLD – Location longue durée – présente plusieurs avantages lorsqu’on sait qu’une voiture neuve perd 25% de sa valeur au bout d’un an. Elle inclut de nombreux services comme l’entretien, l’assistance, … Contrairement à la LOA, le conducteur n’a pas à se préoccuper des frais d’entretien du véhicule, il peut changer de voiture comme il le souhaite mais l’automobile est en principe restituée en fin de contrat.

Conclusion : Bien choisir son prêt auto

Changer de voiture coûte cher et l’acquisition d’une voiture constitue le plus lourd investissement après l’immobilier. C’est pourquoi la prêt auto doit être mûrement étudié et ne pas être pris à la légère. Il constitue la solution la plus adaptée à ses besoins si on souhaite garder une voiture 5 ans et plus, prendre en charge son entretien et surtout être son propriétaire. Selon une étude de 2010 du Comité des constructeurs français d’automobiles, 62% des voitures neuves vendues en France ont été acquises à crédit. Un prêt auto est généralement bon marché puisqu’en moyenne le TAEG se situe autour de 6% sur 4 ans pour 10 000€ empruntés. Parfois même, certains établissements de crédit spécialisés dans le prêt auto affichent un TAEG inférieur à 5%.

Avant de se lancer, trois grands conseils à ne pas oublier :

1. Le contrôle des données-clés

Avant de souscrire à un prêt auto, il faut vérifier plusieurs éléments essentiels pour savoir choisir la meilleure offre.

  • Connaitre le montant de son apport initial : Plus il sera élevé, moins il y aura à emprunter et donc moins il y aura d’intérêts à verser. Il faut veiller à bien connaitre sa situation financière et ses besoins.
  • Comparer les TAEG des différents organismes : Comme indiqué précédemment, le TAEG est le taux annuel effectif global qui indique le coût global de financement et non uniquement le taux nominal du crédit.
  • Apprécier la durée du prêt auto : Elle correspond à la période pendant laquelle le crédit sera remboursé. Plus long, il permet d’étaler les mensualités mais il augmente également le coût global du crédit. Trop court, le risque est de ne pas être en mesure de rembourser chaque mois (un conseil : le total des crédits, y compris le prêt auto, ne doit pas dépasser 33% des revenus personnels).
  • Vérifier les assurances du crédit : Utiles en cas de problèmes sérieux (accident, décès, …), elles sont parfois obligatoires mais il faut toujours vérifier si elles sont comprises ou non dans l’offre qui est faite. En matière de prêt auto, il est important de vérifier notamment ce qui se passerait en cas de vol du véhicule.

2. Choisir entre un prêt personnel ou un crédit affecté

Le prêt auto affecté est destiné uniquement à l’achat du véhicule. Lié au contrat de vente, si celui-ci ne se réalise pas, le crédit est automatiquement annulé. De plus, son taux est souvent plus faible et comporte généralement des services complémentaires. Un prêt personnel ne demande aucune justification d’achat et permet de disposer librement de l’argent emprunté en contrepartie d’un coût de crédit souvent plus élevé.

3. Faire jouer la concurrence

Les banques ne sont pas les seules à proposer des offres de prêt auto : organismes de crédit, compagnies d’assurance, constructeurs automobiles, … autant d’autres interlocuteurs à rencontrer pour avoir une palette de choix et choisir la meilleure offre.

En résumé, un prêt auto ne se souscrit pas à la légère. Il faut veiller à bien étudier son besoin et sa situation avant de choisir l’offre la plus avantagée et la mieux adaptée.