Crédit sans justificatif

Un crédit sans justificatif se réfère le plus souvent à un crédit à la consommation non affecté, plus particulièrement à un prêt personnel ou un crédit renouvelable et signifie qu’il ne sera pas nécessaire à l’emprunteur de fournir une facture ou un devis pour justifier sa demande de financement.

Crédit sans justificatif de revenus

L’appellation « crédit sans justificatif » peut induire en erreur les personnes souhaitant faire une demande de prêt. En effet, généralement, elle ne signifie pas que l’emprunteur ne devra pas fournir de justificatif de salaire qui est un document nécessaire lors de la constitution d’un dossier de demande de crédit auprès de la plupart des banques ou des organismes financiers. Il est difficile de trouver un établissement qui soit prêt à accorder un crédit sans aucun document justifiant les revenus de l’emprunteur. Ce n’est certes, pas impossible et certains organismes proposent ce genre de prêts toutefois, ce n’est valable que pour de faibles sommes, ne dépassant pas 3000 euros. De plus, les taux d’intérêt de ce genre de prêts sont très élevés étant donné le risque de non remboursement.

Si vous êtes chômeur, en CDD ou si vous avez des revenus trop faibles pour pouvoir accéder à un crédit classique, vous pouvez toujours essayer de vous adresser à des associations comme l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique), aux organismes de prêt entre particuliers tels que Prêt d’Union ou encore à la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

L’ADIE permet aux personnes aux faibles revenus (principalement des chômeurs) d’obtenir des petits crédits d’un montant allant généralement de 300 à 5000 euros (micro crédits). Ces crédits ont pour but l’insertion sociale et professionnelle de l’emprunteur.

L’organisme Prêt d’Union est une entreprise de crédits entre particuliers et permet à l’emprunteur de disposer du montant du crédit comme il le souhaite.

Enfin, la CAF peut accorder des prêts à taux zéro, aussi dénommés prêts sur l’honneur, d’un montant ne pouvant pas dépasser 3500 euros. Cependant pour pouvoir en faire la demande, plusieurs conditions doivent être réunies. L’emprunteur doit être allocataire, avoir au moins un enfant à charge et rencontrer momentanément des difficultés financières.

Il est aussi possible de faire une demande de crédit sans justificatif de salaire en ayant un garant qui sera prêt à rembourser le crédit si jamais l’emprunteur rencontre des difficultés.

Le prêt personnel sans justificatif

Le prêt personnel est le crédit sans justificatif le plus demandé par les emprunteurs. C’est un crédit qui peut être accordé par une banque ou un établissement spécialisé dans le crédit. Contrairement au crédit affecté, il permet à l’emprunteur de disposer comme il l’entend de l’argent qui lui a été prêté, sans avoir à fournir de justificatif d’utilisation. Il peut servir à acheter un bien de consommation ou un service. Ses possibilités d’utilisation sont très vastes, il n’a pas besoin d’être associé à un achat déterminé. 

Le taux du crédit peut varier d’un organisme à l’autre mais le plus souvent, il est plus élevé que celui d’un crédit affecté étant donné que le prêteur ne dispose pas d’une garantie liée à un achat précis.

Le montant du prêt personnel ne peut pas être supérieur à 75 000 euros et la durée de remboursement ne dépasse généralement pas 7 ans. Toutefois, ces critères ainsi que le mode de remboursement diffèrent d’un établissement à l’autre. Il en est de même pour les conditions d’obtention du prêt, chaque prêteur a sa propre évaluation de la situation de l’emprunteur. Il vous sera difficile d’obtenir un crédit si le prêteur juge que vos capacités de remboursement sont insuffisantes et présentent un risque (emploi en CDD, revenus trop faibles…).

L’emprunteur dispose d’un droit de rétractation durant 14 jours calendaires à partir de la signature du contrat. Il peut aussi rembourser le crédit par anticipation s’il en a les moyens. Toutefois, cette action peut parfois engendrer des frais qui doivent être précisés par le prêteur dans le contrat de crédit.

Le crédit renouvelable

Le crédit renouvelable, également appelé crédit revolving, crédit permanent ou crédit reconstituable est un type de prêt qui consiste à mettre à disposition d’un emprunteur une somme d’argent dont il pourra disposer librement et qu’il pourra reconstituer afin de l’utiliser selon ses besoins, sans avoir à justifier ses dépenses. C’est une réserve d’argent qui se renouvelle au fur et à mesure que l’emprunteur rembourse son crédit. Il peut ainsi la réutiliser dans le but de financer des achats qui n’ont pas à être prédéfinis et il a la possibilité de la dépenser intégralement ou en partie. Toutefois, il ne peut pas dépasser le montant maximum autorisé. L’emprunteur n’a pas à payer d’intérêts pour le crédit disponible mais seulement pour la somme qu’il aura effectivement dépensée.

En général c’est un type de prêt qui est associé à une carte de crédit (carte bancaire, carte d’achat…). On le retrouve aussi sous forme de « ligne de crédit » qui correspond à une autorisation de découvert renouvelable liée au compte bancaire de l’emprunteur. Ce dernier peut alors puiser dans cette réserve par chèque ou par virement.

Il peut être proposé par les banques, les établissements spécialisés dans le crédit à la consommation, les enseignes de la grande distribution ou les enseignes de vente par correspondance. Comme pour tous les crédits à la consommation, le prêteur se doit de vérifier la solvabilité de l’emprunteur et se réserve le droit de lui refuser l’octroi du crédit s’il juge sa capacité de remboursement insuffisante.

La durée du contrat s’élève à 1 an et peut être renouvelée chaque année. Trois mois avant l’échéance annuelle, une offre de renouvellement est remise à l’emprunteur par l’établissement auprès duquel il a fait sa demande de crédit. Il est possible de s’opposer aux modifications proposées en envoyant un bordereau de refus, jusqu’à 20 jours avant leur application.

Le montant du crédit est accordé en fonction des revenus de l’emprunteur. Les intérêts sont ajoutés aux sommes dues à la fin de chaque mois.

C’est un type de crédit qui suscite de nombreuses critiques et est souvent accusé du surendettement des ménages.

Comment puis-je obtenir un crédit sans justificatif ?

Vous pouvez vous adresser directement à une banque ou un établissement spécialisé dans le crédit de votre choix. Il vous est aussi possible d’effectuer vos démarches en ligne en faisant des simulations qui vous permettront de mieux visualiser le crédit auquel vous voulez souscrire et d’adapter votre demande en fonction de votre situation. Vous pouvez avoir recours à un comparateur en ligne qui vous aidera à faire le choix entre divers organismes en ayant une vue générale sur les différents taux proposés.

Par la suite, il vous suffira de remplir un formulaire avec vos informations personnelles nécessaires à l’étude du dossier. La plupart du temps, à l’issue de ce formulaire, il est possible d’obtenir une réponse de principe immédiate. Vous allez alors recevoir un contrat qu’il vous faudra signer et renvoyer au prêteur, accompagné des documents demandés. S’en suivra un examen approfondi de votre demande par l’établissement financier qui décidera de vous octroyer ou non le crédit. Vous recevrez  alors une réponse définitive. Si celle-ci est positive, l’argent sera rapidement versé sur votre compte.

Quelles sont les conditions d’acceptation d’un crédit sans justificatif d’utilisation ?

La qualité du dossier est primordiale dans l’acceptation d’une demande de crédit étant donné que c’est la capacité de remboursement de l’emprunteur qui déterminera si l’organisme prêteur décide de lui octroyer le prêt. Ainsi, l’emprunteur doit avoir un emploi stable au vu de son ancienneté ou de sa fonction, il doit percevoir une rémunération régulière (s’il n’est pas salarié, il doit prouver au prêteur qu’il dispose d’autres ressources régulières), il ne doit pas avoir de dettes accumulées (s’il a d’autres contrats de crédit en cours, sa capacité de remboursement en sera amoindrie), il doit avoir un comportement financier qui n’implique pas de gros découverts bancaires ou de dépenses majeures et il ne doit pas être fiché à la Banque de France.

Si une demande est refusée par un ou plusieurs organismes, l’emprunteur a la possibilité de demander les raisons qui justifient le rejet de sa demande. Si une réponse ne lui parvient pas dans un délai de deux mois, il peut entrer en contact avec la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) qui s’occupe notamment des situations de refus de crédit, afin de lui demander d’intervenir.

Quels sont les documents à fournir pour une demande de prêt sans justificatif d’achat ?

Afin de monter un dossier de demande de crédit il est essentiel de réunir les documents suivants :

-Une photocopie d’une pièce d’identité en cours de validité (carte nationale d’identité, passeport, carte de séjour ou de résident...)

-Un justificatif de domicile (facture d’électricité, taxe foncière, quittance de loyer...)

-Des justificatifs de revenus (dernier avis d’imposition, derniers bulletins de salaire, attestation aux prestations familiales...)

-Un relevé d’identité bancaire ou postale (RIB ou RIP)

Toutefois, cette liste n’est pas exhaustive et il est possible que l’organisme de prêt auquel vous déciderez de vous adresser vous demande des documents supplémentaires, s’il les juge nécessaires à l’étude de votre dossier.