Comparateur de crédit immobilier en ligne

Par définition, le crédit immobilier est un crédit qui a pour but de financer l’achat d’un logement comme une maison ou un appartement, l’acquisition d’un terrain destiné à la construction, ou des dépenses liées à la réparation, l’amélioration, la construction, l’entretien d’un immeuble. Le montant d’un tel crédit immobilier doit être supérieur à 75 000€. Il existe des crédits immobiliers non réglementés et réglementés dans lesquels vous trouverez différents types de crédits. Ainsi pour s’y retrouver parmi cette multitude de crédits immobiliers, il est bienvenu de vous adresser aux comparateurs de crédits immobiliers en ligne  pour trouver le crédit immobilier adapté à votre situation.

Crédit immobilier : un choix multiple 

Crédits Non réglementés

Les crédits immobiliers non réglementés sont accordés pour les particuliers et les entreprises. Ils ne sont donc pas règlementés et permettent d’acquérir un logement, un terrain ou encore de réaliser des travaux. N’étant pas règlementé, la durée d’un tel crédit est très variable, elle peut aller de 20 à 35 ans. Même chose pour le taux, il peut être de différent  type à savoir un taux fixe, progressif ou modulable. Généralement, le prêteur va étudier vos revenus pour vous proposer une offre. Une assurance peut être choisie par le prêteur notamment pour couvrir les risques liés au décès, à une invalidité ou encore à la perte d’emploi.

  • Crédit immobilier amortissable : C’est le crédit le plus souvent utilisé pour les particuliers. Le crédit amortissable peut être à taux fixe ou à taux révisable et sa durée peut aller jusqu’à 30 ans. En tant qu’emprunteur si vous souscrivez un crédit immobilier amortissable, vous remboursez à travers vos mensualités une part de capital emprunté et une part d’intérêts. Progressivement lors de vos remboursements, la part du capital augmente alors que la part d’intérêts diminue et cela proportionnellement.  Effectivement, les intérêts d’un tel crédit étant calculés sur le capital restant à rembourser, ils diminueront donc au fur et à mesure de vos remboursements.

 

  • Crédit immobilier in fine : Si vous souscrivez un tel crédit, vos mensualités n’auront pour but que de couvrir les intérêts et vous devrez à l’échéance du crédit rembourser la totalité du capital emprunté. L’avantage du crédit immobilier in fine est avant tout de bénéficier de déductions fiscales. Ce crédit s’adresse surtout aux personnes étant déjà fortement imposées. Le capital dû au terme est financé par une épargne mensuelle qui est représentée par un placement conseillé par le prêteur. Le plus souvent ce placement prend la forme d’une assurance vie. Le taux appliqué pour un crédit immobilier in fine peut être fixe ou variable.

 

  • Crédit  relais : Ce crédit est un crédit de court terme  destiné à financer un délai de transition entre la vente et l’achat d’un bien immobilier. Il s’adresse donc aux emprunteurs qui sont déjà propriétaires et qui souhaitent vendre leur bien immobilier et acheter un nouveau bien. Ce crédit est donc une forme d’avance réalisée par le prêteur. La durée maximum du crédit est de 24 mois. L’emprunteur remboursera la totalité du crédit relais que lorsque la vente de son bien aura eu lieu. En attendant, l’emprunteur remboursera via des mensualités les intérêts du capital emprunté.

Crédits règlementés :

Ces crédits règlementés  peuvent être apparentés à des aides de l’Etat qui vous permettent d’emprunter à de meilleures conditions. A savoir, l’organisme bancaire ou l’établissement financier auprès duquel vous souscrivez un tel crédit immobilier doit avoir signé une convention avec l’Etat. Selon le type de crédit immobilier il peut financer tout ou partie du coût de votre opération. Or comme son nom l’indique, les crédits réglementés sont octroyés sous certaines conditions.

  • Le crédit à taux zéro ou PTZ : Ce crédit  sans intérêts a pour but de financer l’acquisition d’un premier bien pour les ménages. Il peut s’interpréter comme une aide de l’Etat pour l’accession à la propriété.  Il est principalement utilisé pour l’achat d’un bien neuf mais peut être utilisé dans de plus rares cas pour l’acquisition d’un bien ancien. Ce crédit immobilier ne peut financer la globalité de votre crédit, il doit être complété par d’autres crédits. Ce crédit à taux zéro est très règlementé,  les conditions d’octroi sont nombreuses. Le niveau de revenu et la situation personnelle de l’emprunteur, l’emplacement géographique et l’état du bien, la performance énergétique du bien, le nombre de personnes susceptibles de vivre dans ce bien sont autant de critères qui vous permettront de savoir si vous êtes éligible à un tel crédit.

 

  • Le prêt d’accession sociale ou PAS : Ce crédit est accordé pour les ménages à revenus modestes ou moyens souhaitant acquérir un bien immobilier neuf ou ancien à titre de résidence principale. A la différence du PTZ, il engendre des intérêts et peut permettre de financer la totalité du coût de votre projet immobilier. Là aussi, ce crédit sera accordé sous certaines conditions. Effectivement, vos revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond selon le lieu de résidence choisi. La durée de remboursement du PAS peut aller de 5 à 25 ans et cette durée qui déterminera le taux fixe ou variable pratiqué.

 

  •  Le crédit immobilier conventionné : Ce crédit permet de financer l’achat d’un bien immobilier neuf ou ancien ou encore des travaux. Il peut financer la totalité du coût et est accordé sans conditions de ressources. La durée de remboursement pour un tel prêt peut aller de 5 à 35 ans. Les taux pour ce prêt conventionné peuvent être fixes ou variables et dépendent des revenus de l’emprunteur. Le principal avantage de ce crédit est qu’il ouvre le droit à l’Aide Personnalisée au Logement (APL). Cette APL vous permettra de réduire le montant des mensualités de votre crédit. La somme versée au titre d’APL est déterminée en fonction du lieu de votre résidence ainsi que du nombre composant votre foyer. Il peut être octroyé sans ou avec un apport personnel.

 

  • Prêt épargne logement : Ce crédit est avant tout accordé aux personnes titulaires d’un plan épargne logement (PEL) qui a atteint son terme à savoir 4 ans. Ce type de crédit donne droit à un taux avantageux et à une prime d’état. Cette prime est plafonnée à 1525 €. A savoir c’est la date d’ouverture de votre plan épargne logement qui déterminera le taux et le montant de la prime auxquels vous pouvez prétendre. Généralement, vous devez souscrire ce prêt auprès de l’établissement bancaire qui gère votre plan épargne logement mais ce n’est pas une obligation. Le montant maximum d’un tel prêt est de 92 000 € et sa durée maximum est de 15 ans. Ce sont les intérêts que vous avez acquis durant votre épargne qui vont conditionner le montant et cette durée.

Cette multitude de crédits immobiliers rend complexe le choix du crédit auquel vous pouvez souscrire pour financer votre opération immobilière. Il est donc nécessaire de consulter un comparateur de crédit immobilier en ligne pour réaliser votre choix.

Comparateur de Crédit immobilier : un choix simplifié 

Comme vu plus haut, la multitude de crédits immobiliers complexifie votre choix. Faire appel au comparateur de crédit immobilier en ligne vous permet donc de choisir plus facilement le crédit immobilier adapté à votre situation. Le comparateur aura pour but de vous orienter sur quel type de crédit immobilier choisir et dans un second temps vous permettra de comparer les offres pour un même crédit.

La détermination du crédit immobilier

Pour souscrire à un crédit immobilier qui correspond à votre situation, un comparateur de crédit immobilier commencera avant tout par vous demander des informations sur votre situation personnelle.

Pour commencer, le comparateur vous demandera de définir votre projet immobilier à savoir le montant, la durée d’emprunt souhaitée, si vous avez un apport ou non, le type de bien que vous souhaitez acquérir, la localité de bien de résidence,  si ce bien a pour but d’être votre résidence principale ou autre.

Par la suite, votre situation personnelle sera étudiée, le comparateur vous demandera votre situation familiale, le nombre de personnes qui compose votre foyer, vos revenus mensuels, l’établissement bancaire auquel vous êtes rattaché, si vous avez un crédit déjà en cours, votre secteur d’activité, votre métier, la nature de votre contrat de travail, si vous êtes actuellement locataire ou propriétaire.

Ce n’est pas une liste exhaustive des éléments demandés par les différents comparateurs mais ceci vous aiguillera sur les informations à préparer pour réaliser votre projet.

Une fois les éléments renseignés, le comparateur vous soumettra plusieurs offres et ciblera la ou les natures des crédits immobiliers auxquels vous pouvez prétendre. Effectivement, certains crédits immobiliers peuvent être complémentaires pour financer la globalité du coût de votre projet. Par exemple, le prêt à taux zéro ne peut financer qu’une partie de votre projet et devra donc être accompagné d’un autre type de crédit immobilier. A savoir aussi les crédits réglementés sont accordés seulement si vous répondez aux conditions définies par l’Etat lui-même, le comparateur a donc pour rôle de vous aiguiller ou non vers ces crédits règlementés qui sont généralement les plus avantageux pour vous.

 La comparaison

La phase de détermination des crédits immobiliers correspondant à votre situation étant finie, le comparateur vous soumettra différentes offres. La différence entre les offres peut se faire sur la nature même du crédit immobilier mais également pour un même type de crédit sur des éléments tangibles entre les établissements financiers comme les taux. C’est à vous, une fois les différentes offres en main, de faire votre choix. Le comparateur vous aiguille mais vous restez décisionnaire quant au choix final. Généralement, vous vous orientez vers les offres qui vont réduire au maximum le coût global de votre crédit immobilier mais vous pouvez également faire votre choix en fonction de certaines garanties comme les assurances, etc…

Toutes les offres proposées par le comparateur vous orientent également vers l’établissement financier auquel vous adresser. Cette comparaison est utile pour simplifier vos démarches lorsque vous souhaitez acquérir un bien immobilier. Au préalable,  il est toutefois conseillé de vous renseigner sur les engagements du crédit immobilier proposé avant d’accepter telle ou telle offre suggérée par le comparateur.