Simulation crédit

Après un recul qui a succédé à la crise de 2008, les intentions de recours au crédit repartent à la hausse dans l’hexagone en 2016. De même, de l’avis de l’observatoire des crédits aux ménages, le sentiment des foyers détenant des crédits s’améliore constamment. Le crédit sert au financement des projets personnels et des rêves non réalisés. Plus qu’un apporte d’argent frais, le crédit est un outil d’investissement qui participe aujourd’hui à la gestion du budget ménage.

Comme un prêt est aussi un pari sur la capacité financière futur de l’emprunteur, il est indispensable de bien l’étudier. L’un des outils incontournables d’étude d’un prêt, c’est la simulation du crédit. Elle concerne les crédits immobiliers, les prêts à la consommation et les regroupements de crédits.

Parmi les types de simulation crédit indispensables, il y a la simulation du taux annuel effectif global (TAEG) qui détermine le cout réel du crédit, la simulation du taux d’endettement et celui de la capacité d’emprunt ou d’achat de tous demandeurs. Selon le type de simulation à faire, il existe des nuances dans les renseignements à fournir aux calculettes en ligne.

Comment définir la simulation de crédit

La simulation de crédit est une étude préalable des conditions d’un crédit. Il consiste à fournir des informations personnelles à des calculettes en ligne qui vous retournent instantanément le résultat de votre demande. Le développement d’internet a rendu accessible en quelques clics cette démarche. On retient 3 principales calculettes dont celle du TAEG, du taux d’endettement et de la capacité d’emprunt. À chaque calculette, des renseignements spécifiques à fournir.

La calculette du taux effectif global (TEG), réalise la simulation du coût réel du crédit. Le coût réel du crédit c’est la somme du taux débiteur de tout le crédit plus les frais de dossiers et d’assurance. Ces mêmes éléments sont à la base du calcul du TAEG. Pour faire une simulation du TEG, vous devez renseigner :

  • le montant d’argent souhaité qui va prendre en compte la somme demandée et les éventuels apports personnels
  • la durée du prêt souhaité

Les résultats attendus sont :

  • le  taux annuel effectif global appliqué par l’organisme financier
  • le montant des mensualités ou des échéances
  • la mensualité augmentée des assurances
  • le taux de l’assurance selon prêteur
  • le cout global du crédit

Avec ces résultats de simulation de crédit, on est en mesure de calculer précisément le coût total du crédit envisagé avec chaque offre. Il convient à cet effet de réaliser plusieurs simulations du TAEG sur les différentes propositions du marché avant d’arrêter un choix.

La calculette du taux d’endettement va simuler le niveau de vos charges en fonction de vos revenus actuels. Il vous permet d’évaluer votre seuil de solvabilité afin de bien prévenir tous risques liés aux crédits ultérieurs. Le taux plafond d’endettement conseillé est de 33%. Il peut aller jusqu’à 50% pour un prêt conso. Pour établir ce taux, il faut renseigner la calculette dédiée sur :

-  les ressources de votre ménage comprenant les revenus fixes (des conjoints ou du prêteur seul). Il peut s’agir du salaire des loyers ou d’une pension perçue, d’une allocation etc

- vos charges que ce soit les dépenses courantes, les charges de la maison, une pension versée, le remboursement d’un ancien crédit ou d’autres.

Il convient de réaliser un regroupement de crédit quand la charge de votre prêt précédent est trop importante pour vos finances. Les mensualités sont allégées mais, la durée des échéances est plus étendue avec comme inconvénient un coût final plus élevé

La calculette capacité d’emprunt ou d’achat vous permet de connaître votre pouvoir d’achat ou d’emprunt selon le crédit. Pour réaliser cette simulation de crédit, il faut fournir à la calculette, les renseignements sur le taux débiteur du créancier sans assurance, la durée du crédit, le type de votre projet de prêt (prêt travaux, prêt auto, prêt achat, prêt immobilier, prêt hypothécaire, regroupement de crédit, prêt renouvelable…), le montant de la mensualité de votre choix.

La simulation de crédit n’est qu’une des étapes à valider dans son projet de prêt. Il doit précéder une demande et un entretien avec un conseiller commercial de la banque ou de l’établissement financier.

Le taux du  crédit

Le taux du crédit désigne le taux effectif global (TEG). Pour tous crédits, le TEG est constitué à partir du taux de base encore appelé taux nominal débiteur appliqué sur l’ensemble des échéances, des frais de dossier d’emprunt et du coût des assurances éventuelles. Le taux annuel effectif global ou TEAG est une variante annualisée du TEG. Si le taux de base est fixe, le TEG est plus facile à établir qu’en cas de taux nominal fluctuant.

Pour avoir un TEG intéressant, il convient de faire plusieurs simulations et de comparer les différentes offres. Dans certains cas de prêt comme le crédit immobilier, la valeur de votre apport personnel peut jouer sur le niveau du taux de base de la banque. Si votre apport dépasse les 10% communément établi par les banques, ces derniers seront plus incités à vous prêter à un taux plus faible.

Quels crédits simuler

Tous les prêts disponibles sur le marché aujourd’hui bénéficient d’outils de simulation en ligne. Ces instruments ont été d’avantages développés suite à la réforme Lagarde de 2010, pour apporter des solutions qui protègent le consommateur en lui assurant une diversité de choix au travers de la concurrence. On peut donc simuler son crédit personnel non affecté, un prêt affecté, un crédit immobilier ou un rachat de crédit.

Le crédit affecté est un crédit lié à l’achat d’un bien ou d’un service. Le prêt est conditionné à la livraison du produit et le contrat de prêt doit mentionner l’objet du financement. Le crédit auto fourni par un concessionnaire, le crédit d’achat accordé par un magasin ou encore un crédit octroyé par un site marchand peut être qualifié de crédit affecté. Le client doit le plus souvent constituer un apport personnel et le créancier lui accorde le reste.

 Le crédit affecté est parfois gratuit pour l’emprunteur. Dans ce cas, c’est le vendeur qui supporte les intérêts et frais du prêt sans que l’emprunteur ne perde la protection qui lui revient quand il paye le crédit. Le frais de dossier de ce prêt peut aller jusqu’à 1% du crédit et le taux effectif global varie de 4.5 à 9% en fonction de la durée et du montant alloué.

L’autre caractéristique de ce prêt est que vous n’empruntez que ce qu’il vous faut pour l’achat. Mais ce qu’il vous fait pour l’achat d’un bien ou service n’est pas forcément ce que vous pouvez emprunter. C’est pourquoi il convient de réaliser la simulation du crédit affecté.

  • Simulation du crédit affecté

Pour réaliser la simulation d’un crédit affecté, il faut renseigner en ligne une calculette prêt affecté. Vous avez besoin du montant du crédit, de sa durée, du cumule de vos revenus ainsi que celui de vos charges. Il importe pour prendre tout crédit affecté de connaître précisément votre capacité d’emprunt et votre  niveau d’endettement. En plus du coût du crédit, ces informations sont indispensables à la décision d’achat.

Contrairement au crédit affecté, le crédit personnel ne nécessite aucune justification de l’usage futur des ressources allouées. Ce financement correspond aux dépenses imprévisibles comme la réparation du véhicule tombé en panne. Il peut être octroyé par une banque ou un intermédiaire du crédit dans un délai de 24, 48 heures ou plus selon la nature du prêt, le créancier et le dossier du prêteur. Le crédit personnel en ligne donne l’avantage d’avoir un taux fixé dès le départ ainsi que la durée du prêt et l’échéance des mensualités bien définis d’avance. Parmi les nombreux types de crédits personnels on compte le crédit d’achat conso, le crédit personnel travaux (la salle de bain…), le prêt personnel auto, le crédit renouvelable qui peut accompagner une carte de fidélité ou une carte de crédit et le regroupement de crédit personnel. On peut contracter un crédit personnel jusqu’à hauteur de 75000 €. Sachant qu’un contrat de crédit est un engagement à le rembourser, pensez à bien simuler son crédit personnel afin de connaitre ses incidences sur votre budget.

  • Simulation d’un crédit personnel

Les simulateurs importants sont celui du TAEG, de la capacité d’emprunt et du taux de dette. La simulation de ce crédit vous donne l’estimation de votre mensualité mais, il existe des nuances au niveau des informations à renseigner pour le crédit personnel travaux. Au lieu de la durée du crédit, il faut fournir la durée totale des travaux. Le simulateur vous donnera le montant estimé de la mensualité travaux à rembourser chaque mois.

  • Le crédit immobilier

Le prêt immobilier est un crédit aux particuliers dédié au financement de l’achat, de la construction ou de la rénovation d’un logement. On peut prêter à taux de base fixe ou variable en fonction d’un indice financier (euribor 3.6 ou 12 mois). Les mensualités de remboursement à payer ne doivent pas dépasser 30% de vos revenus et l’assurance décès invalidité contrairement à l’assurance-chômage est imposée. Les crédits immobiliers les plus connus sont le prêt à taux zéro, le prêt action logement, le prêt immobilier fonctionnaire, le prêt épargne logement, le prêt logement jeune ménage, le prêt construction maison et d’autres encore. Les sommes engagées sont souvent très importantes d’où l’intérêt d’anticiper les incidences de votre projet de crédit avec la simulation crédit immobilier.

  • Simulation de crédit immobilier

Avec les outils de simulation crédit immo présents en ligne, on peut simuler en plus des mensualités, de la capacité d’emprunt et du taux d’endettement, les frais de notaire ou même estimer le tableau d’amortissement du prêt futur. Il faut pour cela, renseignez les calculettes de crédit immobilier sur le montant désiré, le montant de l’apport personnel, la durée souhaitée du crédit ainsi que vos ressources et charges.

Prendre un crédit peut avoir d’importantes répercussions sur votre budget. C’est pourquoi, la simulation de crédit est indispensable à la réussite ultérieure de votre projet de prêt.